1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
1ely, cousin germain de votre père, qui est devenu moine, et qui marche pieds nus, à l’étranger lui aussi ; puis il y a eu vot
2 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
2uste idée : « En somme, qu’est-ce que Luther ? Un moine qui a voulu se marier. » J’extrais cette déclaration du livre d’un cr
3 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
3eut pas s’en tenir à des appréciations du genre « moine qui voulait se marier », il serait sage de parcourir au moins les œuv
4carné la volonté de pensée militante que ce petit moine qui, à Worms, osa dresser contre l’opportunisme impérial et sacerdota
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
5 de l’héritage celtique. Plus tard, ce furent des moines d’Irlande et de Bretagne — derniers refuges des légendes bardiques co
6sont des répliques aux ordres chevaleresques : le moine est « chevalier de Marie ». En 1140, à Lyon, les chanoines établissen
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
7 en mettant en Enfer des « chevaliers de Marie », moines italiens appelés aussi « chevaliers joyeux » à cause de leur vie diss
8ncipaux centres du catharisme en Italie. Selon le moine Ranieri Saccone, qui fut dix-sept ans hérétique, il y avait à Vérone
6 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
9 dont la Réforme devait sortir ? Rappelez-vous le moine augustin qui multipliait, lui aussi, les pratiques les plus scrupuleu
7 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
10usqu’à sa mort la vie d’un pieux laïc et non d’un moine, parfois même suspecté par l’Église qui se méfie de cet « irrégulier 
11ique. Au premier acte, on voit les évêques et les moines chassés de la scène à coups de fouet par le prophète Elie. Puis les c
8 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
12se les populations de l’Europe christianisée. Les moines font autant pour sa gloire que les rabbins en avaient fait pour sa na
9 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
13uste idée : « En somme, qu’est-ce que Luther ? Un moine qui a voulu se marier »… [p. 130] L’ignorance ou la méconnaissance c
10 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
14fins au bulbe d’or, devant le couvent luxueux des moines anglicans, et plus loin, à travers un vaste terrain vague, des roseau
11 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
15n peu tassé et de large carrure, sa belle tête de moine tibétain barrée d’un sourire mince et pourtant amical. Il fait très c
12 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
16 les anciennes églises romaines. Mais grâce à ces moines pèlerins, le christianisme renaîtra de ses vestiges. Par-dessous les
13 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
17u prestige des partis en présence. Des troupes de moines fanatiques parcourent les rues. Parfois, comme à Éphèse et Chalcédoin
18e patriarche de Byzance, et soudain la tourbe des moines et des nervis fait irruption, Hilaire ne doit son salut qu’à la fuite
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
19u prestige des partis en présence. Des troupes de moines fanatiques parcourent les rues. Parfois, comme à Éphèse et Chalcédoin
20 patriarche de Byzance — et soudain la tourbe des moines et des nervis fait irruption, Hilaire ne doit son salut qu’à la fuite
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
21ée jusqu’à nos jours. Au vie siècle, ce sont des moines qui rapportent à Byzance les premiers vers à soie du fabuleux pays de
22oyé du Pape auprès du Grand Khan de Karakorum, le moine Jean du Plan Carpin, essayera de nouer des relations en 1245. Et quan
16 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
23ntermédiaire des princes nestoriens d’Asie et des moines franciscains, n’ont abouti qu’à des échanges simplistes de grandioses
17 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
24l me semble, à ceux qu’imposent aux néophytes les moines bouddhistes de la secte du Zen. Pourtant, le thème profond, omniprése
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
25vie et xviie siècles, la plupart écrits par des moines et à l’usage des confesseurs, on ne voit pas un seul équivalent chrét
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
26n peu tassé et de large carrure, sa belle tête de moine tibétain barrée d’un sourire mince et pourtant amical. Il fait très c
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
27l me semble, à ceux qu’imposent aux néophytes les moines bouddhistes de la secte du Zen. Pourtant, le thème profond, omniprése
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
