1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
1on d’être. La vie d’aujourd’hui, on le sait, nous oblige à nous affirmer ou à refuser de nous affirmer avec une netteté qui a
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2qui légitime tous les dénis de morale à quoi nous obligeaient en réalité on sait quel dégoût, et certains désirs de grabuge moins a
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
3vresse, mais non certaines douleurs. Même, je fus obligé de confier à un ami que j’en avais repris … Les archets jouaient sur
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
4inérale. Isidore sentit alors que la bienséance l’obligeait à émettre une opinion, même la plus générale et la moins compromettan
5 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
5us. Ford leur montre le chemin qu’ils seront bien obligés de prendre tôt ou tard. Il est préférable qu’ils s’y engagent dès auj
6ourtant plus que probable, par crainte de se voir obligé à la révision des valeurs, la plus difficile et la plus grave : celle
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
7ait, absolument nouveau dans l’Histoire, que l’on oblige les enfants à vivre ensemble dès l’âge de cinq ans, favorise le dével
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
8d ouvertement nous éduquer. D’ailleurs elle y est obligée dans la mesure où elle réalise son ambition : soustraire les enfants
8 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
9 jusqu’à y former la majorité. Pourtant, vous les obligeriez à vous répondre que les nombres ont tort au regard de l’antiquité d’u
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
10 provoquer en lui une sorte de folie. Tsuruko est obligée de le quitter. Alors dans un accès de désespoir, il tente de mettre l
11me manœuvre dans les docks. La mort de son père l’oblige à en sortir, mais en même temps décide de l’orientation de sa vie :
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
12 jusqu’à y former la majorité. Pourtant, vous les obligeriez à vous répondre que les nombres ont tort au regard de l’antiquité d’u
11 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
13juillet 1933) d L’honnêteté la plus élémentaire oblige à reconnaître que nos vies comportent d’autant moins de solutions que
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
14fonctionnaires dont ce n’est pas le rôle, mais il oblige ceux-ci à opérer — quelquefois d’ailleurs avec un rare bonheur — en d
13 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
15, et par ailleurs le besoin de penser, il se voit obligé de répondre activement aux empiétements dans son domaine de ce qu’on
14 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
16que ? Dès qu’il fait de la politique, il est bien obligé de parler le langage du monde, et cependant il l’entend autrement ; i
17 et cependant il l’entend autrement ; il est bien obligé de formuler des revendications concrètes, et cependant l’objet de ces
15 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
18nt le droit de disposer de nos vies, je suis bien obligé de reconnaître qu’en fait, ils nous dominent. Ne fût-ce que par le mo
16 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
19 contraire, des lois fondées sur la personne sont obligées de tenir compte en premier lieu des diversités personnelles, puis loc
17 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
20nt le droit de disposer de nos vies, je suis bien obligé de reconnaître qu’en fait, ils nous dominent. Ne fût-ce que par le mo
18 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
21autre. » Car l’apparence de la contradiction nous oblige à choisir, fait à la foi sa place, nous contraint à l’originalité. « 
19 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
22n qui lui était échu pour un temps. Ce destin qui obligeait l’Allemagne, après la guerre, à vivre dans un état de guerre encore p
20 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
23n problème, et pour [p. 372] autant elle est bien obligée de prendre du recul par rapport à l’homme concret : mais alors il n’e
21 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
24pirituels, personnalistes, nous permettront, nous obligeront même à corriger les déviations que son mépris de l’homme concret deva
22 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
25ficielle, le point de vue de l’Ordre nouveau nous oblige à poser les deux questions suivantes : 1. L’Édit de Nantes a-t-il « a
26oi), exaspère les catholiques en même temps qu’il oblige les églises réformées à se constituer en parti politique. D’autre par
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
27lture européenne… b) Il est faux que nous soyons obligés de commencer par l’extérieur, si nous voulons rétablir une mesure com
