1 1924, Articles divers (1924–1930). Conférence de Conrad Meili sur « Les ismes dans la peinture moderne » (30 octobre 1924)
1li sur « Les ismes dans la peinture moderne » (30 octobre 1924) b Lundi soir, dans la salle du Lyceum, M. Conrad Meili parla
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ernest Seillière, Alexandre Vinet, historien de la pensée française (octobre 1929)
2lexandre Vinet, historien de la pensée française (octobre 1929) k Peut-être n’est-il pas trop tard pour parler du Vinet de M.
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
3osition n’est pas sans rappeler celle des Nuits d’Octobre de Nerval ; forme qui permet à l’auteur de divaguer de la philosophie
4 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
4 jugement d’Albert Sorel, selon qui la date du 16 octobre 1685 marque une déviation dans l’histoire de la France. Déviation tel
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5 [p. 409] Voyage en Hongrie I (octobre 1930) bh à Albert Gyergyai. [p. 405] 1. Le dormeur au fil de l’e
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
6erlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930) bi L’année du centenaire du romantisme sera celle aussi de la
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
7dré Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931) k La manière est toujours l’indice d’une complaisance, et vi
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
8 [p. 751] Le protestantisme jugé (octobre 1931) l Parlant récemment, dans un article des Nouvelles littéraire
9 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
9ments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931) a Si l’existence — le degré d’être — se mesure au pouvoir d’i
10 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
10 [p. 194] À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932) a Le numéro « exceptionnel » du 8 septembre de Candide nous a
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
11e. En février 1917, les bolchévistes sont 200. En octobre, ils s’emparent du pouvoir sur toutes les Russies. En 1932 le parti c
12 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
12d ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933) m Il est plaisant de voir un jeune auteur obtenir de nos jour
13 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
13 [p. 7] Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933) e Le Parlement, dans le système actuel, a deux missions : d’u
14 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
14e. En février 1917, les bolchévistes sont 200. En octobre, ils s’emparent [p. 151] du pouvoir sur toutes les Russies. En 1932,
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
15n » fut installée au lendemain de la révolution d’Octobre pour assurer provisoirement le régime nouveau dans des positions qu’à
16 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
16 [p. 812] Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934) u Le meilleur livre de l’année. Je crois bien pouvoir l’affir
17 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
17 [p. 24] Préface à une littérature (octobre 1934) f D’un présent confus et mauvais, qu’allons-nous tirer, mes a
18 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
18 [p. 15] Plans de réforme (octobre 1934) j J’ai un plan, tu as un plan, a-t-il un plan ? Nous avons to
19 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
19 [p. 25] « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935) p Par une belle matinée de mars 1935, le journal Le Journal r
20 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
20es suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935) t Les souvenirs de Mabel Dodge sur Lawrence à Taos sont irrit
21 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
21nds du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935) u C’est une entreprise incertaine que celle d’offrir à la cur
22 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
22 [p. 633] « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935) w Toujours ces mots. Quand je dis qu’ils ont perdu leur sens,
23 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
23 secret décisif de la victoire des extrémistes en octobre 1917. Contre les partisans de l’ouvriérisme intégral et exclusif (l’a
24 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
24 [p. 1] La situation politique en France (octobre 1935) o 1. — Les partis bougent Nous n’avons guère parlé de la pol
25 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
25au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936) w Ce texte marquera un moment important dans l’évolution du p
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
