1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1d’une certaine amertume, où de Traz quitte le ton mesuré qu’il s’impose d’ordinaire. Mais j’avoue que m’a parfois un peu gêné
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2orale ne venait-elle pas de ce qu’en son nom l’on mesurait odieusement une sympathie humaine pour nous sans prix ? Mais nous avi
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
3 d’Einstein, ils composent de la poésie pure, ils mesurent des sensibilités secondes et tout un arc-en-ciel de sentiments dont l
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4 sympathie est un devoir de politesse. Comment la mesurer sans mauvaise grâce à qui vous a reçu comme un cadeau de Dieu. (« C’e
5 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
5, c’est-à-dire plus réel. (L’absurdité des choses mesurait seulement notre impuissance à les aimer.) Dès lors, il ne s’agira plu
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
6nt ses meilleurs réconforts. Comment et par quoi mesurer la valeur chrétienne d’une âme ? L’action même est souvent trompeuse.
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
7r, ni même de douter fortement. C’est constamment mesuré, conscient, exquis, mais, pour tout dire, complaisant et sans vénérat
8 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
8drait aujourd’hui par l’opposition de la grandeur mesurée et de l’indiscrétion journalistique. La férocité réfléchie qui présid
9 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
9 sympathie est un devoir de politesse. Comment la mesurer sans mauvaise grâce à qui vous a reçu comme un cadeau de Dieu. (« C’e
10 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
10bien. La vision de cet autre bien lui a permis de mesurer la vanité des réussites ou des échecs humains ; mais c’est un bien qu
11st-ce qu’un homme converti ? C’est un homme qui a mesuré dans un instant l’échec total de ses activités, — et qui a cru à autr
11 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
12 41  ; la malfaisance d’un régime ne saurait être mesurée au nombre de vies d’hommes que ce régime a supprimées pour s’établir.
12 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
13archie, romantisme, individu. Il n’est que de les mesurer à la réalité dernière de l’homme. Qu’est-ce que l’homme ? Une créatur
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
14tacle de la vie politique en Amérique du Sud fait mesurer la déchéance d’une race qui n’a pas su se garder pure. Alors ? Serait
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
15t ou impuissant. Dans l’acte, l’une et l’autre se mesurent et se réalisent : la charité de la personne est d’ordonner ce corps-à
16t là, rendu visible. J’ai fait ce pas, je puis le mesurer — mais sa grandeur pourtant n’est pas un nombre. J’appelle esprit cet
15 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
17qu’il fut seul sans doute, dans ce siècle, à oser mesurer sans tricherie. Il s’effondre d’ailleurs dès qu’il comprend son œuvre
16 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
18e qui compte, et dont la pensée protestante saura mesurer la valeur. ⁂ Qu’est-ce que la foi ? demandait Kierkegaard dans Craint
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). André Rouveyre, Singulier (janvier 1935)
19écriture contractée. Dans son progrès strictement mesuré, la phrase ici, vraiment, réfléchit sous nos yeux. Ce n’est pas du ré
18 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
20rilisation de l’une ou de l’autre — mais qui peut mesurer l’appauvrissement concret que représente cette opération ? (Il y aura
19 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
21us condamne. Le chrétien est cet homme qui, ayant mesuré, mieux que personne peut-être, la vanité de toute action, agit tout d
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
22part qui n’est pas la moindre : j’essaierai de la mesurer. La faute que je leur impute, n’est pas d’avoir mal conduit l’opinion
23que je demande. D’un symptôme de décadence Pour mesurer la décadence de la culture, considérons d’abord le train banal des ch
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
24outumes [p. 69] et au langage, et qui servaient à mesurer et à peser les « actiones latinæ », c’est-à-dire l’éthique des Latins
22 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
25ence, le méconnu et l’angoissé. Sa grandeur étant mesurée par la tension qui l’opposait à son époque. Telle est l’origine spiri
23 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
26. Nous les publions à titre documentaire. Il faut mesurer tout le volume du fanatisme hitlérien pour savoir penser au bout du c
24 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
27 de facteurs que nous ne sommes pas outillés pour mesurer dès maintenant. Le seul fait qui paraisse d’ores et déjà acquis, le s
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
28mais c’est en lui, dans son esprit, qu’il veut en mesurer la force : bien voir, c’est accorder son âme aux dimensions des chose
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
29ype très classique de Françaises : leur politesse mesurée, leur raison, leur énergie sérieuse, cette façon de ne pas se plaindr
27 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
30e. Érasme était encore catholique ; son humanisme mesuré l’empêche de voir le vrai tragique du débat. Mais le plus grand des a
28 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