24 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
28. Admirable désintéressement de l’élite ! Il nous oblige, hélas, maintenant, par une injuste et nécessaire révolte, à la range
25 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
29x, d’un acte de foi à quoi ne peuvent conduire et obliger que les vrais problèmes, les problèmes insolubles, ceux qu’il faut êt
26 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
30active au monde (« Toute résistance, dit-il, nous oblige à être présent »). Je vois ce grand exemple d’une volonté tendue vers
27 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
31ulture européenne… b) Il est faux que nous soyons obligés de commencer par l’extérieur, si nous voulons rétablir une mesure com
28 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
32-mêmes vis-à-vis de leurs grands docteurs, on est obligé de constater que cette objection ne porte guère. En effet, « l’Église
29 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
33 la rentabilité du capital investi dans la maison obligent l’éditeur à n’accepter que des livres susceptibles de se vendre à 300
34vet de série. Si l’auteur est désargenté, il sera obligé de s’exécuter. La critique étant directement influencée par le « lanc
35l’importance sans cesse accrue des frais généraux obligent l’éditeur à « sortir » chaque année un certain nombre de livres fixé
36 la maison. 2. Le déluge de livres qui en résulte oblige l’éditeur à augmenter sans cesse sa publicité, à recourir à tous les
37s gros chiffres, qui est la mort de la pensée. 3. Obligé de vendre beaucoup et à tout prix, l’éditeur est contraint à organise
30 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
38e toute artificielles où mon chômage m’a placé, m’obligeant à me poser ici, dans un milieu qui m’est fort étranger, et cela pour
39blants d’avoir scié et cassé des branches. Cela m’oblige à écrire lentement ; il se peut que mon style s’en ressente, soit un
40ment de base est de 10 000 francs), Mme Palut est obligée de faire, quand cela se trouve, des remplacements d’institutrices. Il
41iciente change sa conscience d’intellectuel, et l’oblige à se poser des questions toutes nouvelles. Un intellectuel chômeur n’
42le d’environ 45°. Cet instrument, d’une part, les oblige à baisser le buste au maximum, jambes écartées, pour gratter la terre
31 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
43femme fait des journées. Considérant que richesse oblige — car je gagne à peu près 1 000 francs par mois — nous avons engagé l
44on roman. Et de les voir aussi crûment avouées, m’oblige enfin à les considérer sans faux-fuyants sentimentaux. [p. 186] Là-d
45n petit sermon élémentaire sur le thème « liberté oblige ». Au sortir de la réunion, je surprends cette phrase d’un homme, dan
46 ce qui est vrai ? — Parce que c’est gênant. Cela oblige à conclure, une histoire vraie. Cela vous met en question, cela vous
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
47 [p. 250] La pire injustice du chômage : il vous oblige à prendre la première place qu’on vous offre, fût-elle la plus contra
33 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
48est pas proprement luthérien, mais que Luther est obligé d’utiliser pour débrouiller et supprimer les faux problèmes où la Dia
34 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
49 [p. 22] Neutralité oblige (octobre 1937) am C’est un redoutable questionneur que C. F. Ramuz.
50faudra bien sortir un jour. Les événements nous y obligeront si nous ne savons pas les prévenir. Si nous nous refusons à voir, à d
35 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
51ement de base est de 10 000 francs, Mme Palut est obligée de faire, quand cela se trouve, des remplacements d’institutrices. Il
36 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
52faute de soins, dépérit. À son retour, il se voit obligé de faire appel au sénateur voisin, dont le domaine cultivé par des es
53paix sociale » et d’un « ordre » en porte-à-faux, obligea[n]t donc à des importations considérables. Cependant Rome ne pouvait
37 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
54chômage. Mais de fait, les jeunes bacheliers sont obligés de faire six mois de camp de travail, deux ans de service militaire,
55 à Dieu ? Tragique révision des valeurs, qui nous oblige à dépouiller enfin tout l’élément humain de nos religions. Il fallait
38 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
56gne d’une grande sagesse : « Il arrive qu’on soit obligé de ne pas dire la vérité à un grand malade, de peur de lui ôter sa de
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
57p incontestable. Mais l’abus que l’on fait du mot oblige à le redéfinir. On pourrait dire d’une manière générale qu’un mythe e
