1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1ervant qu’on appelle symbolisme ; et elle a donné naissance à la doctrine de M. de Montherlant, qui en est sortie toute formée et
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
2bre bleue qui est le mystère même, pour suivre la naissance et l’embrasement de la passion de Paulina. Le Péché ; le Couvent ; la
3 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
3. ⁂ On ne m’en voudra pas de ne citer ni dates de naissance, ni traits d’enfance géniaux et prophétiques, ni opinions de critique
4e : c’est intitulé « nature morte ». Pourquoi pas naissance [p. 128] d’un songe ? C’est en effet un rêve de précision qui s’incar
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
5 Ils ne tardèrent pas à reconnaître Cinématoma. Naissance de Cinématoma Cinq Bellettriens furent commis au soin d’engendrer cet
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
6 ! Jouant tout sur une révélation possible, ou la naissance d’un prophète qui rapprenne comment aimer un Dieu. Ce n’est pas à gen
6 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
7le. Il y a d’abord la vision de l’auto routière : naissance de sa passion froide et tenace. Il s’efforce d’en réaliser l’objet pa
7 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
8 perd dans ces yeux, mais comme on meurt dans une naissance. Stéphane naît à l’amour et à lui-même conjointement. Plusieurs ivres
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
9 sur un point : le salut de l’Europe est lié à la naissance d’une nouvelle attitude de l’âme. Ceci revient à dire que seule une g
9 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Prison. Ailleurs. Étoile de jour (mars 1929)
10sonnier dans ta tête mais libre comme avant cette naissance aux lents vertiges Quand la nuit s’effeuille et se fane prisonnier d’
11ble de savoir la dansante liberté d’un désir à sa naissance L’étoile qui l’accueille au sommet ravi d’un silence c’est le miroi
10 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
12sonnier dans ta tête mais libre comme avant cette naissance aux lents vertiges — quand la nuit s’effeuille et se fane prisonnier
11 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
13 obsédés du jaloux, le travail jusqu’à l’aube, la naissance d’un visage dans ma mémoire (d’heure en heure ces yeux plus vivants…)
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
14 réservés autrefois à ceux-là seuls qui, par leur naissance ou leur milieu, se trouvaient préparés pour en jouir convenablement.
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
15durée d’une vie. M. Baring nous fait suivre de sa naissance à sa mort toute l’existence de Blanche Clifford, sa vie de jeune fill
16’avoir jamais regretté. » Blanche, anglicane « de naissance », a donc épousé un Italien et vit dans un milieu catholique qui n’ex
14 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
17d de l’être nous déchire et nous ressuscite. À la naissance du sentiment, nous trouvons invariablement une contradiction interne,
18s qu’il devient délectation des sentiments, donne naissance à une lâcheté singulière devant la vie. Né d’un retard dans l’actuali
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
19 obsédés du jaloux, le travail jusqu’à l’aube, la naissance d’un visage dans ma mémoire (d’heure en heure ces yeux plus vivants…)
16 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
20airvoyance de l’éditeur, habile à saisir dès leur naissance les désirs à peine conscients du grand public. On n’a pas cessé pour
17 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
21ieu le père Pardonneras-tu ce péché où j’ai pris naissance, Ce péché mien, bien qu’avant moi commis ? Pardonneras-tu ces péchés
18 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
22 ? Elle ne sera jamais que relative, vouée dès sa naissance à la dégradation [p. 27] commune. Et l’on retombe alors dans l’idéolo
19 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
23stauration du régime soviétique en Russie ; 2° la naissance des fascismes italien et allemand. Je m’explique : Le fascisme a repr
20 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
24 l’attention des faits réels, et couvrir ainsi la naissance et les premiers développements d’une intolérance « de gauche », d’un
25éveloppement des confusions les plus propres à la naissance du fascisme français. Où faut-il se tourner maintenant ? Où chercher
26cace qui permette de déceler et de combattre à sa naissance le péril fasciste présent ? L’expérience hitlérienne nous permet de r
21 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
27ts de l’homme. C’est une invention grecque, et sa naissance signale la naissance même de l’hellénisme. L’individu, c’est l’homme
28une invention grecque, et sa naissance signale la naissance même de l’hellénisme. L’individu, c’est l’homme de la tribu qui tout
