1 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
1arables de ces fins. Tout cela nous dépasse et se meut sur un plan où la vanité chercherait en vain la moindre nourriture. L
2 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
2’est alors un ordre que nous recevons et qui nous meut parmi les hommes tels qu’ils sont, — des hommes qui ont besoin d’une
3 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
3». Ah ! la grandeur de ce peuple ramuzien, qui se meut dans je ne sais quelle lourdeur « originale » et unanime, en communio
4 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
4que dans la parole que Dieu lui adresse et qui le meut. On a coutume de nommer la pensée de Barth une théologie de la crise,
5 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
5urs de ses démonstrations : c’est dire qu’elle se meut en pleine poésie. D’où sa valeur « actuelle » et multiple, ses incide
6 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
6’est alors un ordre que nous recevons et qui nous meut parmi les hommes tels qu’ils sont, — des hommes qui ont besoin d’une
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
7 Faire quelque chose, pratiquement ! Quand on se meut dans l’ordre des vérités qui ne dépendent pas du rendement électoral,
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
8’elle nous adresse ici et maintenant, et qui nous meut. Nous avons établi que la présence est le fait de l’homme sujet à l’i
9 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
9re les hommes, les persuader, les émouvoir et les mouvoir, si l’on vitupère des doctrines sans dénoncer leur origine permanente
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
10teur ou le lecteur, qu’elle l’émeut et qu’elle le meut. Si je ne sens pas, à la lecture d’un livre, que l’auteur a dû violen
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
11défendent l’honneur de Marc ? Même si la jalousie meut ces barons, ils n’ont du moins ni menti ni trompé, et ce n’est pas le
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12ovençal est du genre féminin) qui chez Dante va « mouvoir le ciel et toutes les étoiles », et dont Guiraut nous dit ici qu’il p
13me » ? On peut penser que les troubadours étaient mus par des passions moins puériles… «  J’entrelace des mots rares, sombr
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
14connaissance, le rejet ou l’acceptation de ce qui meut ou émeut les masses, et de l’anonymat des grands courants qui roulent
14 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
15si… Mais l’absolu qui vient toucher nos vies nous meut parce qu’il est un ordre, une Parole reçue d’ailleurs, une rupture de
15 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
16nscience presque physique des inerties qu’il faut mouvoir et lentement désarticuler — lentement au milieu de l’urgence générale
16 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
17ndu. Comme il est difficile de les manier, de les mouvoir, et d’en faire usage, simplement… Je vois Mary signer son courrier du
17 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
18plus extrême galaxie. Mais dans quoi tout cela se meut-il ? Il est vrai que la question n’a pas de sens : rien « au monde »
18 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
19rtit comme Abraham, « sans savoir où il allait », par des songes insensés et se trompant dans ses calculs de la largeur
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
20sas, « cet homme illustre voulut s’appeler Colon… par la volonté divine qui l’avait choisi pour réaliser ce que son nom
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
21plus extrême galaxie. Mais dans quoi tout cela se meut-il ? Il est vrai que la question n’a pas de sens : rien « au monde »
21 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
22ser as sont difficilement comparables ; elles se meuvent sur des plans différents. L’une compte sur la vertu d’une saine doctr
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
23isir dans le Soi, devient son propre maître et se meut à sa fantaisie parmi les mondes. Mais celui qui pense autrement reste
24 » : … mais déjà mon désir et ma volonté étaient mus — comme une roue tournant d’une manière uniforme — par l’Amour qui me
25tournant d’une manière uniforme — par l’Amour qui meut aussi le soleil et les autres étoiles. [p. 254] La forme de pensée
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
26de contact et à se rapprocher les uns des autres, mus par une sympathie politique réciproque. De même que les rapports de c
27 pour s’y reproduire dans les montagnes du froid, par sa force de géant, comme ces monstrueux poissons conservés sous l
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
28’univers le tic-tac monotone d’un immense moulin, et porté par le torrent du hasard, un moulin en soi, sans architecte
29on, quoiqu’il se dise « positif ») dans lequel se meut généralement la pensée européenne des saint-simoniens, et celle de Co
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
30ans ce que la forme de vie publique où doivent se mouvoir les capacités économiques, n’est pas en rapport avec leur intensité…
26 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
31 Il nous faut expliquer l’anachronisme. Sartre se meut dans un village intellectuel et projette sur « l’Europe » des hargnes
27 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
32er. 2. L’appel du but doit nous rejoindre et nous mouvoir. C’est du but que d’abord la force vient à nous, déclenchant le mouve
33é et créé par sa fin. Car c’est l’Esprit qui nous meut à prier. Les « soupirs inexprimables » de la prière en nous répondent
28 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
34erlin a créé des temps nouveaux du Verbe qui nous meut et nous oriente : le passé de l’invocatif 28 qui est un temps de la
29 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Pourquoi j’écris (30-31 janvier 1971)
35ire pourquoi j’écris.) Mais surtout, j’écris pour mouvoir : ma cause finale devient ma vraie motivation, et me libère de toutes
30 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
36e la créature finie » : Quand je vois l’alouette mouvoir De joie ses ailes à contrejour Qui s’oublie et se laisse choir Par la
31 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
37ésigner que ce qui compromet sa possibilité de se mouvoir librement, à la fois selon le naturel et selon le divin qui est en lu
32 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
38dans une mer de ‘ruines, au-dessus de laquelle se meut l’esprit du nihilisme. Les derniers Lieux Communs moraux se désintègr
33 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
39ui a quelquefois été donné à de curieux véhicules mus par un moteur à explosion… Cette invention aujourd’hui oubliée n’a co
34 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
40e n’est « gagnée ».) Quelle force au monde pourra mouvoir l’École d’État ? Le salut peut nous venir du danger, lorsqu’il menace