1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1étapes de sa jeunesse sont : la construction d’un moteur à vapeur, puis d’un moteur à explosion, enfin d’une première automobi
2: la construction d’un moteur à vapeur, puis d’un moteur à explosion, enfin d’une première automobile fabriquée, à temps perdu
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
3virons de 1880 et depuis lors n’a guère bougé. Le moteur n’en continue pas moins de consommer, ronfler et de tout empester. Et
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
4de benzine traverse les odeurs de la forêt, et le moteur halète [p. 171] au ralenti, dans la fraîcheur sobre. L’on s’éveille e
4 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
5uits à considérer notre corps comme une espèce de moteur démontable. Ainsi le grand docteur « macrocosmique », en appliquant l
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
6de son auto qu’on roule, que doit-on faire de son moteur ? » Mais nous ne partons pas pour plaisanter avec les bons esprits. Q
7esprit qu’on dit pur, et l’acte qu’il atteste. Le moteur ni les roues ne sont faits pour eux-mêmes : ils n’ont de raison d’êtr
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
8s’agit de rejoindre et d’accomplir. Voilà le vrai moteur de la pensée. Pour l’homme créateur, vraiment humain, et que j’appell
7 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
9n’avance, c’est un sur-place exaspérant, tous les moteurs sont débrayés) ce sens partout évanouissant n’en est pas moins le sen
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10ité » brutaliser et bouleverser à grand fracas de moteurs et de règlements de fer les rythmes de cette île et de ces vies ? 1
9 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
11ité » brutaliser et bouleverser à grand fracas de moteurs et de règlements de fer les rythmes de cette île et de ces vies ?   3
10 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
12re nous, la plaine est vide, parfois parcourue de moteurs. Une voix dure et nasillarde s’élève d’une tribune que nous ne voyons
11 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
13ationale et guerrière qui va devenir le principal moteur de la recherche mécanique : on l’a bien vu depuis 1915. Mais cette un
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
14resque : c’est le désir de la prouesse qui est le moteur des hauts faits de Tristan. Comme tous les passionnés, il aime avec t
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
15a passion (guerrière) qui va devenir le principal moteur de la recherche mécanique : on l’a bien vu depuis 1915. Mais cette un
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
16mme n’a plus de prises, et qui n’ont plus d’autre moteur que l’inhumaine « force des choses ». 11. La méthode, ou mieux : l’at
15 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
17n’avance, c’est un sur-place exaspérant, tous les moteurs sont débrayés) ce sens partout évanouissant n’en est pas moins le sen
16 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
18 de Broadway : tout y marche et ronronne comme un moteur de luxe, tout est faux, tout le monde est beau, jamais on ne voit per
17 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
19parviennent à leur régime normal de vie (comme un moteur prend son régime à tant à l’heure) que dans le drame et le bouleverse
18 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
20s lampes en veilleuses, et le ronron assourdi des moteurs. Une petite secousse, une longue promenade sur des pistes en ciment.
19 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
21ue et dressée sur ses skis dans l’écume, un canot moteur fendait l’onde et vint faire une large embardée tout près de [p. 13]
20 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
22e viens d’écrire pour un livre en préparation. Le Moteur à fées Tout cela est très joli ! disait le Docteur, mais quoi, la sci
23 Âge : jamais une fée n’a fait tourner le moindre moteur. Nous vous laissons à vos enfantillages. — Bien, dis-je, la preuve qu
24e à vous de prendre pour but la construction d’un moteur atomique : jamais un moteur atomique n’a évoqué la moindre fée. Nous
25 la construction d’un moteur atomique : jamais un moteur atomique n’a évoqué la moindre fée. Nous vous laissons à vos enfantil
21 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
26es lampes en veilleuse, et le ronron assourdi des moteurs. Une petite secousse, des lumières, une longue promenade sur des pist
22 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
27 de Broadway : tout y marche et ronronne comme un moteur de luxe, tout est faux, tout le monde est beau, jamais on ne voit per
23 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
28ennent le second rang pour la fourniture des gros moteurs employés sur les paquebots. Malgré les dimensions imposantes de ces e
29é parfois bénéficiaire, de nos jours). Les forces motrices sont pour 70 % aux mains des corporations de droit public. L’État féd
24 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
30t ces eaux stagnantes en courants, puis en forces motrices. Première zone : elle est créée par l’absence de pente, le défaut d’o
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
31elques années après l’Allemand Otto, inventeur du moteur à explosion interne. On n’ignore pas d’ailleurs que des douzaines d’i
26 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
32ines entre Moselle et Rhénanie, au crépuscule. Le moteur extérieur à droite, son nez rose à travers l’aura sombre de l’hélice.