26urons tout sur les gens de la ville… [p. 139] 5 octobre 1934 Petite cité tassée à la base d’une paroi de rocher et le long d’
27t des autocars. Pittoresque, on peut le dire… 8 octobre 1934 Du rôle pratique de la raison. — Je vois lamisère qui règne dan
28t laïque qui leur conseille plutôt l’épargne. 9 octobre 1934 (Suite du précédent.) — Du rationalisme considéré comme la philo
29finie ou du sublime de notre spiritualité ». 10 octobre 1934 (Suite et fin.) — Deux classes d’esprits : ceux dont le but supr
30out le problème de la révolution européenne. 15 octobre 1934 Pendant tout ce qui précède, on a terminé les vendanges, et la r
31s jamais personne… (En France, cela étonne.) 16 octobre 1934 Complexité des « classes ». — À quelle classe appartiennent ces
32it que l’État nouveau se croit tout permis.) 30 octobre 1934 Trop penser nuit. — Trop d’idées dans ces pages, trop de raison
27 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
33omité central du Parti communiste français, le 16 octobre 1936. C’est donc un manifeste, et un texte officiel. Il convient d’en
28 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
34 [p. 22] Neutralité oblige (octobre 1937) am C’est un redoutable questionneur que C. F. Ramuz. Vous cro
29 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
35inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937) b Note pour une préface. — « C’est une entreprise hardie que
30 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
36 [p. 9] I Journal (1935-1936) Fin d’octobre 1935 Des amis se sont étonnés de me voir accepter ce poste, offert pa
31 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
37à suivre)   Dans un second essai, qui paraîtra en octobre, on tentera de définir une forme d’amour exactement opposée à l’amour
32 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
38ésidentielle (14 novembre 1940) h New York, 25 octobre. La campagne électorale qui prendra fin au moment où cet article att
33 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
39s tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943) g C’est dans les Petits poèmes en prose de Baudelaire que l’o
34 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
40 [p. 2] Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943) h L’homme seul, dans toute la Création, peut dire ce qui n’es
35 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
41. 2] Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943) i Le jeune lecteur — et peut-être aussi le moins jeune — se d
36 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
42 [p. 1] Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945) j Lake George (USA) Le clapotis doux d’une pagaie trahit se
37 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
43 [p. 1] L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945) a Cinq ans déjà, et chaque matin je m’étonne encore de me rév
38 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
44réel et d’accomplir un seul instant parfait. 10 octobre 1939 Au mess des officiers de la compagnie, qui est la « chambre rang
45s un militaire Il faut bien faire Mon état… 11 octobre 1939 Six semaines déjà. La Pologne envahie. Il est clair qu’il ne se
46en marge pour autre chose, qui ne vient pas. 31 octobre 1939 Il neigeait ce matin de gros flocons humides sur ce petit vallon
39 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
47remiers contacts avec le nouveau monde New York, octobre 1940 New York alpestre. — Personne ne m’avait dit que New York est u
48 ville alpestre ! Je l’ai senti le premier soir d’octobre, quand le soleil couchant flambait les hauteurs des gratte-ciel, de c
49de l’horizon porte la’ gloire. Princeton, fin d’octobre 1940 À une heure de New York, nous sommes en pleine campagne, et l’on
50n est de se retirer à la ville ! Washington, 30 octobre 1940 Depuis le temps qu’on nous vante en Europe les autostrades fasci
51n petit livre sur la Suisse. Il ne paraîtra qu’en octobre, traduit, truffé et adapté par les soins d’une amie américaine qui ad
40 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
52 — On les distribuait dans tout le quartier. 10 octobre 1941 Mon séjour se prolonge dans l’attente d’un visa de retour aux Ét
53itude de la pampa. Estancia de Los Cerillos, 15 octobre 1941 Le seul moyen de connaître un pays, c’est d’y rester plus longte
54ieurs jours de la Création. Buenos Aires, fin d’octobre 1941 Notes pour un reportage éventuel : 1. La féodalité agricole des
41 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
55t plus s’arrêter de penser… [p. 173] New York, octobre 1942 Débarquement allié en Afrique du Nord. Nous n’avons pas quitté l
56ait savoir qu’on peut y aller. Bevin House, fin octobre 1942 Dans cette maison d’il y a longtemps, semblable à celles de mon
