1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1ssis, par exemple, qui cependant produit un grand nombre de citations à l’appui de ses sophismes, ne se livre pas moins à des
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Lecache, Jacob (mai 1927)
2ascension de Jacob et ses luttes. On pardonne bon nombre de platitudes et de vulgarités pour les derniers chapitres, denses, v
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
3est sans doute injuste et faux dans un très grand nombre de cas, mais pourquoi ai-je envie de le dire ? L’instituteur sous l’u
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
4bien distinctes. On attribue à chacune un certain nombre d’heures par semaines, au jugé. On s’arrange pour faire tenir dans ce
5enivré l’espoir et enflammé l’ambition d’un grand nombre de régents, ne laissent pas que d’être assez spéciales. Il arrive en
6nalité de leur jugement sont en raison inverse du nombre d’années d’instruction publique qu’ils ont subies. 3.h. Le dilemme
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
7e me verrai contraint de lui expliquer un certain nombre de vérités tellement évidentes — que cela n’irait pas sans quelque in
8 des contribuables inoffensifs. Enfin, il faut un nombre considérable de leçons, et le plus longtemps possible, pour qu’on n’a
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
9médiocre de beaucoup. La valeur vaut mieux que le nombre parce qu’elle le contient en puissance. Et c’est pourquoi l’aristocra
7 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
10tant, vous les obligeriez à vous répondre que les nombres ont tort au regard de l’antiquité d’une civilisation ; [p. 416] qu’il
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
11otestant. Il eût fallu peut-être qu’un plus grand nombre d’artistes exposassent pour qu’une réponse valable pût être esquissée
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
12erre. À partir de Tennoji, le train s’arrêta à un nombre incalculable de stations. Regardant par la fenêtre, il vit d’affreux
10 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
13pour André Gide. J’avoue qu’il sait dans un grand nombre de cas me convaincre ; et que, dans la plupart des autres, il est si
11 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
14tant, vous les obligeriez à vous répondre que les nombres ont tort au regard de l’antiquité d’une civilisation ; qu’il s’agit i
12 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
15est cela qui est grave, — d’autant plus grave que nombre de protestants tiennent à honneur de compromettre la Réforme avec cet
13 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
16re 1932) a Il existe — hic et nunc — un certain nombre de choses à dire, un certain ordre de vérités qu’il n’est plus possib
14 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
17mme, si « chrétien » qu’on le veuille. Un certain nombre de compromissions nous sont à jamais impossibles : et tout le reste e
15 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
18rès parallèle, de même que la courbe indiquant le nombre des employés. Il n’y a pas lieu de douter du Progrès. Il y a plutôt l
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
19ellectuels. L’adhésion au soviétisme d’un certain nombre d’« hommes de pensée » résulte, à notre sens, d’une psychose de démis
17 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
20dre « progressistes » que nos enfants mettront au nombre des superstitions les plus étranges du siècle athée. Ils font ce qu’i
18 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
21e nom, et qui leur est commun à toutes : c’est le Nombre, c’est peut-être Légion… Sans doute n’avons-nous pas toujours conscie
22u’historiquement, il fonde en lui la dictature du nombre et de l’irresponsable. Je pourrais maintenant vous donner une contrep
19 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
23ion. Admettons. Mais vous trouverez un très grand nombre d’hommes qui vous diront : je ne me sens pas de vocation, il est prob
20 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
24nt critique — et légitime en raison même du grand nombre de faits dont l’argument paraissait rendre compte ; mais ensuite cons
25 pensée et de vie entièrement soumise aux lois du nombre et de la matière, pour ne rien dire de la police et de la délation or
21 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
26mme, si « chrétien » qu’on le veuille. Un certain nombre de compromissions nous sont à jamais impossibles : et tout le reste e
22 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
27t aussi celle [p. 125] qui entraîne le plus grand nombre de malentendus. En définitive et selon les écoles marxistes, il est t
23 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
28alfaisance d’un régime ne saurait être mesurée au nombre de vies d’hommes que ce régime a supprimées pour s’établir. Cherchons
