1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1 par la guerre, c’est-à-dire qu’ils n’ont plus de monnaie : cela n’a rien changé à l’organisme de leur vie sociale. Ils vivent
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
2sure commune à la pensée et à l’action, — hors la monnaie. Un monde sans mesure, comme le nôtre, est aussi un monde sans grande
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
3de mots », mais comme il arrive toujours quand la monnaie ne travaille plus, elle les dévalorise, et les grands mots dont elle
4 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
4ts à mettre en commun autre chose que la pièce de monnaie qu’ils viennent de déposer dans le « sachet », avec l’air de ne pas y
5 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
5li, qu’il appelle Avida Dollars, le soin de faire monnaie d’une étiquette plus prestigieuse ici qu’à Paris même : surréalisme.
6 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
6if des barrières douanières, l’instauration d’une monnaie européenne, la création d’une régie fédérale des houillères (solution
7 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
7 On prétend même qu’ils auraient accepté que leur monnaie perde un tiers de sa valeur, parce que Londres avait dévalué. Je cher
8 et le détail ? Restent les tarifs douaniers, les monnaies mal couvertes, et les calibres différents : tout le monde voudrait le
8 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
9 On prétend même qu’ils auraient accepté que leur monnaie perde un tiers de sa valeur, parce que Londres avait dévalué. Je cher
10 et le détail ? Restent les tarifs douaniers, les monnaies mal couvertes, et les calibres différents : tout le monde voudrait le
9 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
11atérialisme général qui traduit tout en termes de monnaie, — mais la monnaie change constamment de valeur — la morale a perdu s
12 qui traduit tout en termes de monnaie, — mais la monnaie change constamment de valeur — la morale a perdu sa force contraignan
10 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
13urd’hui qu’autrefois, au temps de ma jeunesse. La monnaie de ce pays alpestre ayant décidé une bonne fois de ne plus descendre
11 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
14ces nées de deux guerres mondiales, maintenir une monnaie forte pour forcer les frontières, et modifier l’équilibre des échange
12 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
15t sa vraie base aient jamais été considérés comme monnaie d’échange éventuelle — MM. Bidault et Eden l’ont précisé — mais ce so
13 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
16dans les journaux : chute d’un ministère ou d’une monnaie, ratification d’un traité, émeute, discours « retentissant », décisio
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
17ts ? Et pourquoi l’or fut-il pur ornement, jamais monnaie, chez tant de peuples ? À cause de leur magie, de leurs rêves différe
15 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
18itaux étrangers s’accumulent dans nos banques. La monnaie suisse reste la plus solide du continent. Cependant, le commerce avec
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
19es Abruzzes, auteur à 22 ans d’un ouvrage sur les monnaies, fut au dire de Marmontel « le plus joli petit arlequin qu’ait produi
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
20terdire entre eux les échanges, diversifier leurs monnaies, etc. C’est la théorie de l’autarcie absolue qui naît sous nos yeux.
21hé commun que Fichte se fait l’avocat : Toute la monnaie mondiale se trouvant dans les mains des citoyens, [p. 189] c’est-à-di
22de la circulation et échangée contre une nouvelle monnaie nationale, c’est-à-dire n’ayant cours que dans le pays même, mais dan
23on, absolument nouvelle. Cette introduction d’une monnaie nationale en est véritablement la création… Un seul lien devra subsi
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
24resse chez nous celles de nos tribunaux. Une même monnaie sous des coins différents ; les mêmes poids, les mêmes mesures, les m
19 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
25s en friche, uniformisation des poids et mesures, monnaie commune et suppression des douanes et péages. Ce plan, d’une étonnant
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
26ques, ou l’Helvetia des inscriptions latines, des monnaies et des timbres-poste — et d’autre part à une certaine dérision de nos
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
27s. Successivement, les postes, les douanes et les monnaies sont unifiées sans difficultés. Mais les cantons se refusent longtemp
22 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
28li, qu’il appelle Avida Dollars, le soin de faire monnaie d’une étiquette plus prestigieuse ici qu’à Paris même : surréalisme.
23 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
29 péril de la colonisation par un parti ou par une monnaie. Le mythe du choix fatal et du partage du monde entre les Deux Grands
24 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
30t richesses du sous-sol, confession religieuse et monnaie, programmes scolaires et fiscalité, idéal politique et réalités indus
25 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
31if des barrières douanières, l’instauration d’une monnaie européenne, la création d’une régie fédérale des houillères (solution
26 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
32Partout les États invoquent la « protection de la monnaie nationale » pour prendre des mesures qui se révèlent inefficaces du p
27 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
33atérialisme général qui traduit tout en termes de monnaie, quand la monnaie n’a plus de valeur constante, — la morale a perdu s
34l qui traduit tout en termes de monnaie, quand la monnaie n’a plus de valeur constante, — la morale a perdu sa force animatrice
28 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
35nie ou colonisée (Colonisée par une armée ou une monnaie, cela s’entendait immédiatement.) Qu’il s’agisse de défense et d’arme
29 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
36 barrières aux frontières, plus d’économies ni de monnaies nationales, mais une concertation à l’échelle de l’Europe des product
30 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
37e, de leur balance du commerce nationale, de leur monnaie nationale, etc., avec les résultats que chacun peut constater. Ils ne
38absolu sur la production et la distribution de la monnaie, sur l’énergie, sur les écoles, sur l’exploitation de la main-d’œuvre
31 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
39 le cas de l’énergie, mais que dire de ceux de la monnaie, de l’inflation, de l’environnement, de la sauvegarde des mers ou de
32 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
40ses gouvernementales, donc de profits calculés en monnaie, en termes d’avoir plus et non pas de mieux être. Tout l’Occident, d
41bles, à ne tenir pour sérieux que ce qui coûte en monnaie, et à ne prévoir que d’une année à l’autre. Ces origines historiques,
33 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
42taine de milliards de dollars, car c’est en cette monnaie que le pétrole est payé. Vers 1980, si tout va dans le même sens, ce
34 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
43ales. S’il n’y avait plus d’États-nations, et une monnaie commune pour l’Europe, les multinationales deviendraient des sociétés
44annonce continental (climats, matières premières, monnaies, grandes voies de communication), ou planétaire (océans, stratosphère
35 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
45bles. Il n’est pas sain que notre économie et nos monnaies demeurent à la merci d’une manipulation de la valeur d’échange du dol
46er l’inflation ; — ni maintenir la valeur de leur monnaie ; — ni faire face à leurs besoins allégués en énergie sans menacer l’
47 populaire, représenté par ces deux Chambres ; ni monnaie commune ; ni défense militaire commune ; ni plan commun pour faire fa
36 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
48ible de personnes réelles, plutôt qu’au profit en monnaie d’un -nombre toujours plus restreint de sociétés toujours plus anonym
37 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
49isation qui ne soient pas uniquement le profit en monnaie, la [p. 89] puissance militaire en fusées nucléaires, et l’élévation
38 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
50 qu’elle figure en exergue sur la médaille que la Monnaie, en 1966, consacrait au deuxième centenaire de son auteur. « L’esprit
39 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
51er l’inflation ; — ni maintenir la valeur de leur monnaie ; — ni faire face à leurs besoins allégués en énergie sans menacer l’
40 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
52ement de Strasbourg ; — l’adoption de l’ECU comme monnaie commune utilisable par tous ; — une défense européenne commune intégr