1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
1mouvant des tuiles romaines sous un ciel doux. Au nord, derrière notre maison, c’est le rocher, la montagne brûlée. La maiso
2utres terrasses du jardin, étagées sur le versant nord d’un vallon qui vient mourir à notre hauteur sur la droite, tandis qu
3La plaine est à nos pieds, des Cévennes grises au nord jusqu’à l’horizon des collines vers Uzès, où quelques ruines de caste
4 d’un perron à double escalier, forme l’extrémité nord d’un bâtiment considérable, à trois étages, qui devait servir de comm
2 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
5 d’un perron à double escalier, forme l’extrémité nord d’un bâtiment considérable, à trois étages, qui devait servir de comm
3 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
6va le mal. Les terres de l’Italie du centre et du nord ne pouvant fournir le blé aux bas prix de l’Afrique, il fallut s’orie
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7use. C’est oublier que l’hérésie est descendue du nord au sud, par Reims, Orléans, puis Limoges et le Poitou, précisément !
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
8ovence vaincue achevait la conquête esthétique du nord de l’Europe. » Ajoutons enfin ce trait impressionnant : « On sait que
6 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
9nt que c’était commencé. D’une fenêtre donnant au nord, j’ai regardé longtemps la ville, apparemment paisible, et la ligne p
7 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
10ouest du building, se propagea rapidement vers le nord, puis atteignit le côté où je me trouvais tandis que défilaient dansa
8 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
11sphère sud est incroyablement moins peuplé que le nord : on n’y trouve guère d’autres terres que l’Australie, l’Afrique du S
12e rase. Et le mélange des races, qui se limite au nord à un brassage des nationalités d’Europe, devient au sud un véritable
9 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
13aysage se transformerait. Si je me tourne vers le nord, je vois un monde de terrasses, du dixième au trentième étage du Rive
10 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
14mes de maint État du Middle West, et de la partie nord de la Pennsylvanie. Nous traversons maintenant la ville pour aller au
11 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
15aysage se transformerait. Si je me tourne vers le nord, je vois un monde de terrasses, du dixième au trentième étage du Rive
16umes de maint État du Middle West et de la partie nord de la Pennsylvanie. Nous traversons maintenant la ville pour aller au
12 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
17aysage se transformerait. Si je me tourne vers le nord, je vois un monde de terrasses, du dixième au trentième étage du Rive
13 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
18od, les alpes de l’État de Washington à l’extrême nord, voler au sud vers le Nouveau Mexique et la Louisiane, remonter vers
14 1948, Suite neuchâteloise. I
19stes intenses, entre l’austérité des montagnes au nord et les rives latines au midi, la France à l’ouest, l’Alémanie à l’est
15 1948, Suite neuchâteloise. VIII
20ité cordiale dans le commerce quotidien, c’est le nord du canton qui a gagné et nous a faits républicains, voilà cent ans. I
16 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
21es inscriptions, que je copie sur le socle : Face nord : Au bienfaiteur de Ferney Voltaire fait construire plus de cent mai
17 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
22 Cette dernière, dont les châteaux s’élevaient au nord de la Suisse actuelle, ne cessait d’agrandir ses domaines dans la dir
23cerne. Celle-ci commandait en effet les débouchés nord et ouest du Gothard, et disposait d’une force armée apte à tenir en r
18 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
24ez les orfèvres, et d’où elle se répandra vers le nord, dans le Jura. Au xviiie siècle, les filatures suisses entrent en co
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
25emble-t-il dans les pays marqués par la Réforme — nord de l’Europe, Suisse, USA — qui se trouvent être en même temps, notons
20 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
26es inscriptions, que je copie sur le socle : Face nord : au bienfaiteur de ferney Voltaire fait construire plus de cent mai
21 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
27 partie de la Pologne, sans oublier une partie du nord de l’Italie. On ne saurait donc observer aucune coïncidence nécessair
22 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
28de l’historien des mythes de l’âme européenne. Au nord, la plus haute chaîne du Jura, traversée par le col de la Faucille et
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
29aard et Don Juan C’est au cœur des grands bois du nord de la Seelande, un soir d’été, que les convives du Banquet se réuniss
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
30ospecteurs ont porté jusqu’aux îles lointaines du nord de l’Écosse, ce culte et son architecture. Ils atteignirent le Jutlan
31es siècles plus tard, envoient vers l’ouest et le nord les produits raffinés de leurs arts et métiers : le vase de Vix illus
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
32il évoluer ? Nous verrons ce culte monter vers le nord, se répandre peu à peu dans l’Hellade entière. De Crète, il prend tro
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
33fense contre un même ennemi les peuples vivant au nord des Pyrénées et des Alpes. Il se peut que les historiens qui ramènent
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
34e, déborde largement l’ancien limes à l’est et au nord, ainsi que les Pyrénées à l’Ouest : comment nommer l’empire qu’il fon
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
35ient les Allemands, sont entourés à l’ouest et au nord par la mer d’Angleterre, et limités par les montagnes d’Aragon ; au m
36uvernerait et dirigerait de l’est à l’ouest et du nord au sud. La « république chrétienne » de Pierre Du Bois est une sorte
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
