1 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
1contre nous ?) Et le monde entier s’organise à ce niveau de vie moyenne qui paraît offrir à la mort, comme à tout acte créateur, le m
2 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
2ois les améliorations qu’ils revendiquent, sur un niveau de vie d’ailleurs bien plus élevé que celui des ouvriers russes. Il faut vra
3 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
3enez les socialistes, que veulent-ils ? Élever le niveau de vie des masses, organiser à cet effet la production, créer ainsi les cond
4 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
4 toutes ses forces pour relever son économie, son niveau de vie, son moral, et pour assurer sa défense. Or, peut-on dire que l’attitu
5 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
5nt que les libertés dites formelles permettent un niveau de vie très supérieur à celui qu’ont atteint les peuples jouissant des liber
6 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
6ine des cantons riches (ce qui n’élèverait pas le niveau de vie des autres) et tantôt l’accroissement tyrannique de leur prépondéranc
7 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
7n générale que donne la Suisse. Les inégalités de niveau de vie y sont moins marquées que dans les grands pays qui l’entourent. Le mo
8 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
8ortion des divorces varient selon la religion, le niveau de vie et l’habitat. En Suisse, la situation se trouve singulièrement compli
9 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
9 défendre simplement [p. 182] ses intérêts et son niveau de vie. Liée plus que toute autre au monde entier par la nature de son écono
10 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
10écurité physique et morale, leur prospérité, leur niveau de vie, le rayonnement de leur culture, et en conséquence de tout cela, leur
11 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
11e entente étroite entre nos pays pour soutenir le niveau de vie européen, compromis par la révolte ou par l’essor normal de plusieurs
12 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
12onomie nationale ; le confort, de la statistique (niveau de vie moyen d’une nation) ; et les « nécessités de la défense nationale » d
13ord dans quelle mesure elle est déjà réalisée. Le niveau de vie moyen en Europe est passé de 1 à 15, nous dit-on, de 1800 à 1950. (On
14me laissent mal convaincu : la notion même d’un « niveau de vie moyen » n’est pas bien claire, et le devient encore moins quand on la
13 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
15retardait ainsi le progrès économique ; 8. que le niveau de vie des travailleurs, dans tous les pays communistes, restait très inféri
16s aveux par la torture, les génocides en URSS, le niveau de vie inférieur des ouvriers russes, et la servilité des écrivains stalinie
17d’un État désireux de se stabiliser, d’élever son niveau de vie, de rattraper l’Amérique et de faire du commerce comme les autres. Un
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
18économie nationale, le confort de la statistique (niveau de vie moyen d’une nation), et les « nécessités de la défense nationale » dé
19ord dans quelle mesure elle est déjà réalisée. Le niveau de vie moyen en Europe a passé de 1 en 1800 à 15 en 1950, nous dit-on. (On p
20me laissent mal convaincu : la notion même d’un « niveau de vie moyen » n’est pas bien claire, et le devient encore moins quand on le
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
21 à démontrer que cette solution, loin d’élever le niveau de vie des prolétaires, y rabaisse l’ensemble d’un peuple, et que ce progrès
16 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
22ins. Depuis lors, l’Amérique a choisi d’élever le niveau de vie de ses masses, l’URSS préférant frapper l’esprit des foules, « car on
17 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
23sité vitale pour tous nos peuples. En effet, leur niveau de vie et leur statut social dépendent de leur économie ; celle-ci dépend de
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
24ccupé par des nations qui avaient atteint le même niveau de vie sociale, qui avaient dans l’ensemble le même caractère dû à la souche
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
25riorité de l’homme moins par la pensée que par le niveau de vie, repose sur une société collective et anonyme, où la masse, dont on a
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
26n générale que donne la Suisse. Les inégalités de niveau de vie y sont moins marquées que dans les pays qui l’entourent. Le morcellem
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
27seulement des Français se disent contents de leur niveau de vie, tandis que 38 % s’en plaignent et que 14 % n’en pensent rien, une ma
28ès mûr examen, et surtout : moralement assumé. Le niveau de vie, une fois qu’il est bien assuré, c’est la vie elle-même qui devient l
29ouve son régime politique et [p. 189] acclame son niveau de vie neuf fois sur dix, qu’il n’est pas révolutionnaire mais résolument ré
22 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
30seulement des Français se disent contents de leur niveau de vie, tandis que 38% s’en plaignent et que 14% n’en pensent rien, une majo
31ès mûr examen, et surtout : moralement assumé. Le niveau de vie, une fois qu’il est bien assuré, c’est la vie elle-même qui devient l
32e il approuve son régime politique et acclame son niveau de vie neuf fois sur dix, qu’il n’est pas révolutionnaire mais résolument ré
23 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
33sité vitale pour tous nos peuples. En effet, leur niveau de vie et leur statut social dépendent de leur économie ; celle-ci dépend de
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
34ngue, de religion, de « race », de coutumes et de niveau de vie entre Bretons et Languedociens, Frisons et Bavarois, Piémontais et Si
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
35 fait on lui sacrifie la santé d’un peuple et son niveau de vie, la liberté économique et la justice elle-même. « Buy British ! », « 