29 dissolution de la communauté primitive, c’est la naissance même de la Grèce. Sur le fond indistinct des peuplades indo-germaniqu
30retrouvons ici cette liaison mystérieuse entre la naissance de l’individu et le crime social. Enfin l’individu de la Renaissance
22 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
31 vérité des anathèmes dont Kierkegaard salua leur naissance. Nous nous tournons vers ce prophète de nos malheurs, nous retournons
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
32 de tragique dont on distingue mal les causes, la naissance et l’ampleur véritable. Ainsi la nuit surprend les hommes, ainsi les
24 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
33époque « la dignité de l’homme ne dépend ni de la naissance ni de la fortune, mais de son activité et de sa culture ». Culture et
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
34et active, réglant la pensée et l’action dès leur naissance, indivisible, au foyer même de leur genèse. Je tenterai d’en donner l
26 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
35ectivement l’œuvre d’Hitler ? Son mouvement prend naissance en Bavière, en pleine effervescence [p. 2] séparatiste, aux environs
27 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
36j’ai déniché ce matin une édition populaire de la Naissance du Jour, de Colette. Je n’avais pas encore lu ce livre. Il est exacte
37s du curé ou de l’instituteur, mariages, décès et naissances) tiennent presque toute la place. Abîme entre la politique des amis d
28 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
38Ne serait-ce pas tout simplement l’histoire de la naissance de nos démons ? La nuit ne pose pas de questions immédiates. C’est po
29 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
39j’ai déniché ce matin une édition populaire de La Naissance du jour, de Colette. Je n’avais pas encore lu ce livre. Il est exacte
40s du curé ou de l’instituteur, mariages, décès et naissances) tiennent presque toute la place. Abîme entre la politique des amis d
30 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
41ût, au sens physique. Lanson fournit les dates de naissance, les titres d’œuvres, les bibliographies, il s’occupe de secteur plan
31 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
42telle qu’elle se trouve donnée à cet homme par sa naissance, et telle qu’il la développait pour ses fins propres, individuelles,
32 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
43 à la dictature. L’autorité nouvelle prendra donc naissance en dehors de l’État, et probablement contre lui, tel qu’il est conçu
33 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
44r ce qu’il est, pour le reconnaître ailleurs à sa naissance, là où il peut nous concerner ; là où si peu que ce soit dépend de no
34 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
45e et apparente « nécessité » ? L’hitlérisme prend naissance en Bavière, en pleine effervescence séparatiste, aux environs de 1922
35 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
46t les travaux historiques les plus sérieux sur la naissance des trois grandes dictatures, on constate l’existence d’une sorte de
36 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
47risé et « profané » par la littérature, qui donne naissance, dès le xiie siècle, [p. 653] à une forme toute nouvelle de l’amour
37 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une révolution refoulée (juillet 1938)
48 la résistance prolétarienne. On a refoulé dès sa naissance la révolution de 36. D’où le « complexe » qui s’est noué. Complexe fa
38 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
49ourir, et sa mère Blanchefleur ne survit pas à sa naissance. D’où le nom du héros, la couleur sombre de sa vie, et le ciel d’orag
50urir de désirer ! Il peut maudire ses astres, sa naissance, mais la musique est savante, vraiment, et elle nous chante immenséme
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
51ort [p. 71] de l’homme isolé, mais c’est aussi la naissance du prochain. À ceux qui lui demandaient ironiquement : Qui est mon pr
52sa date : vers le début du xiie siècle. (Date de naissance de l’amour-passion ! 21 ). Et nous allons montrer qu’elle porte un no
53souligner le caractère miraculeux de cette double naissance, si rapide : en l’espace d’une vingtaine d’années, naissance d’une vi
54si rapide : en l’espace d’une vingtaine d’années, naissance d’une vision de la femme entièrement contraire aux mœurs traditionnel
55homme, dont elle devient l’idéal nostalgique — et naissance d’une poésie à formes fixes, très compliquées et raffinées, sans préc
56s de rhétorique, quel est l’esprit qui leur donna naissance ? Et quel Amour en fut l’idée platonicienne ? Dans sa chanson Du moin
57elle-là même qui détermine le cycle incessant des naissances et des morts, la fonction sexuelle » 67 . Ainsi parle Çiva 68  : « Po
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
58 forte émotion coulent l’un dans l’autre, donnant naissance à une unité d’être. Eckhart ne connaît ni cette ivresse ni cet amour