58laisse vierge, n’est-il pas évident que rien ne l’oblige à ce mariage et à cette chasteté injurieuse, et qu’il se met dans une
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
59oins la traiter d’incroyance ? Or l’Histoire nous oblige à le constater : c’est l’inverse qui s’est réalisé. Nous voyons qu’en
60gêne et l’« agacement » de l’auteur lorsqu’il est obligé de reconnaître l’équivoque des expressions courtoises et leurs résona
61e le fini. Il en résulta que les mystiques furent obligés de recourir à des symboles [p. 113] dont le sens restait secret. (Ain
62stitutions qui les condamnaient farouchement, les obligeant par cette condamnation à s’exprimer en symboles équivoques et à revêt
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
63gements que Didon avait avec Énée, elle n’est pas obligée, comme elle, de renoncer à la vie. » L’on sent tout l’artifice et la
64ne veut être pleinement lucide. Car sa lucidité l’obligerait à condamner ce qu’il n’ose chérir que dans son cœur le plus secret, e
65rale, la loi du jour qu’il veut servir désormais, oblige Racine à rendre le jeune prince insensible à l’amour de Phèdre. Il dé
66e et religion, pour lui, sont mortes. Mais il est obligé de constater que ce désir de passion, et la passion elle-même dans le
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
67a cotte d’armes afin de ne pas être, en revenant, obligés de reculer en vêtements guerriers. Maintenant, revêtu de sa cotte d’a
68énéral pourra la faire toute sa vie sans s’y voir obligé. » S’il faut cependant en venir aux mains, ce sera du moins pour une
43 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
69Chaque historien, si scrupuleux soit-il, est bien obligé de choisir, dans la masse de ses renseignements. Et qui dit choix dit
70orgueil qui l’imagine, ce sont les faits qui nous obligent à le reconnaître avec une tragique évidence. Et c’est cela que nous a
44 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
71 [p. 103] Neutralité oblige (1937) C’est un redoutable questionneur que C.-F. Ramuz 17 . Vous cro
72en sortir [p. 107] un jour. Les événements nous y obligeront si nous ne savons pas les prévenir. Si nous nous refusons à voir, à d
45 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
73l’exercice. C’est pourquoi l’on disait : Noblesse oblige. Disons-nous pareillement que tous nos privilèges, même naturels, n’o
74iale de Suisses. Disons-nous donc : beauté du sol oblige, liberté oblige, neutralité oblige ! Vocation de la Suisse Mais il
75 Disons-nous donc : beauté du sol oblige, liberté oblige, neutralité oblige ! Vocation de la Suisse Mais il est temps que je
76 beauté du sol oblige, liberté oblige, neutralité oblige ! Vocation de la Suisse Mais il est temps que je définisse ce que j
46 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
77 d’esprit. — Je parle ici par expérience : rien n’oblige un bureau de Berne à faire du [p. 202] centralisme à coups de décrets
78t une neutralité politique et militaire. Ils nous obligent aussi à la défendre intégralement. Mais ils ne nous imposent nullemen
47 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
79r, mais des clients, des électeurs possibles, des obligés à toutes fins utiles : c’est une version démocratique de l’Homme de C
48 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
80mener à chef l’édification de la Tour, ils furent obligés de se diviser en équipes spécialisées. Il y avait les architectes, le
81 : signe de décadence d’une civilisation. Auguste obligé de choisir entre le trône et Bérénice, renvoie la femme. Dans le même
49 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
82e que Goethe s’applique est l’action. Nous sommes obligés, si nous voulons éviter tout malentendu, de recourir, pour caractéris
50 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
83autre. » Car l’apparence de la contradiction nous oblige à choisir, fait à la foi sa place, et nous contraint à l’originalité.
51 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
84 n’est pas du tout luthérien, mais que Luther est obligé d’utiliser pour débrouiller et supprimer les faux-problèmes où la Dia
52 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
85a présence active au monde. Toute résistance nous oblige à être présent. Je vois ce grand exemple d’une volonté tendue vers l’
53 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
86orgueil qui l’imagine, ce sont les faits qui nous obligent à le reconnaître avec une tragique évidence. Et c’est cela que nous a
54 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
87e sur l’armée et la mort de la guerre militaire m’obligent à vous demander de relire mes lettres. J’avais tout réfuté d’avance.
