1 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
1a peine de croire à ce qu’ils font. Victimes de l’obscurantisme laïque, ils ont cru pouvoir vivre sur des mots d’ordre « progressiste
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
2 ce que le xviiie siècle devait flétrir du nom d’obscurantisme. La « philosophie des lumières » en est l’illustration fameuse. Or c’
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
3 mari est un vieux laïcard, il accuse les curés d’obscurantisme, il ne veut pas d’ennemis à gauche parce que la gauche, c’est le part
4tie des masses, l’égoïsme des petits bourgeois, l’obscurantisme clérical — la conférence est à 10 heures, dimanche matin… — et les ol
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
5 mari est un vieux laïcard, il accuse les curés d’obscurantisme, il ne veut pas d’ennemis à gauche parce que la gauche, c’est le part
5 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
6Diable que l’on m’accusera [p. 22] certainement d’obscurantisme, ou simplement de manque de sérieux, si je persiste en mon projet de
6 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
7 peu au Diable que l’on m’accusera certainement d’obscurantisme, ou simplement de manque de sérieux, si je persiste en mon projet de
7 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
8rables êtres humains maintenus à cette fin dans l’obscurantisme ». La question n’est donc pas de savoir ce qu’on fait, ni même ce qu’
8 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
9sans nul rapport avec celui qu’avait canonisé « l’Obscurantisme ».   Je crois avoir été, de ses amis, le seul qui s’avouât et se voul
9 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
10sans nul rapport avec celui qu’avait canonisé « l’Obscurantisme ». Un dimanche matin à New York, au bas de Madison Avenue déserte, vi
10 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
11eligions, des préjugés sociaux et nationaux, de l’obscurantisme et du rationalisme, du piétisme et de l’existentialisme, etc. Y a-t-i