1 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
1 de la fidélité du mythe, et de Tristan. C’est un narcissisme mystique, mais qui s’ignore, naturellement, et qui croit être un vrai
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
2e dans une fausse réciprocité, masque d’un double narcissisme. À tel point qu’à certains moments, on sent percer dans l’excès de le
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3préhension nouvelle de ce que nous appelions le « narcissisme de la passion » (à propos de Tristan, chap. VIII du Livre Ier ). c)
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
4assion tend à se confondre avec l’exaltation d’un narcissisme… Dans cette transposition objectivement mais non pas consciemment bla
5épassement, dès lors, n’est plus qu’exaltation du narcissisme. Il ne vise plus à la libération des sens, mais à la douloureuse inte
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
6 l’amant, ou quelque scrupule religieux, enfin le narcissisme avoué… Intériorisation progressive du mythe, à mesure que l’obstacle
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
7a passion d’amour, par exemple est en son fond un narcissisme, auto-exaltation de l’amant, bien plus que relation avec l’aimée. Ce
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
8 de la fidélité du mythe, et de Tristan. C’est un narcissisme mystique, mais qui s’ignore, naturellement, et qui croit être un vrai
8 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
9i rêvé de celui qui s’exalte. C’est une espèce de narcissisme. Le seul amour qui tende vers Dieu et qui l’atteigne à travers la vra
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
10tre les illusions de ce qu’on pourrait appeler le narcissisme culturel. Mais comment le suivre, lorsqu’il tire de l’exemple du mond
10 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
11œur assoiffé ! Et voici la passion fatale et son narcissisme avoué : J’ai perdu sur moi-même tout pouvoir, dès le jour où elle m’