42 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
57s en hiver qu’en été. Oak Spring (Virginie), 11 octobre 1943 Le Sud commence à Washington, dit-on. Mais ce ne sont d’abord qu
58es milliardaires ont la simplicité des ducs. 14 octobre 1943 Vis-à-vis de la richesse des autres, conserver la même liberté q
59mettraient de les rendre plus concrètes 16 . 19 octobre 1943 Coup d’œil sur le Département culturel de ce vaste royaume (que
60nd esprit, s’appelle exactement un imbécile. 19 octobre 1943 Argent, salaire et vocation. — Les inégalités de salaires les p
61able et beaucoup moins cher que vos guerres. 21 octobre 1943 Nous avons inventé un jeu de cartes — une manière entièrement no
62rches — non encore publiées — de C. G. Jung. 23 octobre 1943 La fille aînée de Mary, qui a neuf ans, croit à Pégase et l’aime
63ur y chercher la trace d’un sabot vierge. Fin d’octobre 1943 Souvenir d’un orage en Virginie. — Grands plateaux onduleux et
43 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
64 donc !… Les autres se taisaient. New York, fin octobre 1945 Rentrée. — Mon appartement ayant été vendu pendant l’été, je do
44 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
65 [p. 25] IV Utopies New York, 13 octobre 1945. Allons-y, et imaginons ! Voici la base scientifique et officiel
45 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
66 [p. 34] V Ni secret, ni défense New York, 16 octobre 1945. Les hommes d’État, les généraux, et quelques vulgarisateurs en
46 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
67 Le savant et le général Princeton (N. J.), le 24 octobre 1945. À une heure de New York, à Princeton où je suis en train de m’i
47 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
68 Tout est changé, personne ne bouge Princeton, 28 octobre 1945. Vos objections à ma thèse sur l’armée et la mort de la guerre m
48 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
69 ville alpestre ! Je l’ai senti le premier soir d’octobre, quand le soleil couchant flambait les hauteurs des gratte-ciels, de
49 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
70 [p. 621] Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946) x Le mouvement œcuménique ne deviendra réel aux yeux des peup
50 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
71 [p. 243] Beekman Place (octobre 1946) f Parallèle à l’East-River dont la sépare une rangée d’hôtels
51 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
72p. 2] Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946) c Je n’ai pas encore découvert cet autel « au dieu inconnu »,
52 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
73 [p. 2] Spiritualité américaine (19 octobre 1946) e À l’origine et au premier rang de la lutte contre l’esclava
53 1947, Carrefour, articles (1945–1947). « Jean-Paul Sartre vous parle… et ce qu’en pensent… » (29 octobre 1947)
74aul Sartre vous parle… et ce qu’en pensent… » (29 octobre 1947) j Émission plus ambiguë en fait qu’en intention, si l’on négl
54 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
75 [p. 1] Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948) q « Le Suisse trait sa vache et vit paisiblement. » La carte
55 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
76 [p. 147] Découverte de l’Europe (octobre 1949) e Il n’est pas facile d’être actuel. Il y faut parfois du gén
56 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
77essieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950) j Messieurs les députés européens, Vous êtes ici pour faire l
57 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
78sieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950) k Ceux qui disent que « l’Europe sera socialiste ou ne sera p
58 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
79 [p. 3] Culture et politique européenne (octobre 1952) f 1. Je poserai tout d’abord une question très directe : Pour
59 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
80 [p. 1] Perspectives du CEC (juillet octobre 1953) o Cinq ans après Cinq ans après le Congrès de l’Europe, à La
81e à La Haye par le Mouvement européen, du 8 au 10 octobre, s’est voulue plus restreinte, à la fois par le nombre des participan
60 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
82 [p. 14] De Gasperi l’Européen (octobre 1954) n Les circonstances de la mort d’Alcide de Gasperi inscrivent
61 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
83 Un doctrinaire brutal a provoqué la Révolution d’octobre. Un saint a libéré l’Inde. Un fou a subverti l’Allemagne. Un amateur
62 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
84 [p. 10] L’aventure technique (octobre 1955) s La première traversée de l’Atlantique par Lindbergh avait e