2947 et qui gagnent encore en secret le plus grand nombre d’adhérents. Les raisons de cette double résistance sont claires. Un
24 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
30en acte. Non pas une morale qui impose un certain nombre de vertus officielles, et qui prenne pour modèle le Citoyen-Respectab
25 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
31anage de la personne, en fin de compte, et non du nombre. On s’imagine volontiers que la force, c’est la police, l’armée et la
26 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
32tholique, Berdiaeff du côté orthodoxe, un certain nombre de jeunes protestants, beaucoup d’agnostiques aussi, se sont efforcés
33’est une communauté spirituelle formée d’un grand nombre de petites communautés locales, que l’on pourrait appeler d’un terme
34ité, aux dépens même de la vie d’autrui. Un grand nombre de crimes furent commis dans l’Italie du xve siècle à seule fin d’ac
27 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
35rès parallèle, de même que la courbe indiquant le nombre des employés. Il n’y a pas lieu de douter du Progrès. Il y a plutôt l
28 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
36 que la France est le pays qui a vu le plus grand nombre de révolutions [p. 240] depuis cent cinquante ans. C’est peut-être qu
37ien vivants et bien décidés à racheter leur petit nombre par leur combativité. Si la démocratie bourgeoise, militaire, clérica
29 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
38 grossier bon sens. 2. Nous voyons aujourd’hui un nombre grandissant d’intellectuels proclamer avec émotion leur volonté de s’
39bord dans la lutte des partis. Pour un très grand nombre de citoyens, le but à atteindre n’est pas d’abord d’assurer le bon fo
30 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
40 autre nom, et qui est commun à toutes : c’est le Nombre, c’est peut-être Légion… Sans doute n’avons-nous pas toujours conscie
41il fonde, dès maintenant, en lui, la dictature du nombre et de l’irresponsable. Je pourrais maintenant vous donner une contrep
31 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
42ipal est à mes yeux d’avoir revalorisé un certain nombre de motifs vitaux négligés par la technique idéaliste, d’autre part, i
32 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
43nce. Que disent les collectivistes ? Que le grand nombre est plus précieux que le petit : Que la vie de l’esprit n’est possibl
33 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
44du figurant anonyme à l’acteur, de celui qui fait nombre à celui qui fait loi, de celui qui regarde à celui qui s’engage. Nous
45us en plus abstraite à mesure qu’on s’élève à des nombres plus grands, du pouvoir prochain de la personne ; il n’est rien s’il
46 mesurer — mais sa grandeur pourtant n’est pas un nombre. J’appelle esprit cette surprise pure de mon corps qui se voit condui
34 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
47en acte. Non pas une morale qui impose un certain nombre de vertus officielles, et qui prenne pour modèle le Citoyen-Respectab
35 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
48ant lesquels tremblent et s’agenouillent un grand nombre de nos contemporains 10 n’expriment rien de plus qu’une certaine att
49ondent en eux-mêmes, hic et nunc, la dictature du nombre et de l’irresponsable. La personne, au contraire de l’individu charri
36 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
50ormes du langage de Tzara. Je constate un certain nombre d’erreurs minimes, mais constantes, de « lapsus révélateurs » : il lu
51accorder le verbe non avec le sujet, mais avec le nombre des compléments : « Si les mots ne naissent que lorsque l’idée qui le
37 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
52é d’indépendance — dès qu’ils sont en assez grand nombre pour constituer un parti, préparent les voies d’un fascisme culturel,
38 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
53e divers côtés, de nous limiter volontairement en nombre, de faire trop de théorie 21  ; d’être plus soucieux de rigueur doctr
54rsonnalistes. Le « groupe compact », restreint en nombre, exigeant et intransigeant quant à la doctrine, visant non pas au tri
39 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
55on, et l’amour même. Et ce chiffre n’est pas un « nombre d’or », un secret de la vie, mais une convention de banquiers. Il est
56sens et l’honneur soit de s’agréger le plus grand nombre d’hommes, du seul fait de leur accession à la personne. La plupart de
40 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
57ment réconciliés par la panique. Leur masse, leur nombre ne suffit pas à les rassurer. Au contraire. Que vont-ils faire contre
58s reconnaissons dans l’anticapitalisme d’un grand nombre de Croix-de-Feu, et dans l’anti-soviétisme du Front social de Bergery