31rait bien à nous retenir : ils nous permettent de mesurer d’un seul coup d’œil l’apport proprement artistique, la création, le
29 1937, Esprit, articles (1932–1962). Défense de la culture (janvier 1937)
32es, en France, 5, etc., etc. Conclusion ? Si l’on mesurait la valeur d’une culture selon des normes soviétiques, il faudrait en
30 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
33rtes rien d’académique… Un tel article permet de mesurer la nature exacte des résistances au régime qui subsistent encore. On
34landes endocrines sécrètent. Il serait curieux de mesurer l’augmentation du volume des affaires dans une ville qui attend son M
31 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
35es femmes doivent être blondes, de sang aryen, et mesurer au moins 1 m. 73. Ainsi le « type de femme » se trouve prescrit non p
32 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
36t à peine remarquer dans le brouhaha parfaitement mesuré ». Drieu la Rochelle, rescapé de ce xviiie siècle artificiel, et de
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
37r, et les statistiques de divorce permettent d’en mesurer l’ampleur. Si notre civilisation doit subsister, il faudra qu’elle op
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
38i, des conclusions dont l’importance risque de se mesurer au nombre d’objections qu’elles soulèveront. Je ne songe pas à esquiv
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
39 avec une puissance que l’esprit répugne encore à mesurer. L’envahissement de nos littératures, tant bourgeoises que « prolétar
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
40s femmes devaient être blondes, de sang aryen, et mesurer au moins 1 m 73. Ainsi le « type de femme » se trouva prescrit non pa
41er secret de la crise actuelle, crise qui peut se mesurer simplement par les statistiques de divorce, où l’Amérique tient le pr
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
42ubir au vieux mythe celtique. Elle nous permet de mesurer l’influence décisive de l’amour courtois sur les auteurs du cycle bre
38 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
43les perdent leur sens, puisque le système qui les mesurait n’existe plus. Par delà le bien et le mal, par delà toutes les règles
39 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
44prit humain, il ne reste qu’un seul principe pour mesurer la valeur de nos actes : c’est l’Argent. Et quand il n’y a plus d’arg
40 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
45us de générosité. Et alors nous serons en état de mesurer la vraie grandeur des événements actuels, la vraie grandeur du rôle q
41 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
46 démasquent nos adversaires et nous permettent de mesurer les forces contre lesquelles tout mouvement nouveau doit lutter : for
42 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
47prit humain, il ne reste qu’un seul principe pour mesurer la valeur de nos actes : c’est l’Argent. Et quand il n’y a plus d’arg
43 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
48emi s’approche par derrière. Identifier l’Ennemi, mesurer sa puissance, tel est le sujet de ce petit ouvrage. Toutefois, qu’on
44 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
49nt qu’au prix de la grandeur. (Qui sait encore le mesurer ?) Et l’on n’en peut donner que de petits exemples, qui paraîtront na
50contraste qu’on vient d’esquisser peut nous faire mesurer toute la déperdition d’énergie proprement spirituelle que représente
45 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
51isse de l’homme moderne devant sa liberté peut se mesurer au nombre des tireuses de cartes et de leurs clients avides d’anesthé
46 1944, Les Personnes du drame. Introduction
52sée — c’est percevoir les résultats momentanés et mesurer le degré de tension du combat spirituel où l’homme devient personne,
53 la grandeur unique d’une personne, c’est d’abord mesurer les tensions singulières au sein desquelles elle apparut ; c’est appr
47 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
54esprit du siècle ne les dépasse. » Nul ne saurait mesurer aujourd’hui le développement promis à l’influence de Kierkegaard sur
48 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
55Érasme était encore un catholique ; son humanisme mesuré l’empêche de voir le vrai tragique du débat. Mais le plus grand des a
49 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
56éation demande une vacance, un espace qui ne soit mesuré et un temps qui ne soit rythmé que par les lois intimes du sujet fasc
57attente. Il faut juger notre vie par sa fin, pour mesurer l’importance relative des événements qui nous font les gros yeux. Joi
50 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
58 « en soi » ni sur la vôtre, que personne ne peut mesurer. Mais dans cette relation vous existez. J’aurai beau faire, ils me di
51 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
59u péché originel. La technique moderne préfère le mesurer à la réduction de la durée d’agonie d’une population. L’idéal de nos
52 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
60drapé d’un français riche et pur, battre le pouls mesuré de l’Asie, le cœur violent des Amériques. [p. 84] Et que dire de ce
53 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
61teur. L’expression vous apparaît privée de sens ? Mesurez donc, une bonne fois, toute l’ampleur de ma déraison. Laissez-moi par