59 saint François, sont évidemment postérieurs à la naissance de l’amour-passion, il n’en reste pas moins que celui-ci est postérie
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
60s son progrès. [p. 193] L’Église d’Amour donnera naissance à d’innombrables sectes plus ou moins secrètes, plus ou moins révolut
61enne — c’est la secrète volonté qui devait donner naissance au mythe. Mais la confusion de la foi, « qui à Dieu seul est due et à
62ation aveugle, et forcée par quelque ascendant de naissance à qui nous ne pouvons résister… On ne donne point ce qu’on ne saurait
63Cette nouvelle mystique de la « Vie » a pu donner naissance à de belles œuvres littéraires. Mais je la retrouve, étrangement iden
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
64guerre. Exemple unique d’un ars amandi, qui donne naissance à un ars bellandi. Ce n’est pas seulement dans le détail des règles d
65influence déterminante sur le droit des gens à sa naissance. « Droit de butin, droit d’attaque — fidélité à la parole donnée sont
43 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
66es « inspirés ». À ce niveau, le mysticisme donne naissance à la plus émouvante littérature. Mais il faut reconnaître aussi que s
44 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
67s sont passées ». Elle n’admet pas cette nouvelle naissance, cette conversion à partir de laquelle il n’y a plus ni Juifs ni Grec
45 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
68blocs », celle des Ligues trop peu novatrices, la naissance d’une dictature qui s’affirmerait malgré elle, non par volonté mais p
46 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
69aléry reprenant tel dessein de Scève : décrire la naissance des figures puis des solides géométriques à partir du point originel.
47 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
70ts de l’homme. C’est une invention grecque, et sa naissance signale la naissance même de l’hellénisme. L’individu, c’est l’homme
71une invention grecque, et sa naissance signale la naissance même de l’hellénisme. L’individu, c’est l’homme de la tribu qui tout
72 dissolution de la communauté primitive, c’est la naissance même de la Grèce. Sur le fond indistinct des peuplades indo-germaniqu
73retrouvons ici cette liaison mystérieuse entre la naissance de l’individu et le crime social. Enfin l’individu de la Renaissance
48 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
74 chaire ! Or l’action d’un chrétien, placé par sa naissance dans la communauté des Suisses, doit naturellement s’insérer dans les
49 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
75ence et authenticité ; non seulement par le fait (naissance ou tradition) mais encore et surtout, par volonté. Leur esprit, leur
50 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
76er le rôle de parrains — représentaient l’acte de naissance plutôt que le programme définitif de la Ligue. II. Le symbole du Go
51 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Dieu premier servi » (26 avril 1940)
77a chaire ! Or l’action d’un chrétien placé par sa naissance dans la communauté des Suisses doit naturellement s’insérer dans les
52 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
78son égard conçoivent beaucoup de « protestants de naissance » détachés de la vie de leur église, et subissant seulement la coutum
53 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
79e je puis vous tracer son [p. 26] histoire, de sa naissance antique jusqu’à sa mort dans l’esprit de nos contemporains. Les homme
80sa gloire que les rabbins en avaient fait pour sa naissance. On lui attribue des cohortes innombrables [p. 27] de démons et de di
81ire peut écrire : « L’homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve la volupté… La volupté unique et suprême gî
54 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
82apperez au cycle mécanique où vous ont jeté votre naissance et votre race, vos fautes, et l’opinion régnante. La liberté n’est pa
55 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
83vivent : tout d’un coup elles nous ont parlé. (La naissance d’un poème ou d’un rythme de phrase, quelque part en nous-mêmes, nous
56 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable V : Le tentateur (12 novembre 1943)
84ire peut écrire : « L’homme et la femme savent de naissance que dans le mal se trouve la volupté… La volupté unique et suprême gî
57 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
85ps de l’acte est renaissance, initiation Entre la naissance et la mort toute la réalité de l’homme est dans son acte. Tout acte e
86 vérité de l’anathème dont Kierkegaard salua leur naissance. Nous nous tournons vers ce prophète de nos malheurs, nous retournons
58 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
87à son égard conçoivent beaucoup de protestants de naissance, devenus indifférents, et subissant seulement la coutume d’un milieu.
