1 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
1ridicule et l’impuissance, existe-t-il un détroit navigable ? Existe-t-il pour l’intellectuel une possibilité de sortir de sa cha
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
2d’aménagement des territoires : rivières à rendre navigables, canal joignant « les deux mers », labourage et « trafic » accrus, te
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
3une. [p. 198] Il eût demandé toutes les rivières navigables pour tous ; la communauté des mers ; que les grandes armées permanent
4 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
4sont nombreuses mais torrentueuses, le Rhin n’est navigable qu’à partir du moment où il quitte, à Bâle, le pays de ses sources. P
5 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
5e et l’impuissance, existe-t-il encore un détroit navigable ? Existe-t-il pour l’intellectuel une possibilité de sortir de sa cha