59 de Bergery, des tendances qui préparent un grand nombre d’esprits à mieux saisir la portée véritable de nos thèses constructi
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
60tallent. Métamorphose imperceptible au plus grand nombre, qui n’en perçoit que les effets, quand c’est trop tard. Il ne s’agit
42 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
61 finit par soumettre l’homme lui-même aux lois du nombre, qui sont les lois des choses, la fatalité parallèle d’une raison enn
43 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
62eurs d’une tradition culturelle commune. Tous les nombres, dit Dante, sont mesurés par l’unité et ils sont dits grands ou petit
44 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
63trangers. Ils échangent des paroles en plus grand nombre que jamais, et ne se disent rien qui compte. « Paroles [p. 82] vaines
45 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
64 France et ses voisins réels. Il a paru en France nombre d’ouvrages excellents sur l’œuvre culturelle des Russes. Beaucoup de
65ra si parfaitement absurde aux yeux du plus grand nombre des Français, n’allons pas la chercher plus loin que dans le triomphe
66 dite que l’on répand, mais on affirme un certain nombre de mots d’ordre, un certain cadre dans lequel les productions futures
67 être entreprise sérieusement qu’après un certain nombre de rénovations matérielles.) Il s’agit maintenant de mettre au pas, e
46 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
68us les dédions. Or, c’est là ce que le très grand nombre ignore ou préfère ignorer. Comment jugeons-nous, par exemple, au nom
69 nécessaire, qu’il est satisfaisant pour le grand nombre, qu’il a « réussi » en Russie, et qu’il ouvre une ère historique, je
47 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
70bre que les nouvelles. Elles ont gardé un certain nombre de possibilités dont les nations plus jeunes se sont volontairement p
71ent fières. Certes, elles ont sacrifié un certain nombre de possibilités théoriquement fort enviables. Mais c’est qu’elles en
72oulons la vérité. Elles veulent la force du grand nombre, et nous voulons la force personnelle, celle que donne la vérité. Not
48 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
73n qui se donnent sans remords à la loi brutale du nombre, trahissant dans ce temps, [p. 191] mais pour l’éternité, leur vocati
49 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
74nt de voir qu’ils n’ont imaginé qu’un assez petit nombre de mesures communes réglant leur vie, leur pensée, leur action, leur
50 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
75tout de son pouvoir restaurateur : leur nom, leur nombre et leur emploi. Parce que le sens de tout acte humain, pour autant qu
51 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
76bre que les nouvelles. Elles ont gardé un certain nombre de possibilités dont les nations plus jeunes se sont volontairement p
77ent fières. Certes, elles ont sacrifié un certain nombre de possibilités théoriquement fort enviables. Mais c’est qu’elles en
78oulons la vérité. Elles veulent la force du grand nombre, et nous voulons la force personnelle, celle que donne la vérité. Not
52 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
79inalité. D’où résultent nécessairement un certain nombre de malentendus. 1. Parce qu’on a publié d’abord le Journal du séducte
53 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
80crire dans une œuvre incommunicable au très grand nombre. Rendre [p. 995] au mot sa valeur d’appel, appeler sans cesse à grand
54 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
81nt l’éditeur à « sortir » chaque année un certain nombre de livres fixé d’avance et fixé non point d’après la consommation pos
55 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
82, la seule réelle, n’est plus possible dès que le nombre des électeurs dépasse la dizaine de milliers. Dès lors, la « délégati
56 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
83d’un grade, ni d’une tradition, ni de la force du nombre, ou d’un tyran, ou de l’argent ; ni de la police, ni de la majorité,
57 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
84 grossier bon sens. 2. Nous voyons aujourd’hui un nombre grandissant d’intellectuels proclamer avec émotion leur volonté de s’
85bord dans la lutte des partis. Pour un très grand nombre de citoyens, le but à atteindre n’est pas d’abord d’assurer le bon fo
58 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
86e vois séparé de beaucoup d’hommes, du plus grand nombre. Et d’abord de ceux qui m’entourent, et qui sont aujourd’hui mes proc
87 du phénomène. Il est vrai qu’on a beau porter un nombre excessif de jupons, cela ne devrait pas suffire à rendre vraisemblabl
88, c’est tout à fait autre chose. C’est un certain nombre de phrases qu’on lit dans les journaux et qu’on entend dans les assem
89es de mon état, m’ont amené à me poser un certain nombre de questions et m’ont rendu attentif à quelques faits que je veux con