59 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
88es « inspirés ». À ce niveau, le mysticisme donne naissance à la plus émouvante littérature. Mais il faut reconnaître aussi que s
60 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
89rès duquel je me vois placé, m’exhibe son acte de naissance : il vient de la commune de Saint-Gothard (j’ignorais qu’il y eût un
90 dos est droit comme l’horizon de la pampa, de la naissance des cornes à celle de la queue. L’origine agricole des fortunes argen
61 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
91e fois que j’y pénètre. (Rappel inconscient de la naissance, me dirait un psychanalyste.) Les boîtes à lettres portent des noms e
62 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
92e sera comptée. D’ailleurs, il s’agit moins de la naissance d’une paix que de la mort subite de la guerre. Car c’est la guerre en
63 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
93e fois que j’y pénètre. (Rappel inconscient de la naissance, me dirait un psychanalyste.) Les boîtes à lettres portent des noms e
64 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
94mage. L’individu est une invention grecque, et sa naissance signale la naissance même de l’hellénisme. C’est l’homme de la tribu
95une invention grecque, et sa naissance signale la naissance même de l’hellénisme. C’est l’homme de la tribu qui se met à réfléchi
65 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
96entraînant de nouvelles divisions, jusqu’à donner naissance à des « églises » qui ne comptaient que quelques centaines « d’élus »
66 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
97 perd dans ces yeux, mais comme on meurt dans une naissance. Stéphane naît à l’amour et à lui-même conjointement. Plusieurs ivres
67 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
98n reconnu, expliqué. Car Chamisso est Français de naissance. Une excentricité du sort a fait de lui un poète allemand. Les autres
68 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
99entraînant de nouvelles divisions, jusqu’à donner naissance à des « églises » qui ne comptaient que quelques centaines d’élus. Av
69 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
100us l’enterrement d’un bonheur, pour eux l’acte de naissance d’une vie plus nette ; ou simplement la permission de se remarier. Il
70 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
101retenir en cas de besoin. Rassemblez vos actes de naissance, d’origine, et de mariage, un extrait de casier judiciaire, des certi
102lonté passionnée et une heureuse constellation de naissance, vous entrerez. Ou plutôt vous serez admis à vous présenter pour entr
103es yeux fermés, sans demander même leurs dates de naissance. [p. 168] 15. Comment un Américain moyen juge la France Au lendemai
71 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
104e fois que j’y pénètre. (Rappel inconscient de la naissance, me dirait un psychanalyste.) Les boîtes à lettres portent des noms e
72 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
105une part, il permet d’observer le processus de la naissance d’un pouvoir mondial. D’autre part, il révèle la vraie nature des for
73 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
106versités nationales provoquera, sous Napoléon, la naissance des nationalismes. Telle est la cause de presque toutes nos guerres.