63 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
85 [p. 1] Lever de rideau culturel ? (octobre 1955) x Les risques de la paix Mettant fin aux chances de la guerr
64 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
86grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955) y À la fin de 1951, répondant à une invitation lancée par le
87iation des festivals, réunie au Centre les 8 et 9 octobre, a démontré que l’idéal primitif avait victorieusement subi l’épreuve
65 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
88 [p. 80] Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956) u Un dialogue [p. 80] A. Aidez-moi, bon monsieur, je suis
66 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
89l’homme avait été créé en 4004 avant J.-C., le 23 octobre, à 9 heures du matin. Les professeurs d’Oxford tenaient pour le 23 ma
67 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
90l’espoir de l’Europe (janvier 1957) x Mardi 30 octobre 1956, à Ferney Nouvelles de Budapest : on nous répète sans fin que la
91n hôtel où des diplomates russes célébraient leur Octobre à eux). Il semble que la honte que nous éprouvions tous ait empêché t
68 1957, Preuves, articles (1951–1968). Pourquoi je suis Européen (octobre 1957)
92 [p. 2] Pourquoi je suis Européen (octobre 1957) ae L’Europe se fait. La petite Europe des Six qui, d’ailleurs
69 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
93 [p. 63] Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957) ag Une terrasse de café, sur cette place de Venise que le Gu
70 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
94l’homme avait été créé en 4004 avant J.-C., le 23 octobre, à 9 heures du matin. Les professeurs d’Oxford tenaient pour le 23 ma
71 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
95férente, le premier dans Occident-Western World d’octobre 1957, le second dans le n° 1 de la Revue internationale du marché com
72 1958, Journal de Genève, articles (1926–1982). Hommage à Pasternak (31 octobre 1958)
96 [p. 1] Hommage à Pasternak (31 octobre 1958) v Qu’un écrivain de l’Ouest reçoive un prix Staline, nous pen
73 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
97européen de la culture est inauguré à Genève le 7 octobre par M. Salvador de Madariaga, président du Conseil de direction. Les
74 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
98arquées par les rencontres de Reims et de Genève (octobre 1952 et mai 1953), finit par naître le Bureau européen de l’éducation
75 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
99s et Russes.   Deux articles. — Dans le numéro d’octobre de Foreign Affairs, K. publiait un long article que les Américains ju
76 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
100glant le compte de Jdanov en passant). Il y eut l’Octobre de Pologne. Et Budapest. Plus près de nous, les autocritiques d’intel
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
101 la veille de la première guerre mondiale 262  : Octobre 1908. — L’Europe est, par excellence, la terre des cataclysmes guerri
102e vous dis que la guerre viendra de la Russie. 12 octobre 1908. — En Amérique on a fédéré des gens tous pareils les uns aux aut
78 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
103églige tous ces avertissements. Jusqu’à ce jour d’octobre 1917 où il se voit convoqué par le ministre de l’Intérieur. Je cite l
79 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
104lisme et fédéralisme, c’est tout un. Enfin, le 28 octobre 1963, Denis de Rougemont a reçu des mains du Prince Rainier le Grand
80 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Enquête sur l’enseignement civique dans les pays européens [Avant-propos] (mai 1963)
105 avoir lieu en 1963, à Tutzing (mai) et à Zurich (octobre). Entre-temps, les réponses à l’enquête étaient parvenues au CEC, dan
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
106us savons par un document de la même année, le 16 octobre — un premier traité avec Zurich — les noms des chefs qui dirigeaient
82 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
107». — L’Assemblée fédérale, élue pendant le mois d’octobre, se réunit à Berne le 6 novembre, et procède, dix jours plus tard, à
83 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
108erches concernant Tell. (Neue Zürcher Zeitung, 21 octobre 1962). Que cette légende ait pris naissance, ait pris force de vérité
84 1965, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Que signifie pour vous la formule célèbre ‟Ecclesia reformata semper reformanda” ? » (29 octobre 1965)
109re ‟Ecclesia reformata semper reformanda” ? » (29 octobre 1965) s Votre question m’atteint tandis que je m’efforce d’ordonner
85 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
