1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1e nous constater, doit nous construire — selon le mode le plus libre, le plus conscient à la fois et le plus voluptueux. S
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Billets aigres-doux (janvier 1927)
2nt quels anges fous. L’horaire dicte un adieu, La mode qu’on rie des pleurs, Lors je baise votre main Comme on signe d’un fa
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3re, mon pays natal ! — Je vécus d’articles sur la mode et la politique, que j’envoyais à divers journaux. Un jour, parcouran
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
4ume d’aborder sans le mot de passe de la dernière mode ou de savantes séductions. On sait bien, d’ailleurs, qu’elle les entr
5 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Marguerite Allotte de la Fuye, Jules Verne, sa vie, son œuvre (juin 1928)
5grande ruse que d’avoir emprunté le véhicule à la mode pour conduire des millions de lecteurs dans un monde purement fantais
6 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
6t de là, dans une crèmerie pleine de couples à la mode. Mais en écrivant il pensait à une femme blonde assise près de lui. A
7 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
7versitaires, brodé aux devantures des magasins de mode, et son nom en lettres géantes sur une montagne chauve, voisine de Bu
8 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
8crains que la notion n’en soit toute relative aux modes de « vie » bourgeois ; et puis la, comédie n’est pas mon fort, même l
9. [p. 163] En passant, relevons un sophisme à la mode, qui vient trébucher dans les méandres de notre chemin : « Il faut se
9 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
10prix) est un monde « sécularisé » jusque dans ses modes les plus intimes de souffrir. Car il n’accepte pas la souffrance comm
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
11jà reconnu. Il portait une cape bleu-sombre, à la mode de 1830, qui, à la rigueur, pouvait passer pour une élégance très mod
11 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
12versitaires, brodé aux devantures des magasins de mode, et son nom en lettres géantes sur une montagne chauve, voisine de Bu
12 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
13crains que la notion n’en soit toute relative aux modes de « vie » bourgeois ; et puis, la comédie [p. 197] n’est pas mon for
14l’Humanité. En passant, relevons un sophisme à la mode, qui vient trébucher dans les méandres de notre chemin : « Il faut se
13 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alexandre, par Klaus Mann (septembre 1932)
15ur l’amour de son ami Clitus, poète abstrait à la mode de 1920, qu’Alexandre a conquis le monde. Le défaut de ce point de vu
14 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
16tteinte au « goût » tout court, c’est-à-dire à la mode. Il fallut la petite équipe des fondateurs de la Nouvelle Revue franç
17 imposer, par l’effet d’un snobisme inattendu, la mode des discussions éthiques, d’ailleurs purement intellectuelles la plup
18té le voile d’obscurité purement formelle dont la mode d’alors recommandait qu’on habillât la moindre historiette sentimenta
15 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
19ons le véritable nom de la rupture, son lieu, son mode et son enjeu total : rétablir à chaque instant le christianisme, dans
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
20unier est le fait des esprits créateurs, c’est un mode de contact qui leur est propre, tout de même que le choc est le mode
21 leur est propre, tout de même que le choc est le mode de contact propre aux corps solides. À quelles subtilités « dialectiq
17 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
22individu. Les termes changent, selon le cours des modes, mais les réalités morales demeurent et savent se faire entendre sans
23l n’est pas justifié, et les individualistes à la mode du xixe siècle font figure de révoltés non seulement contre l’État,
18 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
24ons le véritable nom de la rupture, son lieu, son mode et son enjeu total : rétablir à chaque instant le christianisme, dans
19 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
25 que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclav
20 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
26s impérieuse ni plus nette vocation. Le lieu, les modes de son obéissance sont plus visibles qu’ils ne le furent jamais. Si l
27 là les éléments d’une critique pénétrante de nos modes de vivre, je dirai plus : quelques-uns des fondements d’une éthique d
21 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
28entraînent les jeunes à hue et à dia, lancent des modes, les renient, se persuadent de l’importance de leurs caprices, nous p
29trois de ces vertus qui me paraissent fort peu de mode parmi nos scribes assis ou accroupis. Le respect de la culture, tout
22 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
30s rien, et comprendre n’est rien qu’envisager les modes de notre esclavage. — Jusqu’à cet acte, que soudain j’ai fait ! Car j
23 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
