1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1idéalise et gagne la puissance d’une merveilleuse obsession. II lui écrit de longues lettres, [p. 388] sans les envoyer. Il appre
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
2oire et livre l’individu pieds et poings liés à l’obsession qu’il voulait avouer pour s’en délivrer peut-être. Cette sincérité ne
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
3détourniez soudain comme pour vous arracher à une obsession secrètement attirante ; et je pensais que la force de mon désir était
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Jullien du Breuil, Kate (avril 1930)
4our-passion : il apparaît ici sous la forme d’une obsession physique, parée d’une sorte de poésie fatale, où se mêle, selon l’aut
5n’a trouvé d’autre salut que l’abandon à quelques obsessions sexuelles. Qui viendra rendre le sens de l’amour idéal — celui qui tr
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
6 invisibles, je distingue le doux feu bleu de mon obsession. L’Objet Inconnu, — quand je pense à ce qu’en imagineraient les autre
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7 invisibles, je distingue le doux feu bleu de mon obsession. L’Objet inconnu, — quand je pense à ce qu’en imagineraient les autre
7 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
8mes » où le tragique se résorbe en erreurs. Cette obsession de la science, c’est-à-dire de la description, est tellement opposée
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
9 Que vaut alors cette communauté de réflexes et d’obsessions ? N’est-elle pas une somme de nos défaites intimes, de nos dénis d’hu
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
10t devenue, par une horrible dérision, la dernière obsession commune aux régimes par ailleurs les plus contradictoires, cela revie
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
11de ces propriétaires, grands ou petits, dans leur obsession d’assurances, dans leur mystique de la richesse, dans leur recours à
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12, je ne parviens plus à avancer dans mon travail. Obsession du sifflement furieusement modulé dans les cheminées et à travers le
12 1937, Esprit, articles (1932–1962). La fièvre romanesque (janvier 1937)
13vanter d’être si faible que de céder à toutes ses obsessions ? (Je feindrai d’ignorer qu’elles sont anxieusement souhaitées, et cu
13 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
14libéré les hommes de leur bonheur, et la vie de l’obsession de vivre. Cette année folle, inaugurée par un traité avec le diable,
14 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
15on est la même. Même esprit centralisateur ; même obsession de l’unité-bloc ; même exaltation de la nation considérée comme missi
16 nous privent de toute liberté à la manière d’une obsession. À chaque phrase, je risque l’accident… Qu’adviendra-t-il quand ces d
15 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
17différence entre un destin que l’on assume et une obsession que l’on subit ?) 5. Éros sauvé par Agapè Alors l’amour de charité,
18 naturellement, qui nous le fait croire, avec son obsession de l’amour contrarié. Il serait plus vrai de dire avec Benedetto Croc
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
19e mondiale, ce qui exprime le plus profondément l’obsession de l’Européen : connaître à travers la douleur, c’est le secret du my
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
20nt de la conscience vidée de toute diversité, une obsession de l’imagination concentrée sur une seule image, — et dès lors le mon
21aliste sur les mystiques est plus révélateur de l’obsession de ceux qui le portent que de l’objet sur lequel on le porte, il repo
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
22eule la lumière douloureuse du troisième acte — l’obsession jaune des fiévreux — peut traduire à ma vue le sens profond de l’exil
23la passion des romantiques devient alors la vague obsession de luxe et d’aventures exotiques que les « romans de gare » suffisent
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
24mbien d’hommes savent-ils la différence entre une obsession que l’on subit et un destin que l’on assume ? Il faut donc la marquer
25 naturellement, qui nous le fait croire, avec son obsession de l’amour contrarié. Il serait plus vrai de dire après Benedetto Cro
20 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
26er elles-mêmes dans les termes que leur suggère l’obsession des Inquisiteurs ou des magistrats Puritains. Comment finit cette név
21 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
27 Le Diable nous a fait nommer « amour » une vague obsession contagieuse dont le foyer dans l’ère moderne fut la littérature roman
28 et les films sont les agents de diffusion. Cette obsession était devenue la grande affaire de notre civilisation en temps de pai
29ui s’en prévalent, c’est justement cette nuance d’obsession, et la facilité qu’on montre à y céder. C’est une sinistre aisance à
22 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
30ouvre à l’Être au lieu de me refermer sur quelque obsession de l’Avoir, chaque amour enrichit tout l’amour. Entre deux mondes aim
23 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
31 peut qu’elle soit tout simplement sexy, et que l’obsession n’existe que chez lesdits critiques. Certains Européens penseraient p
24 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
32us humain que la dictature russe, mais guéri de l’obsession de l’argent qui dénature les libertés américaines ; un régime qui tra
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