90 pain du lendemain, et c’est le cas du très grand nombre. D’autre part, ceux qui « jouissent » d’un mode d’existence assuré se
91e, quelques saints. Mais peut-être aussi un grand nombre d’obscurs croyants. Ceux par qui l’humanité vaut quelque chose, sans
92er dans la vie provinciale. Je n’ai pas compté le nombre de lignes actuellement exploitées. Mais j’ai pu constater dans plusie
93sensibilité. Je comprends très bien qu’un certain nombre d’écrivains français aient passé au communisme : il leur fallait cela
59 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
94parabole de Saint-Lazare. — Il est certain que le nombre de voyageurs qui prennent le train à la gare Saint-Lazare un samedi s
95e, en effet, à connaître intimement le plus grand nombre de familles de N., leurs circonstances matérielles, leurs difficultés
96on, sans dimensions, qui est la vie du très grand nombre. Il faut partir d’ici, du niveau le [p. 175] plus bas, du canevas bru
97t « ces cochons-là ». Ces cochons-là sont donc au nombre de sept ou huit. Il en totalise sept pour son compte, et sa dame fait
98érosé produirait immédiatement des désordres sans nombre. Une telle stabilité prouverait en effet que les deux puissances cont
60 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
99érosé produirait immédiatement des désordres sans nombre. Une telle stabilité prouverait en effet que les deux puissances cont
61 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
100 mois, nous avons réuni d’ores et déjà un certain nombre de textes qui paraîtront au cours de cet hiver. Romans, nouvelles, po
101mptons bien en donner prochainement un plus grand nombre) : Roger Breuil, R. Caillois, A. Miatlev, Brice Parain, Henry Petit,
62 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
102e terme. Nous partons, dans ce pays, d’un certain nombre de structures politiques et morales, et d’une tradition fédéraliste,
63 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
103oûte de plus en plus cher. Et le système exige un nombre croissant de fonctionnaires : nombre qui égalera presque celui des ci
104ème exige un nombre croissant de fonctionnaires : nombre qui égalera presque celui des citoyens au ivᵉ siècle ! Dans ce monde
64 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
105 — Dans la plupart des universités allemandes, le nombre des étudiants en langues romanes est tombé au dixième de ce qu’il éta
106te pour le grand public. Les tirages baissent, le nombre des organes diminue, contrairement à ce qui se passe en France. C’est
107, ce serait peu au regard de l’amour que le grand nombre a voué au Führer. Que [p. 54] voulez-vous, M. Hitler persuade mieux q
108e qui leur est imposé. La vérité est que le grand nombre admet le régime avec indifférence, j’entends : ne le met plus [p. 58]
109trement tragique. La vérité est que le très grand nombre des fidèles de cette Église sont des « nationaux » convaincus, politi
65 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
110, la seule réelle, n’est plus possible dès que le nombre des électeurs dépasse la dizaine de milliers. Dès lors, la « délégati
66 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
111n plus le choix réciproque des conjoints. D’où le nombre croissant de divorces. En même temps, les cérémonies épithalamiques s
112raits, comment cette passion développe un certain nombre de fatalités psychologiques dont les effets ne sont plus contestables
67 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
113sion que le choix d’une femme dépend d’un certain nombre de raisons qu’il serait possible de peser. Cette erreur du bon sens e
114ssiez les calculer dans le présent (comme si leur nombre était fini), et que vous disposiez d’une telle science de l’humain qu
115si le bonheur des époux dépendait en réalité d’un nombre fini de facteurs : caractère, beauté, fortune, rang social… Mais pour
116, pour être ou pour rester aimable, le plus grand nombre de qualités possible. Elle nie que le but de la fidélité soit le bonh
117 paraît devoir entraîner la révision d’un certain nombre de jugements courants, dans le domaine de l’éthique d’abord, mais aus
118, dans les domaines les plus divers : le culte du nombre, la poésie de l’évasion, l’envahissement de la culture par les passio
68 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
119, donc impure. Elle opère en toute liberté sur un nombre restreint de données qu’elle considère dans l’absolu, et elle en tire
69 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
120nu d’un volume de dimensions ordinaires. Le grand nombre des faits et des textes cités, le jeu des « leitmotive » entrelacés,
121 de quelques autres ; et si je n’en ai cité qu’un nombre assez restreint, ce n’est pas toujours par ignorance, mais par souci
70 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
