1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1portes ouvertes, et pendant des heures récite des odes grecques au murmure de l’eau ; la Princesse de Homburg lui a fait cad
2 au visage de jeune fille qui rimait sagement des odes à la liberté… Et voici dans sa vie cette double venue de l’amour et d
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
3portes ouvertes, et pendant des heures récite des odes grecques au murmure de l’eau ; la princesse de Homburg lui a fait cad
4 au visage de jeune fille qui rimait sagement des odes à la liberté… Et voici dans sa vie cette double venue de l’amour et d
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
5ce fortunam ; tua sectus orbis Nomina ducet. L’ode d’Horace À Galatée Ainsi Europe confia au taureau séducteur son flan
4 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
6e même poème…) C’est ainsi qu’il me lut un jour l’Ode à Charles Fourier qu’il venait de recopier d’une belle écriture sage
5 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
7e même poème…) C’est ainsi qu’il me lut un jour l’Ode à Charles Fourier qu’il venait de recopier d’une belle écriture sage
6 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
8s rythmes ; les genres (tragédie, comédie, essai, ode, discours, traité, épître, etc.) et enfin toutes les figures de la rh
7 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
9s césures ; les genres (tragédie, comédie, essai, ode, discours, traité, épître, etc.) ; et enfin toutes les figures de la