1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
1e qui signifie le Père des Roses. Moyennant cette naturalisation il continue de protéger la ville (en collaboration avec saint Gellert
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2e qui signifie le Père des Roses. Moyennant cette naturalisation [p. 73] il continue de protéger la ville (en collaboration avec saint
3 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
3ont pratiqué la médecine que durant les années de naturalisation de leur œuvre), il est clair que la création artistique requiert tout
4 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
4ticulière qui précèdent obligatoirement l’acte de naturalisation. Je les crois sans exemple dans l’histoire, et sans équivalent dans n
5 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
5ticulière qui précèdent obligatoirement l’acte de naturalisation. Je les crois sans exemple dans l’Histoire, et sans équivalent dans n
6 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
6er aux autorités fédérales une demande non pas de naturalisation, mais d’autorisation à se faire naturaliser. Après quoi, il doit choi
7ent le canton — dont il désire faire partie. « La naturalisation ne sera parfaite que lorsque le candidat aura été agréé par une commu
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
8avoir obtenu des autorités fédérales un permis de naturalisation, et, au terme de cette épreuve d’enracinement, l’on devient citoyen d
9ement, on peut recevoir un passeport suisse. « La naturalisation ne sera parfaite que lorsque le candidat aura été agréé par une commu
10 justice, la fiscalité, l’état civil, le droit de naturalisation, la police, l’hygiène sociale, l’enseignement aux trois degrés et la
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
11ourgeoisie. Du fait de la guerre, les demandes de naturalisation étaient examinées beaucoup plus lentement que d’ordinaire. Lorsqu’en