1 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
1ssons volontiers à ces honnêtes fonctionnaires le monopole de leurs révolutions. Pour nous, elles ne sont que des trahisons, les
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2augmentées de deux sous parce qu’il avait pris le monopole. Ça n’est pas les deux sous, mais il faut se défendre ! » 15 avril
3 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
3chés. Le laïcisme moraliste n’en a pas du tout le monopole : tout catholique se doit, en bonne logique, de les faire siens puisq
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
4 de la propriété. — Dans le monde capitaliste des monopoles privés, la personne humaine, cette grande force spirituelle, est traq
5 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
5que » des affaires d’Espagne. Rideau. Dividendes. Monopole des pyrites d’Espagne. ⁂ Réflexions d’un spectateur. — Duperie de la
6 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
6chés. Le laïcisme moraliste n’en a pas du tout le monopole : tout catholique se doit, en bonne logique, de les faire siens, puis
7 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
7humaines. Que nous reste-t-il donc en propre ? Un monopole unique : celui de la culture au sens le plus large du terme, c’est-à-
8s empires, dépossédée par eux de presque tous ses monopoles et moyens de puissance, vidée de rêves et divisée non seulement par l
8 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
9nquis le monde, l’Europe en perd naturellement le monopole, cependant qu’elle voit ses valeurs fondamentales menacées, et ses po
9 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
10e nulle part, sans prétentions de métropole ni de monopole économique ou culturel. Bonn, ou Berne, ou La Haye ne gênent pas les
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
11ait place à une exploitation stérilisante sous le monopole ibérique. Échec immense aux yeux de l’Histoire plus qu’aux yeux des c
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
12sements en Afrique et ou en Asie, vous verrez nos monopoles de commerce, nos trahisons, notre mépris sanguinaire pour les hommes
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
13s et des sciences qui, jusqu’alors avaient été le monopole de quelques peuples isolés, contrainte qu’elle était, sans en avoir c
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
14humaines. Que nous reste-t-il donc en propre ? Un monopole unique : celui de la culture au sens le plus large du terme, c’est-à-
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
15ées encore, on croyait la civilisation européenne monopole exclusif de l’Europe. Tout au plus admettait-on que certaines modalit
16 l’individu. Il était cependant impossible que ce monopole extraordinaire pût durer toujours, car sa technique pouvait lui être
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
17dition individuelle. Et cette erreur n’est pas le monopole des écrivains : elle a miné et vicié toute la vie internationale de l
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
18ion économique du continent et la suppression des monopoles et des autarcies nationales. Seule une Union fédérale permettra la so
17 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
19nquis le monde, l’Europe en perd naturellement le monopole, cependant qu’elle voit ses valeurs fondamentales menacées, et ses po
18 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
20ses, contre la prétention de l’État-nation à leur monopole absolu. Il faut distribuer les pouvoirs étatiques aux différents nive
19 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
21ses, contre la prétention de l’État-nation à leur monopole absolu. Il faut distribuer les pouvoirs étatiques aux différents nive
20 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
22ses, contre la prétention de l’État-nation à leur monopole absolu. Il  faut distribuer les pouvoirs étatiques aux différents niv
21 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
23ses, contre la prétention de l’État-nation à leur monopole absolu. Il faut distribuer les pouvoirs étatiques aux différents nive
22 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
24n de formation le plus fort. Elle a prétendu à un monopole de l’éducation, contre l’Église et contre la famille. Cet état de fai
23 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
25ls lèvent sur les hydrocarbures, et abusant de ce monopole pour accroître sans freins le pouvoir centralisé, et dévaster les cha
24 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
26uvoir. Elles ne lui assureraient pas seulement le monopole de la production et de la distribution d’énergie, mais de puissants m
25 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
27 cesse croissante du PNB. (40 % en France !) ; le monopole de la [p. 308] production d’énergie et la manipulation des investisse
28se nationale, c’est-à-dire neuf fois sur dix ; le monopole de l’instruction publique, l’influence politique sur les universités,
26 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
29 échappe aux contrôles de l’État-nation, dont les monopoles classiques se trouvent débordés et vidés tant par en bas (quartiers)
27 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
30 échappe aux contrôles de l’État-nation, dont les monopoles classiques se trouvent débordés et vidés tant par en bas (quartiers)
28 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
31atrice pour l’environnement, donc vulnérable. Le monopole américain quant à l’alimentation du monde est en train d’évoluer vers
32’évoluer vers une situation comparable à celle du monopole arabe quant au pétrole. Il ne sera pas facile pour les USA de ne jama
33ion sociale et culturelle ; pénuries et famines ; monopoles étrangers conduisant à des formes diverses d’asservissement économiqu
29 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
34pitale. L’Université se ravale à la fonction d’un monopole d’État 43 . Le 21 mars 1810, l’Empereur s’adresse au Conseil d’État :
30 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
35 Supériorité, primauté, prépondérance, dominance, monopole d’une Nation Coopération interrégionale « Insolence » Amitié Prio