37 la nature. Pour commencer par les pays froids du nord, nous rencontrons le czar de Moscovie, prince chrétien sans doute mai
38on des plus évoluées. Sans doute trouvera-t-on au nord — de nos jours en Pologne et en Angleterre comme ce fut le cas il y a
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
39devient insensiblement froid en allant du midi au nord, à peu près à proportion de la latitude de chaque pays, il y arrive q
40ue, selon les circonstances. 127 Les peuples du nord de l’Europe l’ont conquise en hommes libres ; les peuples du nord de
41 l’ont conquise en hommes libres ; les peuples du nord de l’Asie l’ont conquise en esclaves, et n’ont vaincu que pour un maî
42i parmi les hommes. Le Goth Jornandès a appelé le nord de l’Europe la fabrique du genre humain : je l’appellerai plutôt la f
43, la plus noble des races, vient naturellement du nord de l’Asie. Les Russes en tiennent le plus près, et c’est pour cela qu
44 figurer à leur tour sur la scène du monde. Si du nord au midi le voile de la Religion s’est déchiré, un commerce immense a
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
45de nouveaux assaillans. On ne voit plus sortir du nord ces émigrations formidables ; et le long repos qui a été attribué au
46un Julien et une Sémiramis peuvent régner dans le nord en même temps qu’un Arcadius et un Honorius sommeilleront sur les trô
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
47ire que le genre humain a émigré de l’est vers le nord, pour s’y reproduire dans les montagnes du froid, mû par sa force de
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
48hospitalier de laquelle ces peuples guerriers [du nord] commencèrent à se ranger paisiblement, à se former, et à se constitu
49 à briser le joug romain, si au contraire tout le nord de l’Europe non occupé avait pu aussi être incorporé à l’Empire et qu
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
50te du serpent de mer et qu’on écorchera l’ours du nord. Il n’y aura plus alors qu’un seul berger et qu’un seul troupeau, un
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
51t pour base l’union de l’Église et des peuples du nord, avec, en plus, un levain d’influence orientale. Sa mort ne signifia
36 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
52aard et Don Juan C’est au cœur des grands bois du nord de la Seelande, un soir d’été, que les convives du Banquet se réuniss
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
53mps clair la chaîne sombre du Jura, de l’ouest au nord ; la plus grande partie du plateau onduleux qui s’étale du Léman au B
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
547] Enfermés entre le Jura, le Rhin et le Bodan au nord, les Alpes et le Léman au sud, passionnés de la guerre, persuadés de
55 près d’un lac pur ; une vallée s’enfonce vers le nord germanique entre deux parois de roches noires, creusée par un torrent
56re-Cantons (Vierwaldstättersee). Schwyz, c’est au nord du lac, dans un cirque bien évasé de pâturages dominés par les hauts
39 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
57nnaît. Berne a des ambitions à l’ouest, Zurich au nord, les Waldstätten et leurs alliés Grisons au sud. En 1512, les Confédé
40 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
58hanges économiques, sociaux et culturels entre le nord et le sud de l’Europe, il n’a plus de valeur décisive. Il demeure le
41 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
59héenne née en Perse et propagée le long des rives nord de la même Mer civilisatrice jusque dans les pays du sud de l’Europe 
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
60tonomie et union ; – gauche et droite ; – midi et nord ; – évangélisme et ritualisme ; – romantisme et classicisme ; – révol
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
61; nos personnes mêmes. Il y a dans chaque pays un nord et un midi ; dans chaque Église, catholique ou protestante, une aile
44 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
62nauté, tradition et innovation, droite et gauche, nord et midi, évangélisme et ritualisme, réformisme et révolution, mythe e
45 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
63 nos personnes mêmes ! Il y a dans chaque pays un nord et un midi ; dans chaque Église, une aile évangélique et une aile rit
46 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
64re le fait d’avoir été soumises par les Saxons au nord, les Wisigoths au sud, bien avant d’être « mises en annexe » par les
47 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
65e ses frontières actuelles ; breton et flamand au nord, allemand à l’est, basque, occitan, catalan et italien au sud, et nat
66de la vie de l’esprit. 1° Chacun de nos pays a un nord et un midi : dans chacun vous trouverez des croyants et des incroyant
67nt les Universités, à la Renaissance les Cités du nord de l’Italie, des Flandres, de la Bourgogne et de la Rhénanie, du Lang
48 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
68s Grisons au Tyrol ; allemand de nouveau jusqu’au nord de Trieste… Non, les frontières de nos États n’ont jamais été « natur
69ns faciles à vérifier. 1. Chacun de nos pays a un nord et un midi, des croyants et des incroyants, des hommes de gauche et d
70Renaissance les cités et les très petits États du nord de l’Italie, des Flandres, de la Bourgogne et de la Rhénanie, du Lang
49 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
71 qui va de Saint-Étienne à l’ouest, à Besançon au nord et Aoste à l’est 167 ), invite à imaginer la richesse des possibilité
50 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
72des deux principales chaînes alpestres, la moitié nord et la moitié sud du Saint-Empire romain de nation germanique. Dans le
51 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
73orique, culturelle et surtout religieuse entre le nord et le midi du continent. Je note ici, pour y revenir tout à l’heure,
52 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
74rofit de quelques-unes : langue d’oïl des pays du nord de la France (picard, normand, champenois, francien, lorrain, bourgui