31il du beau tapage ? À défaut de chefs-d’œuvre, un mode d’expression, trop rapidement vulgarisé d’ailleurs en une espèce de b
24 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
32mesure, qu’il apparaît véritablement qualifié. La mode est au marxisme et au mépris de la Nature ? Mode bourgeoise, tyrannie
33 mode est au marxisme et au mépris de la Nature ? Mode bourgeoise, tyrannie décadente, tout occupée à calculer sa propre mor
25 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
34ans un hebdomadaire, sur un sujet littéraire à la mode, et tenant compte de la frivolité du genre, vous serez payé 200 fr. l
26 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
35taphores. Mais Paracelse justement se méfie de ce mode — de cette mode — d’expression, qui lui paraît peu scientifique. Il s
36aracelse justement se méfie de ce mode — de cette mode — d’expression, qui lui paraît peu scientifique. Il s’en tire au moye
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
37 d’une manière générale, tous nos romanciers à la mode, bourgeois confus de l’être encore, habiles dans l’analyse du désordr
28 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
38tion d’un esprit « moderne » « Je m’étais fait un mode d’existence qu’on pourrait appeler potentiel. Mon humeur m’inclinait
39ques, de conventions de langage, de méthodes à la mode, d’instruments de travail, d’usages sociaux, de contrôles officiels (
40scepticisme à son égard est encore loin d’être de mode 67 . Et l’on peut se demander parfois s’il faut vraiment souhaiter qu
41 ! Seule une croyance survivante en la valeur des modes actuels de la propriété peut obscurcir, aux yeux de mes contemporains
29 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
42 Ou encore essayons de la traduire. [p. 994] Les modes, l’usage, l’usure des mots aggravés par la presse et par la politique
30 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
43ur le goût de la rareté ou du scandale, et sur la mode qui était aux moins de trente ans. La crise a supprimé l’un après l’a
44tisme capitaliste ou étatique est proscrit par le mode général d’organisation à base locale des entreprises O.N., qui confèr
31 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
45ue notre époque était autoritaire ! Est-ce que la mode n’est pas à l’autorité ? Notre belle jeunesse réclame l’autorité dans
46 Tardieu lui-même… » Justement, Madame : quand la mode est à l’autorité, c’est qu’il n’y a plus d’autorité. Et quand M. Tard
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
47cettes exactes, des explications vérifiables, des modes d’emploi, des descriptions objectives et utilisables ; et ceci à tous
48 aujourd’hui un état d’âme, une « condition », un mode particulier d’existence. Il n’est plus seulement un accident, une pri
49nombre. D’autre part, ceux qui « jouissent » d’un mode d’existence assuré se soucient peu de connaître la mentalité du chôme
50re assez dire : l’autocar modifie complètement le mode de contact entre le voyageur et la province. Naguère encore, quand on
51ciences traictent les choses trop finement, d’une mode artificielle, et différente à la commune et naturelle. Mon page faict
52oucher utilement que nous aurons moins calculé le mode et le lieu des contacts. D’où je vois naître une littérature de circo
33 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
53et plus vaste que celui de « l’unification » à la mode jacobine ou classique. C’est l’unité originelle, et peut-être future
34 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
54 du livre est celui-ci : il s’agit de passer d’un mode de propriété abstrait et anonyme à un mode personnel et responsable,
55r d’un mode de propriété abstrait et anonyme à un mode personnel et responsable, ou encore, d’un mode matérialiste et tyrann
56un mode personnel et responsable, ou encore, d’un mode matérialiste et tyrannique à un mode spirituel, donc humain. Je sais
57encore, d’un mode matérialiste et tyrannique à un mode spirituel, donc humain. Je sais gré à Mounier d’avoir, chemin faisant
35 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
58haque génération, de même que chaque époque de la mode préfère soit la tête, soit le buste, soit la croupe, soit la ligne sp
59e trouve intimement déterminé par des facteurs de mode ou de commerce qui changent au moins tous les six mois. Supposons, co
60it non par les souvenirs inconscients, ni par des modes étrangères, mais par la section scientifique du ministère de la Propa
36 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
61 que là. Ce n’est pas passer de l’esclavage d’une mode à celui d’une tactique politique. Ce n’est pas du tout devenir esclav
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
62de la rhétorique chevaleresque. L’avantage de ces modes d’expression saute aux yeux. La magie persuade sans donner de raisons
63oût de la mort qu’elle dissimule, et d’un certain mode de connaître qui définirait à lui seul notre psyché occidentale. Pour
64e besoin de la passion, sont des aspects de notre mode occidental de connaissance, il faut en venir — au moins sous forme de
38 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
