1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1 technique. Il n’a pas senti qu’il touchait là le nœud vital du problème moderne. D’ailleurs, les idées générales de cette s
2 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
2de la révolution cantonaise en 1925 nous place au nœud du monde moderne : on y voit s’affronter en quelques hommes d’action
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
3uillé que déjà plusieurs proposent de trancher le nœud. Je me bornerai à l’examen des caractères les plus généraux de l’inst
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
4 lisant les critiques marxistes — et c’est ici le nœud de divergence entre eux et nous — si le mal est si grand qu’ils le mo
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
5rodomontades hitlériennes 64 . Nous sommes ici au nœud tragique de ce problème allemand qui domine l’après-guerre, et dont l
6 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
6! [p. 168] « Mais voyez-vous, nous sommes ici au nœud de ce mystère étourdissant. Nicodème a reconnu un prophète, il l’a fo
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
7be une chemise verte à petits carreaux ornée d’un nœud papillon mauve. Son pied pèse toujours et insiste. Je retire vivement
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
8les amants feignent souvent de souhaiter d’autres nœuds, pour s’assurer davantage de la fidélité et de la constance de la per
9 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
9p de silence, font pressentir un drame secret, un nœud vital où peut-être réside la cause des plus étranges contradictions q
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
10173] autant de certaines amours pseudo-mystiques, nœuds de sophismes spirituels où le Serpent se love avec délices. La sexual
11 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
11 pas autant de certaines amours pseudo-mystiques, nœuds de sophismes spirituels où le Serpent se love avec délices. La sexual
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
12p de silences font pressentir un drame secret, un nœud vital où peut-être réside la cause des plus étranges contradictions q
13 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
13ue. (J’en ai même beaucoup écrit.) Je sais que ce nœud de fleuves et de montagnes percé par le seul col qui relie d’un seul
14 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
14 [p. 45] Le Nœud gordien renoué (avril 1946) i Un oracle avait annoncé que serait ro
15du char, le voilà qui se met à nouer le plus beau nœud qu’il ait jamais rêvé. Il y passe des heures indicibles d’intensité e
16t de concentration. C’est le temps de sa vie ! Ce nœud l’attestera. L’innocence du prédestiné, et la malice du paysan s’y mê
17né ! On ne sait rien du règne de Gordius. Mais le nœud qu’il noua devint célèbre. Un oracle nouveau ne tarda pas à le consac
18uer régnerait sur toute l’Asie. ⁂ [p. 46] Car un nœud, c’est d’abord un anneau : signe d’alliance et de prise du pouvoir. C
19devient graine. Celui qui sait comment se fait un nœud, sait aussi comment le défaire, et le refaire : il détient le secret
20traitable. Je dardais un regard de flèche vers ce nœud de vipères impassible. Des vengeances profondes se lovaient dans les
21ntempler ceux qui, à mon instar, contemplaient le Nœud gordien. Celui qui le portait en lui-même et qui se faisait analyser
22e que le prêtre avait dénoué en lui, refaisant le nœud d’après nature, l’aimant parce qu’il était dans sa nature… Celui qui
23s que l’on peut reproduire à volonté. Quel est ce nœud, réel, unique, inimitable, cet objet devant moi indubitable, et que l
24t un jour s’acquitter de ses dévotions. Devant le nœud, après un long regard, elle dit : — Ce n’est pas si ressemblant que c
25 le temple au jour dit par ses astres, trancha le nœud d’un coup d’épée, ramassa le prix pour la durée de la saison. (Tous l
26cul. Car une coupe transversale pratiquée dans un nœud n’apprend à peu près rien sur sa structure, mais détruit à jamais l’e
27ître ou d’aimer. ⁂ On ne peut opposer au mythe du Nœud gordien que l’histoire du Nœud-le-plus-simple-du-monde. [p. 48] La g
28le et la tendit au messager : — Va leur donner ce nœud, dit-il, afin qu’ils le dénouent. — Un faible enfant pourrait le déno
15 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
29 [p. 93] Le nœud gordien renoué Un oracle avait annoncé que serait roi celui qui, debo