36Voulons-nous par exemple à tout prix élever notre niveau de vie, quantitatif — ou plutôt voulons-nous sauvegarder un certain mode de
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
37 » ? Où trouver aujourd’hui une bonne critique du niveau de vie ? Dans Marcuse ? Dans François Perroux ? Ce niveau reste défini, dans
38uissance, un mode de vie qualitatif, non pas un « niveau de vie » déterminé en termes de profit et de PNB, c’est passer du matérialis
27 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
39Voulons-nous par exemple à tout prix élever notre niveau de vie, quantitatif — ou plutôt voulons-nous sauvegarder un certain mode de
40uissance, un mode de vie qualitatif, non pas un « niveau de vie » déterminé en termes de profit et [p. 64] de PNB, c’est passer du ma
28 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
41Voulons-nous par exemple à tout prix élever notre niveau de vie, quantitatif — ou plutôt voulons-nous sauvegarder un certain mode de
42uissance, un mode de vie qualitatif, non pas un « niveau de vie » déterminé en termes de profit et de PNB, c’est passer du matérialis
29 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
43uence. Voulons-nous par exemple à tout prix notre niveau de vie, quantitatif — ou plutôt voulons-nous sauvegarder un certain mode de
44uissance, un mode de vie qualitatif, non pas un « niveau de vie » déterminé en termes de profit et de PNB, c’est passer du matérialis
30 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
45ne réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970) ai Les Suisses sont sans doute les moins xénophobes d
46roître nos exportations, le peuple suisse dont le niveau de vie matérielle dépend surtout de l’industrie, enfin les travailleurs étra
47autres impératifs, écologiques notamment ? — Le « niveau de vie » est-il plus important que le mode de vie ? — La philanthropie qu’in
31 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
48oliticiennes s’accordent en fait pour préférer le niveau de vie quantitatif au mode de vie qualitatif. Il faudra bien que cela change
49. Faut-il réduire la natalité ? la pollution ? le niveau de vie ? les investissements ? ou l’exploitation des ressources naturelles ?
32 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
50minution de la qualité de vie. Telle élévation du niveau de vie par un effort d’industrialisation se trouve ensevelie sous la polluti
51. (Ce dernier paramètre étant dérivé à la fois du niveau de vie matériel, de l’alimentation et des nuisances dues à la surpopulation.
52é de vie » comme résultante de l’alimentation, du niveau de vie matérielle et des nuisances dues à la surpopulation, me paraît néglig
53re mieux pour un meilleur équilibre ? — Élever le niveau de vie (quantitatif) ou améliorer le mode de vie (qualitatif) ? — Exploiter
54aire du Club de Rome contre le monde ouvrier, son niveau de vie et ses salaires. Au-delà de ce stérile débat entre réflexes condition
33 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Merveilleux Lavaux (23-24-25 décembre 1972)
55ccordée par un peuple à la saveur de vivre sur le niveau de vie. Gens de Lavaux, vous habitez un pays ravissant et radieux. Mais vous
34 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
56tales, — accroissement rapide de l’écart entre le niveau de vie dans le Tiers Monde et le niveau de vie occidental, — exploitation de
57 entre le niveau de vie dans le Tiers Monde et le niveau de vie occidental, — exploitation des ressources terrestres en progression v
58 possibilité matérielle de rejoindre jamais notre niveau de vie (matériel). Pour y arriver, en effet, on a calculé qu’il faudrait mul
59 l’exploitation des ressources naturelles ? ou le niveau de vie matériel ? En tous les cas il faut réduire quelque chose. Or, les éco
60e n’est plus une communauté ? Que vaut son fameux niveau de vie ? Vers quoi nous conduit-elle ? Elle ne le sait pas elle-même. Cette
61la signifie : voulons-nous à tout prix un certain niveau de vie, avec les disciplines sociales uniformes et dépersonnalisantes que ce
35 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
62 que jamais le Tiers Monde ne pourra rejoindre le niveau de vie de l’Occident d’aujourd’hui. Ils ont fait voir accessoirement qu’il y
36 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
63opération » : complot contre le Prolétariat et le niveau de vie des travailleurs occidentaux ! Complot contre le Tiers Monde ! Produi
37 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
64 que jamais le Tiers Monde ne pourra rejoindre le niveau de vie de l’Occident d’aujourd’hui. Ils ont fait voir accessoirement qu’il y
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
65 signifient démocratie, liberté, dignité humaine, niveau de vie, réalisation de soi, épanouissement ? Est-ce une question de biens ou
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
66oliticiennes s’accordent en fait pour préférer le niveau de vie quantitatif au mode de vie qualitatif. Il faudra bien que cela change
67. Faut-il réduire la natalité ? la pollution ? le niveau de vie ? les investissements ? ou l’exploitation des ressources naturelles ?
68la signifie : voulons-nous à tout prix un certain niveau de vie quantifiable, que d’autres ont calculé pour nous, (à quel profit, ce
40 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
69ée à 6 millions. La proportion des Blancs à haut niveau de vie va diminuer toujours plus rapidement par rapport à la population du t
70ce, à des prix qui ont permis aux agriculteurs un niveau de vie décent. De même, l’industrie européenne, disposant désormais d’un « m
41 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
71avorable à la maximisation de la production et du niveau de vie, c’est-à-dire de la consommation. Mais du fait même de ces « progrès 
42 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
72 fusées nucléaires, et l’élévation à tout prix du niveau de vie matérielle, aux dépens de la Nature, du bien-être, des libertés, et d
43 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
73ait renoncer à tout espoir de rejoindre jamais le niveau de vie actuel des pays occidentaux : il n’y avait simplement pas assez de pé