1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1romper en nous inquiétant de faire, à notre place modeste, si peu que ce soit pour la paix », c’est une affirmation [p. 381] qu
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
29] Quelques jeunes hommes l’ont compris. Ils sont modestes — ne s’isolant pas de la Société ; ils savent que pour lutter il faut
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
3 le soin de juger si nous avons de quoi faire les modestes…   Être nous-mêmes, avons-nous dit, c’est à la fois notre but et notr
4 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
4lieue printanière ; des soupers d’amis dans notre modeste salle à manger ; des jaquettes de couleur pour ma femme… [p. 99] Mais
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
5s, il surmonte les obstacles avec un contentement modeste et intelligent qui est plus émouvant que bien des chants de victoire
6 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
6question. La coutume du temps est de s’enrichir : modeste, il s’y conforme. « … Et l’on s’attire pourtant une responsabilité. »
7 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
7otale et toutes les affirmations orgueilleuses ou modestes de notre vie mortelle ? Il y a l’acceptation de la Vie qui n’est pas
8 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
8pacités. Pour l’un, ce sera quelque chose de très modeste : se marier, persévérer dans une tâche entreprise, refuser telle comp
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
9ien ne rend aussi brave et aussi passionné, aussi modeste, aussi patient et aussi endurant que le malheur. Et rien ne fonde une
10 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
10rchant un peu. C’est très bien de ne pas faire le modeste, et même de prendre de grands airs, si l’on a quelque chose de grand
11ader d’une réalité qu’on craint. Le ton bien plus modeste (trop modeste) des discours de Breton devant les communistes conviend
12lité qu’on craint. Le ton bien plus modeste (trop modeste) des discours de Breton devant les communistes conviendrait mieux, pe
11 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
13ien ne rend aussi brave et aussi passionné, aussi modeste et aussi endurant que le malheur. Et rien ne fonde une communauté com
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
14eraient qu’on les nomme des savants impartiaux et modestes ; les seconds, des idéalistes, ou des poètes, ou des sages résignés.
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
15e, c’est l’impartialité du clerc, c’est son refus modeste et scientifique de former l’homme. J’ai dit la condition d’une telle
16 la coutume du temps veut que l’on s’enrichisse : modeste, il s’y conforme. « Et l’on s’attire pourtant une responsabilité. » I
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
17 ! Votre « religion » est vaincue, vos cérémonies modestes, vos petites assemblées, vos chants traînants, tout cela sera balayé.
15 1936, Esprit, articles (1932–1962). Henri Petit, Un homme veut rester vivant (novembre 1936)
18tre société que le regard tranquille, apparemment modeste, d’un homme que son métier contraint à dissimuler sa vraie force. Car
19« spiritualité », qu’une dernière, et subtile, et modeste défense, — la plus orgueilleuse sans doute — contre la question perso
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
20énéralement vide, les maisons s’alignent en ordre modeste, peintes en tons clairs et simples, blanc, jaune ou vert. La couleur
21s plutôt je voudrais afficher la prétention assez modeste de renseigner quelques personnes sur les moyens de vivre en liberté,
17 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
22énéralement vide, les maisons s’alignent en ordre modeste, peintes en tons clairs et simples, blanc, jaune ou vert. La couleur
18 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
23es ! Votre “religion” est vaincue, vos cérémonies modestes, vos petites assemblées, vos chants traînants, tout cela sera balayé.
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
24squ’il n’est parcouru que par les sinuosités d’un modeste ruisseau, le Lignon, Céladon désespéré appelle la mort ; Astrée, de s
20 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
25de, et du rôle de la Suisse dans le monde. Soyons modestes, c’est entendu. Nous ne sommes pas les mentors de l’Europe. Mais n’al
21 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
26es retrouver sans peine dans les actions les plus modestes, comme manger, s’habiller, s’endormir — car pour l’amour, la politiqu
22 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
27 terminé ses études. La plupart sont des monstres modestes. J’en ai vu un qui mangeait un sandwich et c’était un spectacle fasci
23 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
28x ma gloire, et je ne l’avoue jamais — je fais le modeste — d’où vient cette pudeur ? Je ne veux pas la gloire pour vous ébloui
24 1948, Suite neuchâteloise. III
29] minutieusement tenues par les communes les plus modestes, et tenues depuis plusieurs siècles pour une beaucoup plus grande pro
25 1948, Suite neuchâteloise. VIII
30r de mots, par métier soucieux de langage. Cadeau modeste mais peut-être utile, si l’on songe que ce Centenaire est celui d’une
26 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
31À Montreux, nous avions tenu nos séances dans une modeste salle d’hôtel. À Rome, on nous offrit le Palais de Venise et toutes s
27 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
32es ; et qu’on ne peut comparer, sans offense, nos modestes sagesses et les folies sublimes des grandes Nations contemporaines. M
28 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
33es ; et qu’on ne peut comparer, sans offense, nos modestes sagesses et les folies sublimes des grandes Nations contemporaines. M
29 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
34es ; et qu’on ne peut comparer, sans offense, nos modestes sagesses et les folies sublimes des grandes nations contemporaines. M
30 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
35 autant par son esprit que par ses buts, précise, modeste d’apparence, mais immédiate et totalement indépendante. Pourquoi l’E