30du char, le voilà qui se met à nouer le plus beau nœud qu’il ait jamais rêvé. Il y passe des heures indicibles d’intensité e
31t de concentration. C’est le temps de sa vie ! Ce nœud l’attestera. L’innocence du prédestiné et la malice du paysan s’y mêl
32né ! On ne sait rien du règne de Gordius. Mais le nœud qu’il noua devint célèbre. Un oracle nouveau ne tarda pas à le consac
33 à le dénouer, régnerait sur toute l’Asie. Car un nœud, c’est d’abord un anneau : signe d’alliance et de prise du pouvoir. C
34devient graine. Celui qui sait comment se fait un nœud, sait aussi comment le défaire, et le refaire : il détient le secret
35traitable. Je dardais un regard de flèche vers ce nœud de vipères impassible. Des vengeances profondes se lovaient dans les
36ntempler ceux qui, à mon instar, contemplaient le Nœud Gordien. Celui qui le portait en lui-même et qui se faisait analyser
37e que le prêtre avait dénoué en lui, refaisant le nœud d’après nature, l’aimant parce qu’il était dans sa nature… Celui qui
38s que l’on peut reproduire à volonté. Quel est ce nœud, réel, unique, inimitable, cet objet devant moi indubitable, et que l
39t un jour s’acquitter de ses dévotions. Devant le nœud, après un long regard, elle dit : Ce n’est pas si ressemblant que cel
40 le temple au jour dit par ses astres, trancha le nœud d’un coup d’épée, ramassa le prix pour la durée de la saison. (Tous l
41 97] Car une coupe transversale pratiquée dans un nœud n’apprend à peu près rien sur sa structure, mais détruit à jamais l’e
42naître ou d’aimer. On ne peut opposer au mythe du Nœud Gordien que l’histoire du Nœud-le-plus-simple-du-monde. La guerre civ
43le et la tendit au messager : — Va leur donner ce nœud, dit-il, afin qu’ils le dénouent. — Un faible enfant pourrait le déno
16 1948, Suite neuchâteloise. II
44remontent ces rythmes de mots, cette épithète, ce nœud d’idées, où je ne reconnais rien de déjà lu ? Et de quel ciel me tomb
17 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
45 par les accidents naturels, mais plutôt comme un nœud de chaînes montagneuses d’où quatre fleuves s’écoulent vers les quatr
18 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
46t commun des Européens Il est donc évident que le nœud du problème est dans l’attitude morale des Européens eux-mêmes. À déf
19 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
47reviendrai tout à l’heure sur ce point : c’est le nœud des sophismes de K. Second argument : « La métamorphose qui porte le
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
48et ultime substrat de l’Univers physique est un « nœud d’énergie » qui se produit dans un « champ » au sein duquel agissent
21 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
49me réellement une personne irréelle ? — Là est le nœud de l’affaire : dans tous les rapports extérieurs, la personne réelle
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
50me réellement une personne irréelle ? — Là est le nœud de l’affaire : dans tous les rapports extérieurs, la personne réelle
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
51déchireront plus par des querelles sanglantes les nœuds de la fraternité qui doivent unir tous les gouvernements et tous les
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
52s que celle où l’on a sous les yeux la Suisse, ce nœud puissant d’hommes forts et de hautes montagnes inextricablement noué
25 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
53s et grands buffets en bois d’arolle clair à gros nœuds sombres, lourdes ferrures, lits à colonnes, plafonds ornés de stucs b
26 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
54t commun des Européens Il est donc évident que le nœud du problème est dans l’attitude morale des Européens eux-mêmes. À déf
27 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
55re » technique coûtera trop cher ! Mais voyons le nœud du sophisme. Ceux qui proposent d’en appeler d’une technique peut-êtr
28 1977, L’Avenir est notre affaire. Conclusion. « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? »
56ergie nucléaire ont valeur symbolique en tant que nœuds de problèmes qu’on ne peut résoudre ou trancher sans impliquer des dé
29 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
57ergie nucléaire ont valeur symbolique en tant que nœuds de problèmes qu’on ne peut résoudre ou trancher sans impliquer des dé
30 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
58tiques ont faites, nous avons touché peut-être le nœud du problème qui se posait à ce colloque. Il y avait quelque chose de