1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
1offre un exemple d’éducation efficace. L’armée de milices suisses fait des soldats en moins de trois mois. Si l’école appliquai
2 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
2it ; des chevaliers partant pour la Croisade, aux milices de Loyola, poussant les princes à une autre croisade non moins sangla
3 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
3. Garde montée autour des cols, dirait Liehburg ; milice au service du principe constituant de la fédération — et c’est pourqu
4tre propre doctrine ? Armée démocratique, dit-on, milice populaire, dépourvue de l’esprit de caste que forment ailleurs les éc
5a doit avoir pour effet idéal de « civiliser » la milice ; que cela ait pour effet concret de militariser l’esprit public, voi
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
6sujet d’effroi pour l’Italie : tandis que dans la milice des condottieri « la plupart des hommes d’armes étaient ou paysans ou
5 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
7. Garde montée autour des cols, dirait Liehburg ; milice au service du principe constituant de la fédération — et c’est pourqu
8fédéralisme réel 26 . Armée démocratique, dit-on, milice populaire, dépourvue de l’esprit de caste que forment ailleurs les éc
9oir pour effet idéal de « civiliser » la [p. 122] milice et non de militariser l’esprit public. Il est important de rappeler q
6 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
10uoi l’aide de l’Archange Michel, chef suprême des milices célestes, est la plus grande qui nous fut donnée dans le combat contr
7 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
11itaire. L’armée L’armée suisse est une armée de milices. La Constitution fédérale interdit à la Confédération le droit d’entr
8 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
12a que les boîtes aux lettres et l’uniforme de nos milices qui présentent quelque uniformité. Partout ailleurs nous nous disting
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
13ont il puisse abuser. Elle sera donc une armée de milices, formée de tous les citoyens en état de porter les armes, et chacun g
14 résulter de la défaite de 1515. Aussi l’armée de milices prendra-t-elle rapidement des caractères bien différents de ceux que
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
15hauts magistrats, les bannerets ou capitaines des milices, ainsi que les baillis gouvernant les pays sujets. Dans ces quatre ré
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
16. Chacun sait que l’armée suisse est une armée de milices : la Constitution interdit à la Confédération le droit d’entretenir d
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
17a que les boîtes aux lettres et l’uniforme de nos milices qui présentent quelque uniformité. 98 Il eût été facile de lui rép
13 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
18ent supérieur et les recherches scientifiques, la milice ou police fédérale et les relations globales avec d’autres fédération