1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
1 chapitre d’observation psychologique ironique et minutieuse, à la Stendhal, succède à des effusions haletantes ou à une relation
2 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
2Renaissance » : le costume est drapé avec un soin minutieux, mais une grande mèche insolente retombe devant le visage. Aurèle tie
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Kikou Yamata, Saisons suisses (mars 1930)
3n s’émerveille de le voir, dans sa main rapide et minutieuse, décrire la vallée du jeune Rhin ou les pentes de Chésières en les pa
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
4re dans l’Ulysse de Joyce une satire de ce genre, minutieuse confrontation de l’idéal rêvé et du sordide quotidien. Mais Joyce est
5 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
5 trop bien faite, et à démolir, avec une sorte de minutieuse indifférence, tous les récits bibliques relatifs à la sépulture, au t
6 1935, Esprit, articles (1932–1962). André Rouveyre, Singulier (janvier 1935)
6aîtrise de soi-même, il nous en donne un portrait minutieux, tendre cette fois, d’un trait classique et volontaire. Je ne sais ri
7 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
7ucoup dans l’intérêt que je prends aux chroniques minutieuses de sa vie 33 . A-t-on remarqué l’extrême rareté des documents accessi
8 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
8 mains incertaines, circonspectes, tâtonnantes et minutieuses, mains de pensifs et non pas de penseurs. [p. 153] Que les penseurs
9de la pensée, tout cela est devenu si délicat, si minutieux, si difficile à manier rapidement, que les intellectuels se trouvent
10à tout propos, de conventions d’écoles, de doutes minutieux, de modestie pédante, dont le vrai but, même inconscient, est de rend
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
11on. Enfin, et cela nous sera des plus utiles, une minutieuse description de la faune et de la flore de l’île, du régime des marées
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
12on puisse y travailler. Nous faisons l’inventaire minutieux et le plan d’arrangement actuel de chacune des pièces du premier, ava
11 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
13on. Enfin, et cela nous sera des plus utiles, une minutieuse description de la faune et de la flore de l’île, du régime des marées
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
14 relations permanentes noyées sous les vulgarités minutieuses de nos psychologies. C’est enfin qu’il permet de mettre à nu certain
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
15e ce peuple. L’eugénisme de Lycurgue, et ses lois minutieuses réglant [p. 266] les relations des époux, n’ont d’autre but que d’aug
16us ou moins obscurément ressentie, mais bien d’un minutieux parallélisme. L’amant fait le siège de sa Dame. Il livre d’amoureux a
17me temps qu’un frein aux instincts. Le formalisme minutieux de la guerre s’oppose aux violences du sang féodal comme le culte de
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
18ïse qui ordonnait toute l’existence dans ses plus minutieux détails. Au Moyen âge, la théologie. Dans toutes ces civilisations, l
15 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
19ïse qui ordonnait toute l’existence dans ses plus minutieux détails. Au Moyen Âge, la théologie. Dans toutes ces civilisations, l
16 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
20ie. J’emprunte ici à André Gide une pénétrante et minutieuse description de ce glissement du vrai vers le « vital » au secret d’un
17 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
21 tous les domaines de la vie ; car notre économie minutieuse des moyens, surestimée par l’École et l’État, et par toute la morale
18 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
22 tous les domaines de la vie ; car notre économie minutieuse des moyens, surestimée par l’École et l’État, et par toute la morale
19 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
23des fautes méthodiques. Il multiplie les enquêtes minutieuses pour savoir qui fait quoi, et où, et comment aider tel ou tel sans av
20 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
24des fautes méthodiques. Il multiplie les enquêtes minutieuses pour savoir qui fait quoi, et où, et comment aider tel ou tel sans av
21 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
25. Survolant en quelques minutes tant de destinées minutieuses qui s’entrecroisent au ras du sol, nous passons lentement dans la nui
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
26ement imaginaire, par une critique et une analyse minutieuse de ses jugements, par une division rationnelle de ses fonctions, par
23 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
27éoriques et le mode d’emploi. 1. La considération minutieuse des moyens, la stricte application d’une méthode réglant l’ordre et l