65rmaniques, on vit reparaître en Gaule des [p. 66] modes et des goûts qui avaient été ceux des Celtes. 16  » L’art roman et le
66rtée mystique de valeurs qu’elle prenait pour une mode et qu’elle accommodait à ses plaisirs. Elle ne devait pas tarder à ma
67ère, tant hindouiste que bouddhiste, une école ou mode religieuse dont l’influence s’épanouira pendant des siècles. « Du poi
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
68es trois premiers vers exaltent la femme selon le mode courtois, tandis que le quatrième réfute d’un trait brutal ces éloges
69donné la véritable, on s’en fait ensuite une à sa mode, et l’on y tient plus fortement peut-être, parce qu’elle est de notre
70al, c’est en vertu de l’affinité originelle de ce mode d’expression et des sujets qu’ils surent choisir. La musique seule pe
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
71i fit que cette fleur des chevaliers errants à la mode de Bourgogne, Jacques de Lalaing, fut tué par un boulet de canon ? »
72ires — tout cela ne cessera pas de déterminer les modes de guerroyer à travers les siècles suivants. Si bien que l’on pourra
73rdement — la passion a cherché et trouvé d’autres modes d’expression en actes. Elle y était d’ailleurs contrainte par la dépr
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
74haque génération, de même que chaque époque de la mode préfère soit la tête, soit le buste, soit la croupe, soit la ligne sp
75e trouve intimement déterminé par des facteurs de mode ou de commerce, c’est-à-dire par la nouveauté. 4. Épouser Iseut ? S
76it non par les souvenirs inconscients, ni par des modes étrangères mais par la section scientifique du ministère de la propag
42 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
77re plus de résistance aux courants d’opinion, aux modes, à la publicité des grandes firmes et des grands partis politiques. I
43 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
78et plus vaste que celui de « l’unification » à la mode jacobine ou classique. C’est [p. 117] l’unité originelle, et peut-êtr
44 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
79s notre lâcheté vis-à-vis du grand nombre, de ses modes et de ses slogans ; dans notre ignorance du prochain ; dans notre ref
45 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
80es magazines illustrés, sur tous les commerces de modes. Sur beaucoup plus ! Car elle a modifié notre échelle des valeurs. La
81s nuances « modernes » des sentiments et de leurs modes que se révèle de la manière la plus précise l’œuvre du Diable. Ce qui
46 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
82s notre lâcheté vis-à-vis du grand nombre, de ses modes et de ses slogans, dans notre ignorance du prochain, dans notre refus
47 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
83iller 83 . Ou encore essayons de la traduire. Les modes, l’usage, l’usure des mots, aggravés par la presse et par la politiqu
48 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
84p. 185] Femmes du monde à l’usine. — La nouvelle mode : une jolie femme, jeune et riche, s’engage dans une usine d’armement
49 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
85 que déjà le New Yorker se moque des clichés à la mode au sujet de cette invention « qui signifie la fin de l’humanité ou l’
50 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
86n’ait pas été contaminée par le gangstérisme à la mode. C’est clair : le mal y est mal vu, tout simplement. On le tient enco
51 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
87 États-Unis. On annonce au [p. 26] surplus que ce mode de transport sera rapidement supplanté par le catapultage stratosphér
52 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
88ler ses conventions. Mais ce n’est pas là le seul mode d’expression possible. Le critique. Précisément je souhaitais de vou
89s de langage. Ramenons-les pour simplifier à deux modes d’expression également rigoureux et pourtant exclusifs l’un de l’autr
53 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
90e du Nord, elle lui servait des ratatouilles à la mode de la Louisiane : divorce accordé. Dès qu’elle tombait malade, il fai
54 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
91 des qualités ne se traduit pas seulement dans le mode d’élection du Conseil des États, mais surtout, et d’une manière beauc
55 1948, Suite neuchâteloise. VIII
92ar les instituteurs. Il suffirait de renverser la mode, et de statuer qu’à partir d’aujourd’hui l’on va se moquer doucement
56 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
93 Progrès, et notre attitude envers lui. Il est de mode aujourd’hui de douter du Progrès. Les plus grands esprits de notre si
57 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
94rès une analyse des erreurs, les principes et les modes d’une collaboration meilleure. Diminuer la méfiance, augmenter non pa
58 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
95rès une analyse des erreurs, les principes et les modes d’une collaboration meilleure. Diminuer la méfiance, augmenter non pa
59 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
