1 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
1es de Montherlant. Cette fois-ci, on le traite de naturaliste. Mais comment montrer des taureaux sans que cela sente un peu l’établ
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2ntifique, à la fois curieuse et désintéressée, de naturaliste de l’âme ? Heureusement que M. Brémond ne s’est pas encore mêlé de l’
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
3sions dans nos esprits encore marqués de préjugés naturalistes. On a voulu nous faire croire que la vie quotidienne était le contrai
4porte sur le monde. Le regard « objectif » de nos naturalistes appauvrit tout, faute de vouloir imaginer. Ils croient voir l’existen
4 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
5e soleil venu et s’envolent dans une apologétique naturaliste, dont peu d’auditeurs soupçonnent qu’elle n’est, au mieux, que le der
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
6’extérieur » — comme le voudrait certaine formule naturaliste — mais qu’ils sont décrits dans leur forme, ce qui n’est pas du tout
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Erskine Caldwell, Le Petit Arpent du Bon Dieu (novembre 1936)
7ns de l’amour courtois, et à y voir la conception naturaliste de l’amour, en opposition avec la conception romantique. Or la gauloi
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
8fourni les personnages, Huxley certain cynisme de naturaliste puritain en révolte contre sa bourgeoisie, Dos Passos le procédé des
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9fois, plus ou moins consciemment, à des doctrines naturalistes et même matérialistes avant la lettre. Le « qui veut faire l’ange fai
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
10ons de l’amour courtois et à y voir la conception naturaliste de l’amour, en opposition avec la conception romantique. Or la gauloi
10 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
11donner raison à l’adversaire… 54 On l’y retrouve naturaliste à la manière goethéenne, et musicien comme Goethe encore se voulait p
11 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
12donner raison à l’adversaire 69 … On l’y retrouve naturaliste à la manière goethéenne, et musicien comme Goethe encore se voulait p
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
13’extérieur » — comme le voudrait certaine formule naturaliste — mais qu’ils sont décrits dans leur forme, ce qui n’est pas du tout
13 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
14aspect régulateur. Pessimisme humain et optimisme naturaliste, l’un et l’autre unilatéraux. 2° L’idée du Mal est projetée à nouveau
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
15. 201] régulateur. Pessimisme humain et optimisme naturaliste, l’un et l’autre unilatéraux. 2° L’idée du Mal est projetée à nouveau
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
16 En moraliste qui se jugeait et condamnait, ou en naturaliste qui se constatait ? Le passionnant ouvrage de Jean Delay sur La Jeune
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
17 de commerçants et de cultivateurs ou d’ingénieux naturalistes, si le gouvernement a tant soit peu le souci de l’éducation de la jeu
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
186-1716) fut mathématicien, physicien, alchimiste, naturaliste, psychologue, logicien, métaphysicien, historien, juriste, philosophe
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
19, petit-fils d’un éminent zoologiste et fils d’un naturaliste, ayant pour oncles, cousins, neveux et fils une pléiade d’hommes qui
19 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
20 en revanche, plus d’Europe ! C’est l’histoire du naturaliste qui voulait étudier l’éléphant au microscope. Il n’est jamais venu à
20 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
21la découverte faite dans les Alpes suisses par le naturaliste Albert de Haller, du Bon Sauvage archétypique : ce « contemporain des