1 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
1. Et il est faux de « chanter » la montagne : les montagnards l’appellent « le mauvais pays ». ⁂ On a vite fait d’expliquer cette e
2 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
2e trouvais quelque part en Suisse, dans une ferme montagnarde, au fond d’une chambre assez sombre et glaciale. Sur les parois boisé
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
3é de s’entr’aider et le besoin d’indépendance des montagnards existaient aussi bien dans le reste des Alpes : ce qui leur a permis
4 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
4. Et il est faux de « chanter » la montagne : les montagnards l’appellent « le mauvais pays ». On a vite fait d’expliquer cette est
5 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
5on plus haut point de raffinement, tandis que les montagnards de l’ouest manifestaient un génie très particulier de la mécanique :
6iennent, malgré l’opposition de quelques communes montagnardes qui refusent — par vote populaire — de vendre leurs pâturages et vall
6 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
7a Conférence de Bruxelles, du haut de sa retraite montagnarde dans le Trentin, il avait téléphoné au président du Conseil Scelba, l
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
8vit en Suisse dans les Landsgemeinden des cantons montagnards. De là un droit qui, entre les deux extrêmes du jus romanum : l’indiv
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
9des affaires. Ils représentaient une aristocratie montagnarde. Et d’ailleurs, parmi les gens des Waldstätten, beaucoup étaient « so
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
10on plus haut point de raffinement, tandis que les montagnards de l’ouest — Neuchâtel, Vaud, Genève — manifestaient un génie très pa