1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
1 qui s’y consacre. (Mais alors !… Je vois à votre mine stupidement rassurée que vous vous dites : c’est tout à fait moi ! — 
2 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
2à force d’approfondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou encore les dissout dans une réalité
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3let 1929 Le père Reinecke me félicite de ma bonne mine, résultat selon lui de l’excellente cuisine que nous sert la Gnädige.
4 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
4du monde, et qu’elle s’éprouve par de bien autres mines que celles qu’on voit aux pieuses gens chargées de trop de soucis gén
5 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
5ster « occasionnel », mais dans le sens du hic et mine chrétien. Or il se trouve qu’ici et maintenant, notre situation resse
6 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
6ui de « camarade » (!!!) populaire. On fait bonne mine à mauvais jeu. Mais intérieurement on enrage, et à la table de café d
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
7bjet aimé a de nouvelles perfections. » Ainsi aux mines de sel de Salzbourg, lorsqu’on jette un rameau dans l’eau profonde, o
8 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
8is quand on le dit, on provoque le sourire ou des mines vaguement étonnées. — Qu’avez-vous à mettre à la place ? — D’abord vo
9 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
9ons-nous faire ensemble ? » ⁂ L’Europe a mauvaise mine, il faut l’avouer. Avant même que l’on puisse détailler tous ses trai
10 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
10réalité toute cette cour, avec les vaches et leur mine sacrée, le pipal, l’autel, la fontaine, les fleurs offertes et les fi
11 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
11oivent d’en haut, des sommets. L’exploitation des mines a créé presque partout des masses prolétariennes relativement misérab
12 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
12à force d’approfondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou encore les dissout dans une réalité
13 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
13à force d’approfondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou encore les dissout dans une réalité
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
14leurs et les plus nécessaires à la vie, et de ses mines les métaux les plus utiles. Restent donc les parfums et les pierres p
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
15 usure ; des hommes industrieux ont découvert des mines d’or et d’argent, de grands esprits ont fait leurs preuves dans une f
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
16; elle fournissait des hommes pour le travail des mines et des terres de l’Amérique. L’Europe est parvenue à un si haut degré
17 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
17s, en passant de l’époque noire du charbon, de la mine et des fabriques enfumées, à l’époque blanche et propre de l’électric
18 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
18exico —, voulant sauver des âmes ou exploiter des mines, ils conquièrent, civilisent, pillent, évangélisent, font trafic des
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
19 qui la reçoivent des sommets. L’exploitation des mines a créé presque partout des masses prolétariennes misérables, des aggl
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
20de l’Europe ; dans les universités comme dans les mines, et jusque chez les chamans de Russie, ce « mage alpestre » m’apparaî
21 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
21 [p. 43] Marcel Duchamp mine de rien (février 1968) be Lake George, (N. Y.) 3 août 1945. La mais
22stentions, ses échecs, même. Tout cela gentiment. Mine de rien. p. 43 be. « Marcel Duchamp mine de rien », Preuves, Par
22 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
23 sorte d’États-Unis d’Europe », dont il retirait, mine de rien, la Grande-Bretagne et les Soviets, bienveillants témoins d’u
23 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
24us menace de l’extérieur, c’est aussi ce qui nous mine à l’intérieur. Ce que les peuples d’outre-mer nous opposent, c’est ce
24 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
25ons humaines. Ces pays et ces villes énormes, ces mines de sel, ces fonds océaniques transformés en décharges mondiales, c’es
25 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
26entrales nucléaires, mais aussi dans les vieilles mines de charbon !) Depuis une trentaine d’années, les pronostics sont régu
27e l’environnement, à reprendre l’exploitation des mines à « ciel ouvert » et le pipe-line de l’Alaska, à pousser les centrale
26 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
28la mainmise de l’État sur les grandes industries, mines, automobiles, productions d’énergie. Elle ne correspond pas à la réal
27 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
29é », je notai cette définition et la fis circuler mine de rien : « L’Européen ne serait-il pas cet homme étrange qui se mani
28 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
30un astucieux industriel français qui exploite des mines de charbon en Autriche voisine, et ce Marini lui a beaucoup parlé du
29 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
31ai parlé des maladies de l’Europe, de la mauvaise mine que je lui trouvais en rentrant après cinq ans d’Amérique. Sans que j