54 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
62les perdent leur sens, puisque le système qui les mesurait n’existe plus. Par-delà le bien et le mal, par-delà toutes les règles
55 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
63ent exactement. Mais notre gloire ne saurait être mesurée : c’est une rumeur, c’est une publicité, une espèce d’inflation provi
56 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
64st une mauvaise raison. Depuis qu’il court ainsi, mesuré par les saisons régulières, le temps nous endort bien plutôt qu’il ne
65t déclarée l’incomparable qualité de son péché et mesuré le degré d’être de son être tel qu’il l’avait librement fait en le vi
57 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
66quant ainsi de perdre le sentiment d’une grandeur mesurée à la condition d’homme. [p. 36] Vous pensez qu’on peut tout multiplie
58 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
67 des situations différentes, permettrait de mieux mesurer l’acceptation progressive d’une pensée qui, d’autre part, dès l’origi
68bien tout se passe en public, puis j’essaierai de mesurer sa situation nouvelle dans le monde. Enfin, j’ai hâte de lui demander
69ypiquement, la volonté de rapporter à l’homme, de mesurer à l’homme toutes les institutions. Cet homme de la contradiction (s’i
59 1948, Suite neuchâteloise. I
70uit, se réveiller dans ce village où je suis né ; mesurer mon âge et le Temps. Mais la vie, mais ce train m’emportent. La parol
60 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
71êtes, Messieurs, Députés de l’Europe. Essayons de mesurer la grandeur de ce titre. Députés de l’Europe entière, voilà qui signi
61 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Troisième lettre aux députés européens : L’orgueil de l’Europe (17 août 1950)
72êtes, Messieurs, Députés de l’Europe. Essayons de mesurer la grandeur de ce titre. Députés de l’Europe entière, voilà qui signi
62 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
73ant que les démocraties occidentales n’auront pas mesuré leur carence fondamentale à cet égard, elles ne comprendront pas la v
74s ce que valent nos libertés, nous commencerons à mesurer nos forces. Quand nous les aurons mesurées, nous verrons que l’avenir
63 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
75s ce que valent nos libertés, nous commencerons à mesurer nos forces. Quand nous les aurons mesurées, nous verrons que l’avenir
64 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
76était [p. 287] individualiste. Savons-nous encore mesurer le sens et la portée de cette banalité, en vérité bizarre et unique d
65 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
77tions parfois angoissantes. Par exemple : comment mesurer le Progrès ? La question paraît insoluble. Nos créations sont toujour
66 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
78s, une tradition de libertés civiques dont on put mesurer toute l’importance lors de la Révolution française : le grand courant
67 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
79 62] était à même de contrôler la besogne et d’en mesurer la portée par expérience directe. L’origine ancienne des communes sui
68 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
80taurants. La religion des Suisses ne saurait être mesurée à ses manifestations extérieures. Plus morale que rituelle, et plus t
69 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
81rvu de sagesse politique ; l’autre, rationaliste, mesuré, lucide, citoyen autant que chrétien. À mesure que l’Allemagne s’unif
70 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
82 des voies neuves et des techniques nouvelles, et mesurent, au-delà de l’Europe enfin « faite », ses chances et sa mission dans
71 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
83. La vraie question n’était pas là. Elle était de mesurer la puissance de deux volontés affrontées sur le problème européen. Po
84tés trop excités par leurs querelles locales pour mesurer l’état des forces dans le monde présent. Sous la double poussée de la
72 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
85putés trop excités par les querelles locales pour mesurer l’état des forces dans le monde présent. [p. 5] Sous la double pouss
73 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
86 religieux que la Foi véritable transcende. Elles mesurent la dérive de l’homme occidental quand il cesse de marcher à l’étoile.
87 certains ont cru que leur empire sur nos esprits mesurait ce qu’on appelle bien à tort la « dé-christianisation de l’Occident »
74 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
88tonnait merveilleusement, et dont elle ne pouvait mesurer l’ampleur prochaine, la société occidentale du xixe siècle s’est dou
75 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
89’Esprit, donc carrément « vulgaire », j’essaie de mesurer mon « épreuve bien dure ». Est-il vrai que l’antistalinisme tardiveme
76 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
90 tout ceci ? Elle est remplacée par l’Amour. Pour mesurer l’ampleur de cette révolution, il faut imaginer ce qu’était le sacré,
91iale : c’est par rapport à elle que nous pourrons mesurer nos oscillations pendulaires, les apports étrangers, les progrès, la
77 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
92 religieux que la foi véritable transcende. Elles mesurent la dérive de l’homme occidental quand il cesse de marcher à l’étoile.