55 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
88at impitoyablement, par la comparaison qu’il nous oblige à faire de l’idéal et du présent. Je propose donc que nous changions
56 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
89lus fort que vous. Et que votre amour blessé vous oblige à penser que mes arguments sur les nations, la paix, la Bombe, et le
57 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
90uns de nos slogans personnalistes, voilà qui nous oblige à certaines révisions du vocabulaire primitif. [p. 9] Cette mise au
58 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
91our, ce qui unit la communauté est aussi ce qui l’oblige à respecter les vocations individuelles. La liberté du siècle présent
59 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
92rète. Si vous ne m’avez pas compris, je vais être obligé de vous considérer à mon tour comme dangereux, insensé et sans pudeur
60 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
93ilosophe danois que tous vos magazines se croient obligés de citer, et quelques-uns déjà se permettent d’en parler. L’un d’entr
61 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
94nt faire honneur constamment à sa force. Noblesse oblige au tout ou rien : s’il perd une fois, c’en est fini. Jamais il ne se
62 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
95s n’ont pas l’air d’en faire un cas, de se croire obligés de prendre position ou d’essayer de m’influencer par quelques remarqu
63 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
96e. Une société qui perd le respect des élites est obligée de le compenser par le culte naïf des experts. Il en résulte tout le
97ez rendus à l’Administration. Les circonstances m’obligent, etc. Mais je serai toujours heureux de pouvoir compter sur vous en c
98, car à force de nous contrecarrer, ils vont nous obliger à faire enfin de la politique étrangère, dont nous n’avions naguère n
64 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
99auté, les autres se sont ligués contre lui, l’ont obligé à rentrer dans le rang, et l’union fédérale a marqué un progrès. Lors
100rappelés au concret, et que nos législateurs sont obligés de garder un contact attentif avec les réalités humaines et naturelle
101eux qui ne réfléchissent à rien, craignent d’être obligés de réfléchir, et trouvent commode de répéter les slogans ironiques de
65 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
102sauf en cela, conservateurs et travaillistes nous obligent donc à constater objectivement que leurs motifs profonds ne sont poin
66 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
103sible la Suisse à beaucoup de pèlerins possibles, obligés par « faute d’argent » de compter sérieusement ; or, parmi ces ignora
67 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
104aison dans ce sens que l’étroitesse du territoire oblige les hommes à la prudence et au sens pratique, et ne se prête guère au
68 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
105s motifs qui peuvent agir les autres… Ces députés obligés quelquefois de résister aux vérités les mieux démontrées… Les magistr
69 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
106de familles catholiques au Tessin. Voilà qui nous oblige à une extrême prudence [p. 120] dans le maniement des données général
70 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
107érants sur le territoire de leurs ennemis, et fut obligé de créer à cette fin une sorte de ministère annexe en marge de son Dé
71 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
108er qu’indirectement, l’isole de ses semblables, l’oblige à rompre ses fiançailles avec la très jeune Ophélia et le fait passer
72 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
109ence », au lieu [p. 11] que le médiéval se voyait obligé de « croire aveuglément » ce que lui imposaient des autorités usurpée
73 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
110veloppement de sa personnalité » ? Certes, elle l’obligera à peiner très durement dans nos climats occidentaux, pour se nourrir,
74 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
111ux, ils se sentaient à chaque instant soutenus et obligés par leur appartenance à un groupe défini, à un Ordre, ou comme on le
75 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
112 les intérêts de… », etc. Rien ni personne ne les obligeait, eux, à croire que nos dénonciations du communisme — stalinien durant
113 jour au lendemain que le mouvement de l’Histoire oblige à changer le signe d’un acte sur deux du Despote, par suite à justifi
114eurs à l’Est, nous le savons désormais, voilà qui oblige. On nous met au défi de donner un peu plus que nous ne possédons ? Il
76 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
115. Mais l’infinie complexité de leurs données nous oblige à n’examiner que des prises partielles et typiques. On a vu que j’ai
77 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
116puissant soit le développement normal et la suite obligée de l’attitude chrétienne devant le temps ? Notre époque aurait-elle [
78 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
117r la science », au lieu que le médiéval se voyait obligé de « croire aveuglément » ce que lui imposaient des autorités usurpée