122able symbolique, simple et frappante, résumant un nombre infini de situations plus ou moins analogues. Le mythe permet de sais
123reux ou impossible d’avouer clairement un certain nombre de faits sociaux ou religieux, ou de relations affectives, que l’on t
124e. Certes, cela vaut pour les meilleurs. Le grand nombre se soucie peu de connaître, et de se connaître. Il cherche simplement
71 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
125lusions dont l’importance risque de se mesurer au nombre d’objections qu’elles soulèveront. Je ne songe pas à esquiver des cri
126ns l’angoisse… Ces faux servants font qu’un grand nombre abandonnent Mérite et éloignent d’eux Jeunesse. » Quelles que soient
1275 . Le miracle est cependant attesté par un grand nombre d’incidents mis en œuvre par Béroul et Thomas, et qui ne trouvent d’e
128 des légendes irlandaises, nous trouvons un grand nombre de récits qui racontent le voyage d’un héros au pays des morts. Ce hé
129ns de parenté, attestés par le fait qu’un certain nombre de personnages portent dans l’indication de leur filiation le nom de
130 les Romans de la Table ronde. On y voit un grand nombre d’aventures débuter par une promesse « en blanc » faite par le roi à
72 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
131 de sainte Thérèse : « On a démêlé les sources de nombre de ses images… Mais trouverait-on aussi sûrement les origines de ce l
73 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
132s compter les « croyants » en beaucoup plus grand nombre… Comment les légendes de ce temps n’auraient-elles point gardé de tra
74 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
133ute de quoi, je me bornerai à soulever un certain nombre de questions, et surtout à les situer dans la logique du mythe, qui e
134plusieurs de ses Princes, de la beauté d’un grand nombre de [p. 275] villes célèbres et de la majesté du Siège de la Religion.
135 3000 hommes engagés, plus de 100 furent tués : « Nombre considérable par rapport à la [p. 278] manière dont on faisait alors
136t eux-mêmes des machines, n’exécutant qu’un petit nombre de mouvements automatiques, destinés à donner la mort à grande distan
137s inouïes ; la gloire d’un chevalier est faite du nombre de ses adversaires pourfendus et décapités, et si possible tranchés e
138uée du mâle longtemps privé. Des témoignages sans nombre de médecins et de soldats prouvent que la guerre du matériel s’est tr
75 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
139n plus le choix réciproque des conjoints. D’où le nombre croissant des divorces. En même temps, les cérémonies épithalamiques
140raits, comment cette passion développe un certain nombre de fatalités psychologiques dont les effets ne sont plus contestables
76 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
141sion que le choix d’une femme dépend d’un certain nombre de raisons qu’il serait possible de peser. Cette erreur du bon sens e
142ssiez les calculer dans le présent (comme si leur nombre était fini) et que vous disposiez d’une telle science de l’humain que
143si le bonheur des époux dépendait en réalité d’un nombre fini de facteurs : caractère, physique, fortune, rang social… Mais po
144, pour être ou pour rester aimable, le plus grand nombre de qualités possible. Elle nie que le but de la fidélité soit le bonh
145 paraît devoir entraîner la révision d’un certain nombre de jugements courants, dans le domaine de l’éthique d’abord, mais aus
146, dans les domaines les plus divers : le culte du nombre, la poésie de l’évasion, l’envahissement de la culture par les passio
77 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
147iplier les témoignages qui attestent à la fois le nombre et l’enthousiasme des femmes pieuses, souvent affectées de phénomènes
78 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
148mposer un « fait » d’histoire, il faut un certain nombre de renseignements fixes et une capacité fabulatrice qui leur donne un
79 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
149récieuses, Peletier du Mans versifiant l’Éloge du Nombre Un, Du Chesne, calviniste paracelsien et physiologue pansexualiste, B
150proprement inimaginable ? N’a-t-elle pas dissocié Nombre et Verbe au point de rendre puérile à nos yeux l’ambition d’un lyrism
80 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
151atholique, Berdiaef du côté orthodoxe, un certain nombre de jeunes protestants, beaucoup d’agnostiques aussi, se sont efforcés
152 [p. 23] communauté spirituelle formée d’un grand nombre de petites communautés locales, que l’on pourrait appeler d’un terme
153 dépens même de la vie d’autrui. Un grand [p. 28] nombre de crimes furent commis dans l’Italie du xve siècle à seule fin d’ac
81 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
154s. Les hommes échangent des paroles en plus grand nombre que jamais, et ne se disent rien qui compte. Or quand la parole se dé
