1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1s la course d’équipe. Le cœur connaît la présence muette et sûre. Toutes ces choses ne se font pas en vain. Le chef se dresse
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2revint s’asseoir auprès de nous. Gérard songeait, muet, et n’en buvait pas moins. « Pourquoi vous ne dites rien ? » fit-elle
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
3e consiste à faire tenir les enfants immobiles et muets 6 heures par jour durant 8 ans. Il paraît que cela facilite le travai
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4revint s’asseoir auprès de nous. Gérard songeait, muet, et n’en buvait pas moins. « Pourquoi vous ne dites rien ? » fit-elle
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
5a, l’ai-je aimée ? — Je lui sais gré de rester là muette, assez absente encore pour ressembler vraiment à son image. Je m’éloi
6 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
6Mais il faut rendre à Martin cette justice que sa muette intransigeance a bien plus de portée. Prenons garde que la fameuse « 
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
7 ça dure depuis si longtemps. Masse de sourds, de muets et d’aveugles, mais pas si sourds qu’ils ne s’irritent de nos cris. I
8 1933, Présence, articles (1932–1946). Paysage de tête : poème (1933)
8et soudain noyer de suie le regard ni d’une lueur muette qui s’approche et nous aime. Car voici l’heure de la solitude et l’or
9 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
9 provoquer vos objections, plutôt qu’une adhésion muette à des constatations prudemment mesurées. Et d’abord, la question qui
10 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
10 provoquer vos objections, plutôt qu’une adhésion muette à des constatations prudemment mesurées. Et d’abord, la question qui
11 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
11 ça dure depuis si longtemps. Masse de sourds, de muets et d’aveugles, mais pas si sourds qu’ils ne s’irritent de nos cris. I
12 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
12humaine devant Dieu, que le héros adresse à « son muet confident », l’auteur. Peut-être avons-nous ici les pages les plus él
13 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
13ser le silence. Ordre géométrique, loi des choses muettes, mesure des apparences permanentes : le cours des astres et les arête
14 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
14 sensible d’un micro devant une foule élégante et muette, — c’est une chose, c’est même celle qu’on fera. Mais c’est tout autr
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
15 l’expression, à la parole qui scande notre durée muette et qui témoigne de notre humanité. Rien n’est, que ce qui s’exprime.
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
16 légendes : où allait nous conduire ce personnage muet, enfermé dans la cabine du petit tracteur qui nous remorquait ? Non,
17 de la justice cosmique blessée. Comme une prière muette en moi, toute machinale et tout obscure… [p. 118] ⁂ — « Stupidité ! C
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
18ça vous préférerait ? » (En prononçant tous les e muets.) Simard, à propos de la récente baisse des salaires à la filature :
18 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
19est que Nietzsche nous propose d’adorer un Destin muet, tandis que nous adorons une Providence dont la Parole vivante s’est
19 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
20 de la justice cosmique blessée. Comme une prière muette en moi, toute machinale et tout obscure.   24 mai On dirait que l’hom
20 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
21les. Et la nuit retrouvée, la vraie nuit noire et muette où rôdent les grandes menaces originelles ! On l’avait oubliée dans l
21 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
22ue de cette sorte. Voilà pourquoi votre fille est muette. Les mêmes théoriciens, en 1932, vous démontraient, le Capital en mai
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
23e cachera désormais dans les couches profondes et muettes des peuples, là où la vie sociale ne se prête plus aux formes nobles,
23 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
24ts couloirs où je coudoyais des soldats sourds et muets — tous les numéros arrachés — tandis que des sifflets annonçaient un
24 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
25 ce village aux volets clos. Imaginant une idylle muette. Celui qui revient au pays après une longue absence et des déboires :
25 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
26a plante pousse où se fixa la graine, les animaux muets sont prisonniers de l’ordre intarissablement prodigue de l’instinct.