79 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
118veloppement de sa personnalité » ? Certes, elle l’oblige à peiner très durement dans nos climats occidentaux, pour se nourrir,
119a un progrès ou un risque nouveau, voilà qui nous oblige à reconsidérer le sens et la nature finale du Progrès. p. 184 6
80 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
120lui, ce n’est pas le gifler. Mais ce geste peut l’obliger à sentir qu’une limite est atteinte, à se demander, fût-ce un instant
121le complice, puisqu’aucun de mes principes ne m’y oblige et nulle discipline de parti. Faut-il donc vous faire un dessin ? Que
81 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
122puissant soit le développement normal et la suite obligée de l’attitude chrétienne devant le temps ? Notre époque aurait-elle s
82 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
123concilier des réalités fort diverses et qu’il est obligé de respecter, puisque le refus de l’uniformité au sein de l’union est
83 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
124hé commun a suffi pour alerter l’opinion, et pour obliger de larges catégories nouvelles à s’intéresser d’une manière très conc
84 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
125 objets que la coutume sépare, non seulement elle oblige à les voir d’un œil neuf, mais encore elle excite à découvrir l’angle
85 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Introduction] (décembre 1959)
126a première consiste à créer des institutions, qui obligent à coopérer et bientôt conditionnent des réflexes communs. La seconde
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
127er qu’indirectement, l’isole de ses semblables, l’oblige [p. 84] à rompre ses fiançailles avec la très jeune Ophélia et le fai
87 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
128qui n’est là, visiblement, que pour tenir le rôle obligé du Roi Marc. L’extrême de la séparation étant la mort, Emmanuèle devr
88 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
129 objets que la coutume sépare, non seulement elle oblige à les voir d’un œil neuf, mais encore elle excite à découvrir l’angle
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
130devenir lui-même un substantif. Et voilà qui nous oblige à consulter la mythologie. e) Ces précisions épuisent-elles le suje
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
131les parfums et les pierres précieuses qu’elle est obligée de tirer du dehors, mais ce sont là des biens dont on peut être privé
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
132 crainte continuelle les unes des autres, ont été obligées de conserver leurs institutions militaires et de combler d’honneurs c
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
133 muables, et les actions des hommes de ce temps n’obligent pas leurs successeurs… Néantmoins pour en prévenir les inconvéniens,
134qu’il se reconnaissait de plus en plus grandement obligé au Roi son bon frère, lui ayant ainsi envoyé le plus ancien et confid
135illes et communautés protestantes, qui sont comme obligés d’être toujours contraires à la faction espagnole et d’Autriche, et c
136ombardie, d’autre part ces huit souverains seront obligés par devoir d’alliance à défendre ces royaumes contre toute agression.
137utes les souverainetés réunies en une seule force obligent cet État à se soumettre et à payer les dommages à la partie lésée ain
93 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
138otre Europe, et ils se peuvent prester la main et obliger mutuellement à cet égard. 111 [p. 121] Leibniz souhaite que des m
94 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
139e l’Europe pendant les deux derniers siècles, est obligé d’écrire l’histoire de l’Europe entière. Depuis cette époque, les dif
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
140es négociateurs des Traités de paix se sentissent obligés de l’honorer au moins des lèvres : Extrait du protocole de la séance
96 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
141ère » qui « ne laisse rien mûrir » et qui va nous obliger « à vivre au jour le jour sans jamais rien mettre sur pied ». Et il s
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
142, un ou plusieurs groupes de communes ou États, s’obligent réciproquement et également les uns envers les autres pour un ou plus
143er à ce mouvement, mais une « guerre mondiale » l’obligerait à prendre « la tête du mouvement révolutionnaire ». Au reste, Marx co
144séquences tragiques du nationalisme d’État, qui l’oblige, toutes affaires cessantes, à faire face aux problèmes historiques et
98 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
145décisions de notre conscience à nous, nous sommes obligés de respecter la dignité de la conscience de tout autre être humain. V
99 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
146s circonstances, le simple esprit de conservation oblige l’Europe à se concentrer sur ce qu’elle peut faire de mieux, sur ce q
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
147é qu’institue une organisation politique, ne nous oblige nullement à ne plus avoir qu’une seule allégeance commune ; elle sign