1 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
1autour d’un « succès » de saison. Mais l’insuccès notoire des philosophes auprès du grand public a des causes plus graves, qu’i
2 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
2eau , pour ne rien dire de plusieurs autres moins notoires, — le grand principe qui les anime, c’est la primauté de la personne.
3 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
3 d’une ignorance inqualifiable des faits les plus notoires et les plus importants de notre histoire occidentale. J’estime qu’ell
4 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
4Il y a, dans notre convoi, quelques antifascistes notoires qui ne paraissent pas rassurés : le seul pays par lequel ils peuvent
5 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
5on destin et celui de la paix du monde. Soit donc notoire à tous que nous, Européens, rassemblés pour donner une voix à tous le
6 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
6on destin et celui de la paix du monde. Soit donc notoire à tous que nous, Européens, rassemblés pour donner une voix à tous le
7 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
722] un état de paix et de tranquillité. Soit donc notoire à tous que les hommes de la vallée d’Uri, la commune de la vallée de
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
8on destin et celui de la paix du monde. Soit donc notoire à tous que nous, Européens, rassemblés pour donner une voix à tous le
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
9ans un état de paix et de tranquillité. Soit donc notoire à tous que les hommes de la vallée d’Uri, la commune de la vallée de
10 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
10on destin et celui de la paix du monde. Soit donc notoire à tous que nous, Européens, rassemblés pour donner une voix à tous le