1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1er là-dedans ? Et ces roses sont le signe de quel occulte prodige ? Intrigué, vous reprenez ce que vous pensiez n’être qu’une é
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2x du monde ; la proie d’on ne sait quelles forces occultes sans doute dangereuses, puisqu’elles les rendent inutilisables dans l
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3p. 151] degré le sens de l’enrobement des vérités occultes, de leur symbolisme concret, de leur incarnation, qu’il est possible
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4re sur un réveil : l’exercice sans frein des arts occultes laisse l’esprit de Faust béant sur le vide : « Moi qui me suis cru pl
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
5argent règne sur notre monde, comme une puissance occulte et pourtant méticuleusement tyrannique, comme une divinité qui, depui
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
6argent règne sur notre monde, comme une puissance occulte et pourtant méticuleusement tyrannique, comme une divinité qui, depui
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
7on avec ces masses, les chefs puisent une énergie occulte, une efficacité d’action et d’agression qui désarme instantanément le
8 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
8on avec ces masses, les chefs puisent une énergie occulte, une efficacité d’action et d’agression qui désarme instantanément le
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
9utés livrés à toutes les intrigues des puissances occultes. En réalité, la « démocratie » hitlérienne et la « démocratie » parle
10 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
10utés livrés à toutes les intrigues des puissances occultes. [p. 83] En réalité, la « démocratie » hitlérienne et la « démocrati
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11 mystique… La méditation éveille certaines forces occultes qui dorment en chaque homme et qui, une fois éveillées, transforment
12 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
12emandait à C. G. Jung s’il croyait aux phénomènes occultes, le grand psychanalyste se contenta de répondre par l’anecdote suivan
13 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
13re sur un réveil : l’exercice sans frein des arts occultes laisse l’esprit de Faust béant sur le vide : « Moi qui me suis cru pl
14 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
14de la Magie chez Goethe. Dans l’ordre des vérités occultes, Goethe choisit d’abord [p. 45] celle qui lui paraît susceptible d’ap
15’il existe une connaissance secrète et des moyens occultes d’agir sur les choses, quelle utilisation avons-nous le droit de fair
16n pas du tout supprimer les connaissances [p. 46] occultes du héros, mais au contraire les intérioriser, les instruire dans le m
15 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
17Et l’on sait, d’autre part, que la passion pour l’occulte ne cesse de grandir dans nos villes, occupant rapidement le vide de l
16 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
18Et l’on sait, d’autre part, que la passion pour l’occulte ne cesse de grandir dans nos villes, occupant rapidement le vide de l
17 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
19x du monde ; la proie d’on ne sait quelles forces occultes sans doute dangereuses, puisqu’elles les rendent inutilisables dans l