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
33n pas les tensions spirituelles qui en étaient le moteur secret. Ce qui était pour nous résultantes d’innombrables poussées et
34Trois écoles de l’amour Si l’amour est le premier moteur non seulement de l’homme mais du monde, c’est son action qui configur
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
35iiie s.) le Pape est à l’instar de Dieu, premier Moteur. Il est la source de l’ordre cosmique, du mouvement des choses et de
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
36ation ; ils s’en sont approprié les données et le moteur même, sur le plan où la distinction entre culture et civilisation dis
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
37ation des États nationaux, l’électrotechnique, le moteur, l’avion, la radio et l’énergie jaillissant de l’atome le signifient
31 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
38n pas les tensions spirituelles qui en étaient le moteur secret. Ce qui était pour nous résultantes d’innombrables poussées et
39Trois écoles de l’amour Si l’amour est le premier moteur non seulement de l’homme mais du monde, c’est son action qui configur
32 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
40urrier furent chargés en quelques minutes, et les moteurs remis en marche. Mais les roues étaient bloquées dans la boue. Il fal
41rois faux départs. Malgré le bruit fracassant des moteurs emballés en pleine nuit, pas un Allemand ne s’était montré. L’atterri
33 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
42e communiste ait été, comme on le répète, le vrai moteur de notre union, son fédérateur par l’angoisse, la première institutio
34 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
43ts pour nous demander quelles sont les causes, le moteur et l’agent de ce mouvement universel de convergence ? La réponse me p
35 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
44ts pour nous demander quelles sont les causes, le moteur et l’agent de ce mouvement universel de convergence ? La réponse me p
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
45e déchaînement de l’instinct combatif qui sera le moteur de la guerre, ni l’honneur sa seule justification morale. Le soldat s
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
46e ont construit les locomotives, les dynamos, les moteurs de paquebot les plus puissants que l’on connaisse et concurrencé sur
47é parfois bénéficiaire, de nos jours). Les forces motrices sont pour 70 % aux mains des corporations de droit public. L’État féd
38 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
48nce des rayons cosmiques, nous ferons marcher des moteurs avec ça ! Allez en faire autant avec vos fées ! » Je lui réponds que
49nt avec vos fées ! » Je lui réponds que jamais un moteur n’a pu produire la moindre fée. Quant à Duchamp, il balaie toute la s
39 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
50d’aujourd’hui est dominée par l’industrie ; or le moteur de notre développement industriel, c’est la technique, fille de la sc
51ons à ailes mobiles ou à pédales, [p. 130] puis à moteur. Le motif onirique du vol, attesté par des centaines d’auteurs depuis
52s années après que l’Allemand Otto eût inventé le moteur à explosion interne. On n’ignore pas que des douzaines d’ingénieurs o
40 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
53était vrai que la peur de Staline ait été le vrai moteur de notre union, la première institution européenne acceptée eût été l
54onnes chances de faire de l’Europe, à nouveau, le moteur de l’histoire du monde. Entre le peu qui est en train de se faire et
41 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
55res forêts, tant qu’il y aura du pétrole dans les moteurs. Et puis quand nous en aurons assez de respirer ou de manger des pois
42 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
56uction capitaliste, d’une part, accumule la force motrice historique de la société, d’autre part, détruit non seulement [p. 29]
43 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
57se de la religion commune aux trois systèmes. Son moteur n’est pas le profit comme on voudrait nous le faire croire, par un le
44 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
58 Âge : jamais une fée n’a fait tourner le moindre moteur. Nous vous laissons à vos enfantillages. » [124] « Bien, dis-je, la p
59e à vous de prendre pour but la construction d’un moteur atomique : jamais un moteur atomique n’a évoqué la moindre fée. Nous
60 la construction d’un moteur atomique : jamais un moteur atomique n’a évoqué la moindre fée. Nous vous laissons à vos enfantil
45 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
61lui-même, ou plus exactement l’emballement de son moteur : la technique. La technique fouettée par les guerres s’est développé
46 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
62par excellence que fut dès l’origine la voiture à moteur. Mais elle ne l’a pas fait, car l’histoire de l’auto, de même que cel
47 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
63 il réussit à en construire une, actionnée par un moteur à quatre temps. Jusqu’au printemps de 1893, il s’affaire à perfection
64u printemps de 1893, il s’affaire à perfectionner moteur et carrosserie. « Je n’étais pas le seul, je le savais, à m’occuper d
65efois été donné à de curieux véhicules mus par un moteur à explosion… Cette invention aujourd’hui oubliée n’a connu qu’échecs
48 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
66s centrales ne remplacera ni le kérosène dans les moteurs d’avion, ni le mazout dans les turbines des grands navires, ni l’esse
67les Régions, comme la guerre les États-nations Le moteur de la vie politique est la puissance, dès qu’il n’est plus la liberté
68gions, parce qu’elle résulte d’un système dont le moteur est l’État-nation. 3. — La Région est à faire, elle n’est pas une do
49 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
69 plus sensibles à vos doctrines politiques que le moteur de votre auto. (Ces machines ne savent réagir qu’à nos humeurs.) Depu
50 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
70e au totalitarisme obtus imposé par Napoléon ; le moteur de cette involution étant le besoin qu’éprouvent les clercs d’interve
51 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
71e 200, 500, 1000 %. De là à affirmer qu’il est le moteur de la croissance, il n’y a qu’un pas à franchir prudemment. » Voilà p
72Mais nous voyons que l’État-nation, qui en est le moteur, dépend lui-même, dans sa genèse et son évolution, de contingences hi