1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
1état présent des mœurs de la jeunesse en URSS. Le nazisme appartient au passé. Pourtant la tentation totalitaire subsiste. Il n
2 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
2fascistes » de Paris ont découvert qu’au fond, le nazisme n’était pas si mal que cela ; qu’en somme, ils avaient toujours désir
3 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
3 passé le même temps à « passer sous silence » le nazisme et l’antisémitisme, et cela pour publier mes livres sous Vichy, c’est
4 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
4 ce que notre temps ne peut plus mettre en doute. Nazisme et stalinisme ont eu leur pape et leur infaillibilité, leurs hiérarch
5 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
5me titre, un antinazi systématique. Communisme et nazisme, en effet, ne sont pas seulement des systèmes, mais des systèmes tota
6 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
6 ce que notre temps ne peut plus mettre en doute. Nazisme et stalinisme ont eu leur Pape et leur infaillibilité, leurs hiérarch
7 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
7crire en rentrant exactement ce que je pensais du nazisme. J’en ai effectivement pensé et dit beaucoup de mal dans mon Journal
8 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
8que Heidegger — un temps séduit par les mythes du nazisme. Ayant pour force unique l’appel communautaire et par-là submergeant
9 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
9ue tout le contexte condamne sans appel fascisme, nazisme et stalinisme. Citations III, IV et V Pour accréditer l’idée partic
10 avoue « sa fascination » pour les « valeurs » du nazisme naissant [allait]… bien au-delà des quelques extraits non pas tronqué