1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1blement, ils trouvent leur plaisir dans ces longs mutismes de guetteurs, dont on ressort ivre et comme possédé par les génies du
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
2ccusation personnelle. Il faut savoir entendre ce mutisme formidable. Je crois que seule la foi peut en donner jusqu’au bout le
3 1933, Présence, articles (1932–1946). Paysage de tête : poème (1933)
3ar voici l’heure de la solitude et l’origine d’un mutisme sombre et ce n’est point menace encore ni même froncement de ce grand
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
4ccusation personnelle. Il faut savoir entendre ce mutisme formidable. Je crois que seule la foi peut en donner jusqu’au bout le
5 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
5obablement aux vertus de surdité, de cécité et de mutisme. Par ailleurs, elle pourrait être aussi laïque ou religieuse qu’on vo
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
6obablement aux vertus de surdité, de cécité et de mutisme. Par ailleurs, elle pourrait être aussi laïque ou religieuse qu’on vo
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
7lus les beaux symboles de la grande féodalité. Ce mutisme, d’ailleurs, n’arrête pas son progrès. [p. 193] L’Église d’Amour don
8 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
8nsolation, mais il est plus dur que la mort et le mutisme de la mort, il est plus pur que nos douleurs, je l’ai nommé : cantiqu
9 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
9 demain, la voici : c’est cette Espagne amère, ce mutisme du peuple, ces regards méditants, désabusés et sans avenir que j’ai d
10 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
10apprend à sa manière que l’amour est le lieu d’un mutisme sacré. Angérone, déesse du Silence : on croit qu’elle avait sa statue
11ême que le désir se manifeste tout d’abord par ce mutisme. À tel point que l’homme ne retrouvera l’usage de la parole qu’avec l
11 1958, Journal de Genève, articles (1926–1982). Hommage à Pasternak (31 octobre 1958)
12’homme le courage d’être lui-même, et le rabat au mutisme sans espoir, seule communion possible encore avec son peuple. p.
12 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
13. Tantôt, il plonge ceux qui le subissent dans un mutisme gémissant, tantôt il les excite à une loquacité intarissable — lettre
13 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
14e. Tantôt il plonge ceux qui le subissent dans un mutisme gémissant, tantôt il les excite à une loquacité intarissable — lettre
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
15rt. Le contraste entre cette discrétion, voire ce mutisme, et cette luxuriance verbale, est de ceux qui expriment à coup sûr le
15 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
16rt. Le contraste entre cette discrétion, voire ce mutisme, et cette luxuriance verbale, est de ceux qui expriment à coup sûr le
16 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
17 que l’éloquence des faits prenne le relais de ce mutisme irrémédiable. Élément de prospective fédéraliste La guerre actuelle
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
18r que l’éloquence des faits prenne le relai de ce mutisme irrémédiable. Éléments de prospective fédéraliste La science actuel
18 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
19avoir : le secret, qu’on pressent menaçant, et le mutisme ou la serve parole imposés à tous ses sujets ; l’arbitraire du prince