93 certains ont cru que leur empire sur nos esprits mesurait ce qu’on appelle bien à tort la « dé-christianisation de l’Occident »
78 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
94tonnait merveilleusement, et dont elle ne pouvait mesurer l’ampleur prochaine, la société occidentale du xixe siècle s’est dou
79 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
95t, la plupart des évolutions que nous essayons de mesurer montrent une courbe ascendante, un sommet, puis une courbe descendant
96rogrès semble contradictoire dès qu’on tente d’en mesurer les effets historiques. Il n’en serait pas moins vain d’imaginer qu’o
97 seul l’amour actif découvre le prochain. Comment mesurer, dans notre monde présent, si le phénomène personnel devient plus fré
80 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
98scendre aux catacombes de l’Histoire. Essayons de mesurer l’envergure du succès de l’Occident dans l’ère moderne. Toynbee nous
81 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
99ombera, on verra l’Europe nue se lever lentement, mesurer le péril à la grandeur de notre humiliation, et peut-être saisir une
82 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
100helle internationale. Il s’agissait d’une part de mesurer le degré d’intérêt porté aux festivals, d’autre part de se faire une
83 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
101pliquées. [p. 12] Fribourg (Suisse) Objectif : mesurer l’action que les maîtres (primaires et secondaires) peuvent exercer s
84 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
102drait aujourd’hui par l’opposition de la grandeur mesurée et de l’indiscrétion journalistique 81 . La férocité réfléchie qui pr
85 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
103e ce voyage fabuleux, dont on n’a pas encore bien mesuré jusqu’à quelles profondeurs il déconcerte les catégories de la politi
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
104nt leur sens, puisque le système [p. 108] qui les mesurait n’existe plus. Par-delà le bien et le mal, par-delà toutes les règles
87 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
105t.) Gide était individualiste. Savons-nous encore mesurer le sens et la portée de cette banalité, en vérité bizarre et unique d
88 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
106drait aujourd’hui par l’opposition de la grandeur mesurée et de l’indiscrétion journalistique 81 . La férocité réfléchie qui pr
89 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
107tière. À force de l’étreindre de ses mains, de la mesurer par la vue, de la dissoudre et de la recomposer, de l’épier dans sa v
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
108yeux des contemporains, qui ne semblent pas avoir mesuré son ampleur. L’idéal impérial, idée platonicienne qui n’a cessé de fa
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
109] Européens une jauge et une balance. Ils doivent mesurer, ils doivent peser. Mais s’ils mesurent tout à leur aune particulière
110ls doivent mesurer, ils doivent peser. Mais s’ils mesurent tout à leur aune particulière uniquement pour s’avantager, que devien
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
111n’a cessé de rechercher l’amitié de Burckhardt le mesuré. Et certes, ce dernier avait chaudement soutenu le jeune philologue p
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
112ux mesures requises pour y répondre, donc loin de mesurer l’ampleur de notre crise, ils marquèrent leur « victoire » par des Tr
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
113uvoir qu’après l’avoir « reconnue », c’est-à-dire mesurée et dénombrée, et là, il n’y a pas en substance de différence entre Th
114ypiquement, la volonté de rapporter à l’homme, de mesurer à l’homme toutes les institutions. Cet homme de la contradiction (s’i
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
115L’âge qui vient, d’inspiration surtout technique, mesurant la supériorité de l’homme moins par la pensée que par le niveau de vi
96 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
116tière. À force de l’étreindre de ses mains, de la mesurer par la vue, de la dissoudre et de la recomposer, de l’épier dans sa v
97 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
117 dans les élites dirigeantes. Il est difficile de mesurer exactement l’efficacité de ce vaste effort de préparation du terrain,
98 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
118calme auprès de Pénélope. Maîtriser les éléments, mesurer ses forces contre des adversaires visibles ou invisibles, aller toujo
119ns avoir calculé la dépense, j’entends sans avoir mesuré les conséquences lointaines, indéfinies, de découvertes matérielles q
99 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
120autre condition est de savoir où l’on va, donc de mesurer d’où l’on vient. J’ai tenté de vous rappeler, par mon survol rapide d
100 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
121chez de comprendre mes soucis… ») 2°) « L’on peut mesurer les difficultés que rencontrerait le Conseil fédéral s’il voulait tra