82 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
155e terme. Nous partons, dans ce pays, d’un certain nombre de structures politiques et morales, et d’une tradition fédéraliste,
83 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
156rer, il nous faut tout d’abord écarter un certain nombre de fausses raisons et d’illusions, de phrases toutes faites et de cli
84 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
157’établit entre les grands et les petits, entre le nombre et les groupements restreints. Les petits cantons, chez nous, ont voi
85 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
158mples, ceux qui prennent à coup sûr le plus grand nombre d’hommes dans les basses époques spirituelles. ⁂ Encore un mot. On se
86 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
159e civique ; dans notre lâcheté vis-à-vis du grand nombre, de ses modes et de ses slogans ; dans notre ignorance du prochain ;
160nseils. Le pouvoir d’un régime fondé sur le grand nombre dépend des caprices féminins de l’Opinion. Il en résulte fatalement q
161r ; enfin d’appeler par leur prénom le plus grand nombre possible d’électeurs, de clients et de chefs de service, la marque du
162’y sentiraient gênées d’être moyennes et de faire nombre. On y verrait des élites dures, aux disciplines prestigieuses, le tri
87 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
163ême l’existence du problème. [p. 128] Un certain nombre de tendances théologiques traditionnelles sont très probablement d’or
164ine serait de maintenir et d’illustrer un certain nombre de devises d’élégance morale et de sagesse pratique. Il n’y a rien là
165nce surgit enfin, pour en finir ! (Qu’on songe au nombre des mouvements contradictoires qu’il a fallu pour polir un galet…) En
166omme moderne devant sa liberté peut se mesurer au nombre des tireuses de cartes et de leurs clients avides d’anesthésie morale
167ent — ou son besoin — obnubile chez le plus grand nombre un sentiment fondamental d’ennui, mais ce n’est encore qu’un camoufla
168siècle, ce qui devrait disqualifier le très grand nombre de ceux qui s’en prévalent, c’est justement cette nuance d’obsession,
88 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
169plus médiocres parce qu’ils amusent le plus grand nombre et rapportent le plus d’argent, quand elle rend un culte à des stars
89 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
170ie civique, dans notre lâcheté vis-à-vis du grand nombre, de ses modes et de ses slogans, dans notre ignorance du prochain, da
90 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable X : Le Diable homme du monde (17 décembre 1943)
171ine serait de maintenir et d’illustrer un certain nombre de devises d’élégance morale et de sagesse pratique. Il n’y a rien là
91 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
172 de sa fin. Le voici prisonnier des formes et des nombres, esclave des lois d’un monde sur lequel il devrait régner. Seule peut
173nce. Que disent les collectivistes ? Que le grand nombre est plus précieux que le petit. Que la vie de l’esprit n’est possible
92 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
174 1924. Kafka n’a publié de son vivant qu’un petit nombre de récits. Mais on trouva dans ses papiers les manuscrits presque com
93 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
175qui sauve si peu d’hommes et en damne un si grand nombre ; et que ce Dieu est juste, dont la volonté nous rend nécessairement
94 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
176approchaient pour recevoir leur nom (c’était leur nombre) et leur emploi. Il faut toujours remonter à ce mythe si l’on veut sa
177tout de son pouvoir restaurateur : leur nom, leur nombre et leur emploi. Parce que le sens dernier de l’acte humain, c’est le
95 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
178crire dans une œuvre incommunicable au très grand nombre. Rendre au mot sa valeur d’appel, appeler sans cesse à grands cris l’
96 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
179’ai écrites pendant sept ans — et dont un certain nombre ont paru à leur date, réagissant à l’événement — j’ai fait un choix,
97 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
180pour les aérer. Secundo, j’ai envoyé à un certain nombre de mes amis la phrase suivante : « Au plus fort de la persécution ent
98 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
181ellement d’un groupe à l’autre. Il y avait là bon nombre des « intellectuels » de vingt à quarante ans dont je retrouve les no
99 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
182-Unis, la société d’ici n’en compte pas moins bon nombre de noms italiens, anglais, français ou germaniques. Trente à quarante
100 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
183évorent les bananes. On répète le manège un grand nombre de fois, pour habituer les animaux à courir droit au meuble dès que l