110 [p. 29] André Breton à New York (8-9 octobre 1966) u La guerre, l’exil américain, ses violentes dérives intimes,
86 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
111 Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966) v La mémoire a ses caprices; l’oubli même peut devenir, non
87 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
112ns après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968) bf Avec le recul des années, je me sens enclin à croire que,
113, après deux réunions constitutives à Luxembourg (octobre 1946) et Amsterdam (avril 1947). Mais derrière Hertenstein, il y avai
88 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
114 [p. 28] Jean Paulhan (19-20 octobre 1968) ac Un jour que je montai chez Jean Paulhan, ce devait être en
89 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
115le Ronde organisée par le Conseil de l’Europe, en octobre 1953. Présidée par le directeur du Centre européen de la culture, l
90 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
116e cette conférence a été prononcée, à Lausanne en octobre 1971, et à Bruxelles en mars 1972, la lettre adressée par M. Sicco Ma
91 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
117semble » qu’ont été les congrès de septembre et d’octobre dont j’essaye de tirer ici les conclusions. D. R. [p. 4] L’Europe a
118ien différente dans les congrès de septembre et d’octobre 1974, auxquels j’avais imprudemment accepté de participer, pensant bi
119n là qu’on doit le placer. ⁂ Du 22 septembre au 5 octobre De retour dans ma maison-chantier de St. Genis-Pouilly, je trouve plu
120 prendre part au colloque de Venise — du 10 au 13 octobre — sur Le Fédéralisme, un modèle pour l’Europe. Mon livre terminé, pen
121ns jungien du terme. Nous décidons de partir le 5 octobre déjà, dans l’espoir fou de quelques jours de loisirs avant le colloqu
122es jours de loisirs avant le colloque. Du 5 au 12 octobre 1974 Pendant les deux premières journées, je cours partout : ma fièvr
123 à présider la seconde journée du colloque. Le 12 octobre à 9 h du matin, dans une très vaste salle décorée de fresques de la s
124lternative à la formule de l’État-nation. ⁂ Le 12 octobre 1974 Quitté le Piazzale Roma vers 17 h. Arrivés à Bergame vers 20h. O
125nérale des « égarés » que nous serons tous. Le 13 octobre 1974 Retour à Pouilly vers 17 h. Le 14 octobre 1974 Départ de l’aérop
12613 octobre 1974 Retour à Pouilly vers 17 h. Le 14 octobre 1974 Départ de l’aéroport de Genève à 7h. Berlin à 11h15. [p. 44]
127n : le second Rapport au Club de Rome Du 14 au 17 octobre 1974 Tandis que je cherche ma place dans l’amphithéâtre de la Kongres
128blée annuelle du Pen-Club de Suisse romande Le 18 octobre 1974 Le privilège d’un président est de pouvoir déterminer l’ordre du
129n européenne des festivals de musique Du 20 au 24 octobre 1974 Chaque année dans un autre pays, au siège de l’un de ses membres
92 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Nouveau départ (printemps 1974)
130n, nous prévoyons la publication dès la rentrée d’octobre 1974 d’une série de Documents sur la région lémano-alpine, rédigés pa
93 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
131l nous informait tôt après de ce que la loi du 30 octobre 1968 en France, « limite à 50 millions de francs la responsabilité de
94 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
132nce. Quel pouvoir Lénine eût-il pu « prendre » en octobre 1917 ? Celui de Kerenski ? Il n’y avait rien à prendre. Celui des Sov
133— la Terreur jacobine à Napoléon, la Révolution d’octobre à Staline. Quant à ceux qui aiment à répéter qu’on ne fait pas d’omel
95 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
134férence mondiale de l’énergie tenue à Istanbul en octobre 1977, devrait augmenter sans relâche jusqu’en 2020, où elle atteindra
96 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
135s descendre ? Nous avons entendu le même cri, en octobre 1956, lorsque le dernier poste de radio magyare cerné par les chars r
97 1982, Journal de Genève, articles (1926–1982). Mes amis et Nerval (9 octobre 1982)
136 [p. V] Mes amis et Nerval (9 octobre 1982) ag Comme chaque année, je suis parti en vacances avec une ple
98 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
137tendument « ouvrier » à partir de la Révolution d’octobre 1917, l’État seul sait ce que veut l’État et ce qu’il est. Ces tautol
99 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
138 fut la Table ronde de l’Europe, réunie à Rome en octobre 1953. Elle siégea sous les lambris dorés du Palais Aldobrandini, et l
139e des pouvoirs locaux et régionaux va se tenir en octobre à Borken (RFA) et permettra de faire le point des progrès accomplis a