1 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
1ssification 35 . Par exemple, je m’explique mal l’omission de Hamann qui eût avantageusement remplacé la visionnaire Catherine E
2 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
2Dès lors tout ce qu’on lui a reproché : désordre, omissions littéraires, chapitre bâclé sur l’après-guerre, etc., m’apparaît au c
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
3chotte, qu’aux romans d’aventures profanes. Cette omission est mystérieuse. Elle militerait en faveur de la thèse selon laquelle
4 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
4nce utopique. Le mensonge ordinaire n’était que l’omission ou bien la négation d’une vérité qui subsistait ailleurs et nous juge
5 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
5nce utopique. Le mensonge ordinaire n’était que l’omission ou la contradiction d’une vérité, qui subsistait ailleurs et nous jug
6 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
6vre…) On serait tenté de penser que cette sorte d’omission fait partie d’un plan général qui ne relève pas précisément de la phi
7 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
7érie de faits moins frappants (puisqu’il s’agit d’omissions calculées et non plus de déclarations) — faits tout de même, qui, rel
8n tenant lieu) cette trahison aurait été commise. Omission stupéfiante de la part d’un marxiste pour qui toute déviation, opposi
8 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
9devient fausse par sa seule mise en page, par les omissions qu’elle suppose, et par le fait qu’on ne l’a choisie qu’en vue de la
9 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
10s de sa cause. Vous pouvez plus que d’autres. Vos omissions agissent : autant ou davantage que ces écarts de plume pour lesquels
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
11 les liens familiaux, voici dans l’Évangile une « omission » qui doit faire réfléchir puritains et ascètes : lorsque le Diable t
11 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
12d’hui mettre en garde les chroniqueurs contre une omission d’importance, et qui fausserait le tableau des vraies forces qui ont
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
13t mieux qu’une autre, en fin de compte. Quant aux omissions très nombreuses que des critiques sérieux pourront me reprocher, les
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
14la Constitution de 1848. Comment s’explique cette omission, évidemment trop remarquable pour n’avoir pas été délibérée ? [p. 81
14 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
15devient fausse par sa seule mise en page, par les omissions qu’elle suppose, et par le fait qu’on ne l’a choisie qu’en vue de la
15 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
16es juges ? M. Wald observe au surplus [p. 69] une omission curieuse : dans la liste des signataires, les vingt-six ne figurent q
16 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
17les privées ni des inimitiés dues à l’action, à l’omission ou à la démission du magistrat suprême. » (Politica, 48.) Ces éphores
17 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
18ire de l’État, impeccable jusqu’au sadisme. Cette omission, qui m’étonne aujourd’hui, s’explique par le fait que j’écrivais ce l
19és » qui sont le sel de la Terre ! Très curieuse omission. — À l’époque où j’écrivais ce livre, on parlait déjà beaucoup de la
20— de la mort du Diable. Et pourquoi cette étrange omission ? Parce que le Diable était mort depuis longtemps déjà, et qu’on n’av