96i vraiment originale en tout ; et d’abord, en son mode de formation. La Suisse, c’est la boule de neige. Trois petits canton
60 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
97Le fait qu’il convient de souligner, c’est que ce mode pluraliste de fédération, purement empirique et non rationnel, assura
61 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
98 de deux députés par État, grand ou petit 17 . Le mode d’élection des Conseillers varie selon les cantons. C’est tantôt le p
62 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
99 l’orthodoxie certaines formes mentales, certains modes d’expression, certains types d’expérience spirituelle que la foi seul
63 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
100me d’un objet sans âme, dont il faut découvrir le mode d’emploi. Cette seconde attitude, contrecoup de la première, servira
64 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
101it de se plaindre un peu, c’est nouveau, c’est la mode à Moscou… (Togliatti a saisi l’occasion, mais Thorez est encore perpl
65 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
102e réclamer l’union. Désormais la Relance est à la mode. C’est plutôt une Relève socialiste. Spaak en Belgique, avec son plan
66 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
103ux dépens des meilleurs, et toute-puissance des « modes » sociales sur la jeunesse. Le respect excessif de l’individu, la cra
104 social, non dirigé bien sûr, capricieux comme la mode, mais comme elle, contraignante pour l’esprit. La voie européenne C
105le déclin du sens critique, la non-résistance aux modes ou aux règlementations sociales, la médiocrité du niveau culturel, et
67 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Prix européen de littérature n’a pas été donné en 1956 (juin-juillet 1956)
106 tel prix spécialisé, ou telle « politique » à la mode. Le nombre des écrivains de quelque talent qui ne sont pas engagés pa
68 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
107ecs, est celle qui fonde en soi l’individu et son mode de relations, la Cité, — saint Paul a défini la troisième dimension :
69 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
108 l’orthodoxie certaines formes mentales, certains modes d’expression, certains types d’expérience spirituelle que la foi seul
70 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
109ois ou, en d’autres termes, l’“inauguration” d’un mode d’être nouveau et unique dans l’Univers), et d’autre part la certitud
71 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
110 vient confondre les deux mouvements dans un même mode d’appréhension de l’univers par notre esprit. La terre, une découve
72 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
111me d’un objet sans âme, dont il faut découvrir le mode d’emploi. Cette seconde attitude, contrecoup de la première, servira
73 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
112. 233] résulte pas que la dernière en date de nos modes atonales ou bruiteuses représente un progrès sur Mozart. Car on ne pe
74 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
113chez un Jules Verne, si la psychologie reste à la mode du temps et ne semble pas prévoir un changement de l’homme même. Avec
114fait jusqu’ici la technique, car elle changera le mode d’appréhension de l’existence, de soi, des autres et de l’univers : d
75 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
115s puissante dans nos diverses confessions que les modes littéraires qui occupent tant notre presse. Les auteurs et les peintr
116 ; mais nous omettons trop souvent d’y joindre un mode d’emploi circonstancié, et des indications de régime ou de cure. Or n
76 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
117rsel. Ainsi Paris, centre de tout, en France : la mode en vit, mais les provinces en meurent 70 . Nous ne mangerons pas de c
118eaucrates et la culture, la cour de justice et la mode. Or si l’on ne veut penser qu’un « Paris » transposé, qu’on aille don
77 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
119tabilité de l’exécutif. Le troisième porte sur le mode d’articulation ou d’intégration des territoires d’outre-mer et de la
78 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
120 et propose le plan, le lieu, la procédure et les modes de réalisation d’un Laboratoire européen de recherches nucléaires, co
79 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
121rénésies qui affectent une partie de la jeunesse, modes passagères dont l’édition et le cinéma me paraissent profiter davanta
122nes gens dans l’Amérique contemporaine, certaines modes littéraires de l’époque 1900, permettent à un Nabokov, à un Musil, d’
80 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
123 parfaite assurance, mais par manie, au nom d’une mode. Ici, tout au contraire, la force simplificatrice, l’intolérance inst
81 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
124r de la culture par les magazines, la presse, les modes, cette espèce d’aura qui entoure le phénomène culturel, sans être ell
125en, et je ne partage nullement le pessimisme à la mode… d’hier, chez nos penseurs et philosophes. Il est clair que les espri