74 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
107om de la justice ou de l’ordre social. Elle donne naissance à des régimes unitaires (qu’on appelle aujourd’hui totalitaires) cont
75 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
108om de la justice ou de l’ordre social. Elle donne naissance à des régimes unitaires (qu’on appelle aujourd’hui totalitaires) cont
76 1948, Suite neuchâteloise. III
109 préserve, écrivait-il, des parvenus par droit de naissance et de fortune qui clabaudent contre ceux qui parviennent par droits d
77 1949, Le Semeur, articles (1933–1949). « Les protestants et l’esthétisme » (février-mars 1949)
110 auteurs protestants ne le sont plus guère que de naissance et non par choix. Quelles sont les causes de ce phénomène particulier
111ertes, on a vu de « mauvaises » théologies donner naissance à un grand art (le puritanisme à Milton, les doctrines jésuites au ba
78 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
112ais trinitaire. Et de fait, l’Europe n’a pas pris naissance dans le conflit entre l’Est et l’Ouest, conflit qui lui a seulement d
79 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
113s temples, utiles par leur savoir des rites de la naissance et de la mort, mais fort inférieurs aux brahmines. Comment cette reli
80 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
114ent avant tout du calcul, supposent des plans. La naissance d’un poème, d’une philosophie, d’une vue nouvelle de l’histoire ou d’
81 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
115 du Mouvement européen, qui lui a cependant donné naissance et auquel le rattachent encore des liens personnels, quelques amitiés
82 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
116 de la culture, c’est la méthode du CEC depuis sa naissance. Nous avons bien souvent parlé d’un « centre décentralisé ». En bonne
83 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
117art. ⁂ Les manuels scolaires donnent pour date de naissance à la Confédération helvétique le 1er août 1291. Ce jour-là fut signé
118 historien moderne de la Suisse peut écrire : La naissance de la Confédération et sa défense victorieuse constituent dans les an
84 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
119bonne fée, écrit André Siegfried, qui, lors de sa naissance a dit à ce pays : Tu n’auras pas de houille. Elle lui épargnait ainsi
120de la production textile provoqua d’autre part la naissance de l’industrie des colorants, qui engendra les grandes usines de prod
121stes ressources naturelles. Bien au contraire, sa naissance et son développement ont été strictement conditionnés par la psycholo
85 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
122prévue par la Constitution, l’on eût assisté à la naissance d’un premier modèle, en réduction, d’université européenne. Il faut c
86 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
123 hasard que les premières ligues suisses ont pris naissance près du col qui le franchit. Ce fait providentiel a marqué le sens et
124 une idée européenne, universelle, ait pu prendre naissance et devenir une réalité politique : l’idée d’une communauté spirituell
87 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
125aordinaire aventure collective de l’Occident : la naissance de notre civilisation au confluent des courants issus d’Athènes, de R
88 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
126aordinaire aventure collective de l’Occident : la naissance de notre civilisation au confluent des courants issus d’Athènes, de R
89 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
127t ce modèle d’un système politique fédéral a pris naissance en 1848 ? Jusqu’à cette date, la Suisse n’était qu’une alliance d’Éta
90 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
128ans les faits qu’au jour où tout sera mûr pour sa naissance. Préparer cette maturation ; créer ses conditions là où elles n’exist
91 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
129gie, le principe d’une nouvelle communauté non de naissance, mais d’avenir et de volonté. Toutefois, cette idéologie n’est pas le
92 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
130lganine — et cela pour la première fois depuis la naissance du conflit qui oppose le bolchevisme à l’Occident. Je cite : D’aucuns
93 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
131rce que dans les réalisations auxquelles il donne naissance. Il doit être capable d’affronter les lentes et difficiles périodes d
94 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
132s’il en fût jamais. Elle n’en marque pas moins la naissance du nouveau régime collégial. 4. K. décrit les procès staliniens comme
95 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
133evenir « lui-même ». Au lieu de le diriger dès sa naissance dans la voie tracée par ses astres et par les règles de sa caste, on
96 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
134t civilisation. Quand et où l’œuvre a-t-elle pris naissance ? Le jour où la première page a été rédigée, la première touche de co
97 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
135tion signifie en termes humains l’Incarnation (la naissance), et la seconde l’Ex-carnation (la mort). » Je voudrais à mon tour il
98 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
136gie, le principe d’une nouvelle communauté non de naissance, mais d’avenir et de volonté. Toutefois, cette idéologie n’est pas le
99 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
137entaux n’ont presque pas varié quant à la date de naissance de l’humanité. Un professeur de Cambridge, au xviie siècle, crut pou
100 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
138our Moïse et pour David Son Serviteur ! Depuis ta naissance, Il a toujours pris grand soin de toi. Quand Il t’a vu d’un âge qui L