33e la décrire par ses symptômes cliniques, comme l’obsession qu’elle est ; ou parler de la Révolution sans la prêcher ni la maudir
34 contre une moitié du peuple, le Parti vit dans l’obsession des « ennemis de la liberté », appelant ainsi ceux qui diffèrent et p
26 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
35vers quoi », sans cause ni but. On retrouve ici l’obsession du mouvement pour le mouvement même, qui définit la politique des Jac
27 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
36presque tous les romantiques allemands ont subi l’obsession de ce thème : pour eux, comme pour les Tasmaniens, les Indiens Algonq
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
37e la décrire par ses symptômes cliniques, comme l’obsession qu’elle est ; ou parler de la Révolution sans la prêcher ni la maudir
38 contre une moitié du peuple, le Parti vit dans l’obsession des « ennemis de la liberté », appelant ainsi ceux qui diffèrent et p
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
39e de l’Occident, [p. 124] et il y tourne même à l’obsession si l’on en juge par notre siècle, tandis qu’il a toujours manqué aux
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
40ènent » toute l’entreprise [p. 156] des Indes à l’obsession de l’or et de la conquête. Mais ces motifs sont trop universels pour
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
41 quoi » 81 , sans cause ni but. On retrouve ici l’obsession du mouvement pour le mouvement même qui définit la politique des Jaco
32 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
42téristique de l’Occident, et il y tourne même à l’obsession si l’on en juge par notre siècle, tandis qu’il a toujours manqué aux
33 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
43tions révolutionnaires, l’autre des sentiments et obsessions que bien peu d’hommes et moins encore de femmes ont pu vivre aux État
34 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
44 et nous réduisaient à cela. C’était notre unique obsession, notre seule raison d’être, et notre profession. Tout était donc perm
35 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
45tions révolutionnaires, l’autre des sentiments et obsessions que bien peu d’hommes et moins encore de femmes ont pu vivre aux État
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
46s frustrations ou l’impuissance, la solitude ou l’obsession de l’abandon, l’angoisse ou la vulgarité d’esprit et d’âme — ces deux
37 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
47s frustrations ou l’impuissance, la solitude ou l’obsession de l’abandon, l’angoisse ou la vulgarité d’esprit et d’âme — ces deux
38 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
48ondre à l’hindou qui interroge l’Occident sur son obsession de l’Histoire, du Temps, de l’Évolution et du Progrès, il faudrait qu
39 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
49ondre à l’hindou qui interroge l’Occident sur son obsession de l’Histoire, du Temps, de l’Évolution et du Progrès, il faudrait qu
40 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
50 apports des pays »), c’est qu’elles traduisent l’obsession nationale dont l’enseignement littéraire devrait se guérir s’il veut
41 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
51ondre à l’Hindou qui interroge l’Occident sur son obsession de l’Histoire, du Temps, de l’Évolution et du Progrès, il faudrait qu
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
52 apports des pays »), c’est qu’elles traduisent l’obsession nationale dont l’enseignement littéraire devrait se guérir s’il veut
43 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
53 ce « Pentagone de la Puissance » ou mieux : de l’obsession de Puissance que nous décrit Lewis Mumford et que je n’ai cessé de dé
54er, sinon par sa passion de la guerre, et par une obsession de la puissance qui ne s’avoue que sous le nom de « prestige national
55 aussi le fauteur de la crise dans la mesure où l’obsession de la puissance est l’ultima ratio de ses décisions. Mais d’où tient-
44 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
56aussi le fauteur de la crise, dans la mesure où l’obsession de la puissance est l’ultima ratio de ses décisions. Mais d’où tient-
45 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
57on ses valeurs ; ses idéologies, non sa foi ; son obsession de la puissance, non sa passion de la vérité reconnue dans la liberté
46 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
58 d’Hitler et du national-socialisme provient de l’obsession économiste, c’est évident, mais plus profondément, de la répugnance q
47 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
59nt réalisé, l’espace d’une génération, ce que les obsessions systématiques et la Partouse universelle de Fourier n’ont jamais insp
48 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
60utilisation nulle. Et cette économie libérée de l’obsession de la guerre, c’est-à-dire du suicide de l’espèce, il est temps de l’
49 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
61nnu la forme d’esprit schizoïde correspondant aux obsessions du médecin Pinel : il y a plus qu’un parallélisme entre l’évolution d
50 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
62écrire des poèmes. Alors c’est devenu ma nouvelle obsession, je ne faisais que cela et je ne pouvais pas imaginer que l’on pouvai
63, c’est là-dessus qu’il faut bâtir. Non pas sur l’obsession de fabriquer des armes qui pourront se vendre extrêmement cher, comme
64s le faire ces temps-ci. Mais au contraire avec l’obsession de créer un milieu social, une société où l’homme puisse être libre e