126ion actuelle ? Justifie-t-elle le pessimisme à la mode ? Je prendrai tout d’abord l’exemple du disque. Le microsillon, créé
82 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — d. Problèmes de la personne aux prises avec les mythes
127c à reconnaître tout d’abord leur nature et leurs modes d’action, puis à savoir en jouer à ses fins propres, sous peine de re
83 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
128laires et les bandes dessinées, les chansons à la mode, les danses et les strip-teases : il suffit de regarder le décor des
129 ? Bien sûr que non. L’instinct ne dépend pas des modes, ni la nature de la culture, — du moins pas si directement. Ce qui se
84 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
130rénésies qui affectent une partie de la jeunesse, modes passagères dont l’édition et le cinéma me paraissent profiter davanta
131nes gens dans l’Amérique contemporaine, certaines modes littéraires de l’époque 1900, permettent à un Nabokov, à un Musil, d’
85 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
132périence avec un jeune garçon, il proclame sur le mode majeur cela même dont il gémira en tant d’autres pages de son œuvre :
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
133 parfaite assurance, mais par manie, au nom d’une mode. Ici, tout au contraire, la force simplificatrice, l’intolérance inst
87 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
134omme une clef musicale : « Chaque être connaît le mode de prière et de glorification qui lui est propre. » Toute personne s’
135 essentiel de sa passion, ce serait alors dans le mode de la transposition du « ciel » sur Terre et de l’Ange en la femme, q
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
136ps un ami ; qu’ils inventaient tous les jours des modes différentes ; et que, s’ennuyant dans leur pays, ils partaient tantôt
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
137 les mœurs des Français ». Au cosmopolitisme à la mode, il oppose un particularisme résolu, qu’il appelle « national », mais
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
138gantes de l’érudition. Cette ressemblance dans le mode des relations et dans toutes les formes et coutumes de la vie courant
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
139 religieux souffrait diverses persécutions de son mode ancien et de ses formes individuelles présentes. On donna au fruit de
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
140 occidentales et à les brasser ensuite selon leur mode particulier. Or, ce mode particulier consiste presque toujours à y in
141asser ensuite selon leur mode particulier. Or, ce mode particulier consiste presque toujours à y introduire le dogmatisme. C
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
142notre langue, lisaient nos livres, adoptaient nos modes. Le fait d’une certaine communauté spirituelle européenne a donc exis
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
143le-même. Elle éclaire ses méthodes, reconnaît les modes de son savoir, le sens et les limites de ses connaissances. Une telle
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
144 voit pas qui saurait mieux qu’elle prescrire les modes d’emploi de ses créations, et trouver les remèdes aux maladies dont e
96 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
145 historique. C’est ce que l’histoire à l’ancienne mode de nos manuels ne peut nous montrer : pour elle, l’histoire générale
97 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
146omme une clef musicale : « Chaque être connaît le mode de prière et de glorification qui lui est propre. » Toute personne s’
147 essentiel de sa passion, ce serait alors dans le mode de la transposition du « ciel » en Terre, et de l’Ange en la femme, q
98 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
148e connaissances », d’objets tout faits, avec leur mode d’emploi ; tandis que l’initiation supposait une préparation rituelle
149ux dépens des meilleurs, et toute-puissance des « modes » sociales sur la jeunesse. Le respect excessif de l’individu, la cra
150 « ajustés » qui n’offrent plus de résistance aux modes, à la publicité, aux injonctions de la TV.   b) À l’autre extrême, pr
151 social, non dirigé bien sûr, capricieux comme la mode, mais comme elle, contraignante pour l’esprit. Ainsi d’une part, la l
152é anarchique aboutit au conformisme imposé par la mode ; d’autre part, l’absence de liberté conduit au conformisme imposé pa
153le déclin du sens critique, la non-résistance aux modes ou aux réglementations sociales, la médiocrité du niveau culturel, et
154ion de l’Américaine ! Or ce Français à l’ancienne mode entendait dire qu’il faut au jeune enfant un dressage suffisant pour
155 pas sentis. En voici une autre version plus à la mode. L’homme personnel, l’homme de sa vocation, c’est celui qui incarne l
99 1962, Les Chances de l’Europe. Avertissement
156de crise sans issue, exprimés dans le jargon à la mode de naguère. Je me trompais sur ce dernier point. La patience et la sy
100 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
157i seraient tantôt, selon les auteurs et selon les modes, géographiques ou climatiques, économiques ou démographiques. Ce que