31 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
36la grande majorité des familles suisses, des plus modestes aux plus anciennes, gardent avec une commune et des traditions locale
37e. Elles perçoivent des « écolages » généralement modestes, mais parfois très [p. 131] coûteux (c’est le cas des internats réser
32 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
38peine retouchées. Cette efficacité silencieuse et modeste, cette extrême attention portée à nos débats par un homme d’État du p
33 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
39s présents de fédération des Six échouent. (Début modeste, si l’on veut, mais seul concret.) Ces efforts peuvent échouer si le
34 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
40dominer la Nature ! ») À la rencontre de ces vœux modestes, voici les dons inouïs de la technique. Et certains comblent nos dési
35 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
41is il faudra bien qu’ils sachent un jour que leur modeste revendication personnelle ne peut être [p. 21] satisfaite que dans un
36 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
42dominer la Nature » !) À la rencontre de ces vœux modestes, voici les dons inouïs de la technique. Et certains comblent nos dési
37 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
43 la recherche occidentale apparaissent ainsi plus modestes que ceux des religions orientales ou des régimes totalitaires, offran
44nt, lui, s’est contenté de mettre en pratique les modestes recettes d’une hygiène scientifique qui a fait plus que doubler, depu
38 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
45ctuel, je voterais plutôt pour Dieu : il est plus modeste. » Cette phrase bizarre esquisse une distinction — rhétorique ou sinc
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
46inuer au moins l’espace de quatre années. Projet modeste, en vérité, mais qui n’en eut pas plus de suites. Il convient de cite
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
47 » dit Saint-Simon dans ses Mémoires. Homme doux, modeste, remuant pour les bonnes causes, non pour ses intérêts, « solliciteur
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
48ès brillant et n’a rien d’extraordinaire ; il est modeste et modéré ; mais étant donné qu’il ne fait appel qu’aux forces réelle
49ble. Nous sommes sans prétentions, désintéressés, modestes, endurants, pleinement capables de nous dominer nous-mêmes, pleins d’
42 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
50ureau de propagande. La principale activité de ce modeste organisme sera d’essayer d’attirer l’attention de la presse et de l’o
51 publié Lord Jim, et il commençait à connaître un modeste succès d’écrivain dans son pays d’adoption. Retinger et sa femme fure
43 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
52perdu la partie pour avoir négligé les conditions modestes et concrètes de tout succès. Genève, août 1961. p. 5 bi. « Pri
44 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
53 de projet qui ferait de ce pays un musée. Il est modeste, sans excès. Je vois en revanche beaucoup de motifs d’angoisse pour l
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
54rs soumis à l’impôt, ne permet qu’un train de vie modeste, et pendant longtemps, pour plusieurs d’entre eux, l’exercice du pouv
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
55 sur les voyelles ? — C’est moi », dit l’étudiant modeste (« beau comme un dieu », ajoutera le professeur dans son récit de [p.
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
56 de projet qui ferait de ce pays un musée. Il est modeste, sans excès. Je vois en revanche beaucoup de motifs d’angoisse pour l
48 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
57. Le réalisme commande de se borner à des mesures modestes de coopération, résultant de consultations entre gouvernements. Parla
58aissèrent berner par des promesses de « résultats modestes, mais concrets ». Les fédéralistes, je l’ai dit, espéraient que les É
59 La Haye, aboutit très rapidement à un « résultat modeste mais concret » : la création en neuf mois d’un Conseil de l’Europe pr
49 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
60itif, mon ouvrage s’ouvre par le bref récit d’une modeste expérience, pour moi très importante, que j’ai faite au service milit
50 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
61nnêtes gens. (Ils le disaient du moins.) Les plus modestes de nous attendent une religion, une morale, et le sens de la vie enfi
51 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
62 Préférons, dans le monde régional, cette liberté modeste mais bien réelle, aux ivresses de l’indépendance absolue mais illusoi
52 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
63ugeait-il la fonction de ces deux entreprises, si modestes au regard des réalisations de Luxembourg, puis de Bruxelles ? Relisan
53 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
64eux, nous [p. 7] avions tenu nos séances dans une modeste salle d’hôtel. À Rome, on nous offrit le Palais de Venise et toutes s
54 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
65 Préférons, dans le monde régional, cette liberté modeste mais réelle aux ivresses de l’indépendance absolue mais illusoire don
55 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Témoignage sur Bernard Barbey (7-8 février 1970)
66 Romancier aux succès précoces, mémorialiste trop modeste, lieutenant-colonel EMG, ministre plénipotentiaire », tel serait le r
56 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
67ut des « bourgeois » selon Mme Pernoud, mais « de modestes paysans ou de pauvres artisans » selon M. Yves Dossat, des marchands
68Origine inconnue 4 jongleurs 3 « Origine très modeste » 3 Bourgeois 6 Clercs 5 Chevaliers et hauts barons 22 Je veu
57 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
69 où se placer dans le monde, une fois saturés les modestes réseaux d’autoroutes et les capacités de consommation de ces pays. La
58 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
70jourd’hui en France que deux ou trois mensuels de modeste présentation, organes des fédéralistes français, européens, ou mondia