28e humain. Mais au fait, qui prétendait cela ? Des moines, eux-mêmes voués à l’abstinence, à l’époque où le pape Grégoire venai
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
29thée notamment. En voici un exemple touchant : le moine Pierre Bersuire, au xive siècle, imagine que la rive phénicienne rep
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
30quart du xvie siècle et mourut en 1648. Il fut « moine pédagogue dans on ne sait quel collège de Paris », enseigna les mathé
31). L’Essay de William Penn Après les plans du moine français, du duc huguenot, de l’évêque morave, voici enfin celui d’un
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
32 se considérant, selon les termes de la lettre du moine Philotée à Ivan III, comme « la Troisième Rome » politique et spiritu
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
33proverbe à bon marché qui dit que l’habit fait le moine. Lorsque la tempête le jette sans aucun vêtement sur la grève de l’îl
34ntants de la culture occidentale, remplacèrent le moine et le chevalier. À quatre siècles de catholicisme nordique et d’influ
26 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
35ologique, sont : le Nouveau Cynée d’Émeric Crucé, moine parisien, 1623 ; le Grand dessein de Sully, ministre huguenot d’Henri
36ucé, dont on sait seulement qu’il fut un obscur « moine pédagogue » dans un collège de Paris 27 . Il se signale entre autres
27 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
37 seule pièce dénommée cubicles sont réservées aux moines laïcs qui viennent y passer une année d’études personnelles et de con
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
38s reprises ils la mirent à sac, brutalisèrent ses moines et pillèrent son trésor. Si bien qu’ils furent frappés deux fois d’ex
39 duc Léopold », dit la chronique contemporaine du moine Jean de Winterthur. Trois semaines plus tard, l’alliance des Waldstät
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
40siècle, sa bibliothèque célèbre, les séquences du moine musicien Notker le Bègue, les Chroniques du moine Ekkehard ; une prem
41moine musicien Notker le Bègue, les Chroniques du moine Ekkehard ; une première « civilisation », sur laquelle Charles-Albert
42es et des tropes de Notker le Bègue et des autres moines de Saint-Gall au ixe siècle, jusqu’aux oratorios d’Arthur Honegger,
43x nous intéressent. Emmanuel devint médecin, puis moine, administra l’évêché de Monaco, et enfin fut élu général de l’ordre d
44 les anciennes églises romaines. Mais grâce à ces moines pérégrins, le christianisme renaîtra de ses vestiges. Par-dessous les
30 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
45ain et la théologie chrétienne, transmise par des moines au Moyen Âge. On ne peut parler de culture bourgeoise qu’en pensant a
31 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
46ain et la théologie chrétienne, transmise par des moines au Moyen Âge. On ne peut parler de culture bourgeoise qu’en pensant a
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
47voient le jour : le Nouveau Cynée d’Émeric Crucé, moine parisien, en 1623 ; le « Grand Dessein » du duc de Sully, ministre hu
33 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
48st-à-dire à la longue rivalité du comte-duc et du moine Robert d’Arbrissel. Ici, c’est Reto Bezzola que l’on va suivre : nul
49flit merveilleusement fécond qui opposa le duc au moine. ⁂ Le Poitou et Guillaume de Poitiers sont moins à l’origine qu’au li
50 et le Toulousain et comptera jusqu’à trois mille moines et religieuses. Lettre de Robert : « Vous savez comment tout ce que j
51e de leur fille Audéoude, passent dans le camp du moine, renient Guillaume, et prennent le voile à Fontevrault. Guillaume IX
52 la littérature jusqu’à nous, lutte qui opposa le moine au comte-duc, c’est-à-dire Raspoutine à Don Juan, on ne voit, me dite
53tégé par le fils de Guillaume IX, fut l’élève des moines de Saint-Martial, et Déodat Roché estime qu’il serait « opportun de r
54rait « opportun de rechercher les rapports de ces moines bénédictins ou cisterciens avec les cathares, puisque aussi bien c’es
34 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
55ux quelque saint homme, comme Robert d’Arbrissel, moine vagabond 134 et ils sont facilement reconnaissables à la luxuriance
56éconciliation, nom de l’église construite par les moines protestants qui fondèrent la communauté vers 1940. Une quinzaine de f
35 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
57sion » cette projection : car il est clair que le moine se trompait sur lui-même plus encore que sur sa victime et sur la loc