26 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
27a plante pousse où se fixa la graine, les animaux muets sont prisonniers de l’ordre intarissablement prodigue et infaillible
27 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
28est que Nietzsche nous propose d’adorer un Destin muet, tandis que Luther adore une Providence dont la Parole vivante s’est
28 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
29onneurs. J’essaye de les réconforter. Réprobation muette. L’un prétend que le sol est gelé, qu’on se casse les poignets à pioc
30ts couloirs où je coudoyais des soldats sourds et muets — tous les numéros arrachés — tandis que des sifflets annonçaient un
31 ce village aux volets clos. Imaginant une idylle muette. Celui qui revient au pays après une longue absence et des déboires :
29 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
32gé à cette autre retraite, la maison rose de « La Muette », où Ramuz lui aussi laisse venir ceux qui lui apportent les rumeurs
30 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
33t folle, j’ai tellement peur, et vous ? Vous êtes muets. Vous avez soif ? » Les coups de tonnerre se succèdent sans répit, et
31 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
34t folle, j’ai tellement peur. Et vous ? Vous êtes muets. Vous avez soif ? » Les coups de tonnerre se succèdent sans répit, et
32 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
35t folle, j’ai tellement peur, et vous ? Vous êtes muets ? Vous avez soif ? » Les coups de tonnerre se succèdent sans répit, e
33 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
36sir s’empare d’un homme, il arrive qu’il le rende muet. Il arrive même que le désir se manifeste tout d’abord par ce mutisme
34 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
37ncore l’espoir des peuples libres, ni des peuples muets de l’Est européen. Mais vous pouvez le devenir et sonner le ralliemen
35 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
38ncore l’espoir des peuples libres, ni des peuples muets de l’Est européen. Mais vous pouvez le devenir et sonner le ralliemen
36 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
39ncore l’espoir des peuples libres, ni des peuples muets de l’Est européen. Mais vous pouvez le devenir et sonner le ralliemen
37 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
40, la fontaine, les fleurs offertes et les fidèles muets, forme l’antichambre ou le parvis du temple. D’où l’impression de sol
38 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
41ou tout rose, au gré du soleil, mais dont l’appel muet fait battre le cœur, même des plus simples gens. Un monde immaculé qu
39 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
42e l’Histoire. Tourné vers l’Occident, qui restera muet, Chou En-lai déclare en substance : « Bas les pattes en Asie ! Notre
40 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
43à temps pour me joindre au cortège de deuil et de muette protestation annoncé pour six heures du soir. Des dizaines de millier
41 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
44en formation, jouer sa passion avec un partenaire muet et caché… 77 C’est une tout autre attitude, avec de tout autres suit
45ai, ce dont je doute. Pourquoi l’enquête est-elle muette sur ce qui fait depuis des siècles (depuis le xiie siècle exactement
46l’ouïe et la parole offertes en don aux principes muets de l’existence. Dès cet instant, dès cet aveu, dès que l’identité de
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
47en formation, jouer sa passion avec un partenaire muet et caché 21 … C’est une tout autre [p. 62] attitude, avec de tout aut
48ai, ce dont je doute. Pourquoi l’enquête est-elle muette sur ce qui fait depuis des siècles (depuis le xiie siècle exactement
49l’ouïe et la parole offertes en don aux principes muets de l’existence. Dès cet instant, dès cet aveu, dès que l’identité de
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
50s un aigle qui fuit vers l’autel bas de Phoibos ! Muette d’effroi, je m’arrête, amis. Mais bientôt, sous mes yeux, un milan fo
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
51yageur comme moi ne s’asseoira pas un jour sur de muettes ruines, et ne pleurera pas solitaire sur la cendre des peuples et la
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
52octrine transmise, à quoi s’ajoute la prédication muette de l’architecture romane et des fresques d’églises. La lecture de la
46 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
53 l’être, mais le sera-t-il jamais si nous restons muets ? Malgré tout ce qui nous retient, mais nous pousse en même temps et
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
54 l’être, mais le sera-t-il jamais si nous restons muets ? Malgré tout ce qui nous retient mais nous pousse en même temps et n
48 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
55ait en anglais. Les Chinois recourent à l’échange muet d’idéogrammes. D’où la possibilité (fréquemment réalisée) du passage
49 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
56nglais. Les Chinois recourent [p. 70] à l’échange muet d’idéogrammes dessinés sur la paume de la main. D’où en Europe la pos
57oyageur comme moi ne s’assiéra pas un jour sur de muettes ruines, et ne pleurera pas solitaire sur la cendre des peuples et la
50 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
58frontière des langues, prolongée dans le sous-sol muet. La tendance à l’autarcie économique n’est qu’une transposition parti
51 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
59fend Duclos comme Debré, et sur lequel Sartre est muet. Si l’on entend tenir compte des conditions économiques, sociales et
52 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
60oyageur comme moi ne s’assiéra pas un jour sur de muettes ruines, et ne pleurera pas solitaire sur la cendre des peuples et la
53 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
61Ces règles strictes restent d’ailleurs résolument muettes sur les risques les plus probables : tremblements de terre, attentats
54 1980, Réforme, articles (1946–1980). Les Nations unies des animaux (13 décembre 1980)
62leillée. [p. 2] Parler pour eux, dire la plainte muette des créatures que l’homme a trop souvent nommées des « bêtes brutes »
55 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
63 du moins. Le diable augustinien serait forcément muet, le méphistophélique est négateur. Dans le Livre de Job, il est bavar