1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1ur. Plaisir de se sentir engagé dans un système d’ondes de forces qui tisse la nuit vibrante, intérêts, politesses, politique
2 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
2 entre deux pluies. Il aime ces heures où ciel et onde se [p. 126] mêlent, et sait rendre mieux que personne la liquidité d’
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3ambes, l’imperceptible angoisse de rencontrer une onde trop légère. Mais pour connaître un lac, il faut d’abord s’y plonger 
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
4jambes l’imperceptible angoisse de rencontrer une onde trop légère. Mais pour connaître un lac, il faut d’abord s’y plonger 
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
5ien ramer et qui lisent des magazines au fil de l’onde, au comble des vacances. À la table voisine, des adolescents balafrés
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6 Ou bien descends les bras collés au corps dans l’onde apaisée du souvenir. Sois riche d’avoir ce que tu es, comme ils sont
7 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
7mières et des couleurs, le ballet vertigineux des ondes. Ce sera aussi la fête de l’esprit. Elle doit dépasser en splendeur l
8 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
8nées, intarissablement, à travers l’humanité, les ondes radioactives du Salut. 20  » L’étudiant qui lisait referma brusquemen
9, je déclare ne plus rien comprendre à rien. Ces “ondes radioactives du Salut”, cela s’appelle, en bonne scolastique, la grâc
9 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
10tude du frisson politique : forte demande sur les ondes. On préfère l’appel aux armes à un appel à l’existence. On préfère l’
10 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
11 l’Hellespont, à grands coups de discours sur les ondes courtes. Nous oublions ce fait fondamental : c’est qu’en réalité nos
11 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
12 l’Hellespont, à grands coups de discours sur les ondes courtes. Nous oublions ce fait fondamental : c’est qu’en réalité nos
12 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
13tion et des commentaires politiques, diffusés par ondes courtes vers la France et retransmis de Londres par la BBC. [p. 163
13 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
14rit d’Œil-de-Faucon et du Dernier des Mohicans. L’onde en est bleue comme dans mes souvenirs des lacs de Suisse et du Tyrol.
15 ses skis dans l’écume, un canot moteur fendait l’onde et vint faire une large embardée tout près de [p. 13] nous. « Voilà l
14 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
16r de vagues affrontées et hostiles. Maintenant, l’onde lisse et basse d’un temps nouveau nous environne. Ceux qui n’aiment p
15 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
17dans la rivière, le rocher soutenu sur sa tête, l’onde et la branche ne s’écartant de lui qu’à l’instant où il veut les atte
16 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
18 journal ? Ce réglage parfait sur les longueurs d’ondes les plus faciles à capter n’empêche-t-il pas certaines intonations de
17 1948, Suite neuchâteloise. II
19ar mégarde, qui m’accorde à la longueur [p. 19] d’ondes d’un passé, d’un avenir toujours présents ? Proust a surpris le mécan
18 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
20reconnaissance de ses incompatibles : le problème onde et corpuscule en est l’exemple le plus pur 20 . Certes, il s’agit de
21 Cette lumière qui consiste à la fois en « vraies ondes » et « vrais corpuscules », n’a-t-elle pas donné lieu à d’infinis déb
22elle sont si clairement définies par les lois des ondes, que beaucoup de choses se passent comme si elles étaient des êtres s
23l est tantôt la forme archétypique organisant les ondes créatrices de la matière, tantôt le « superdispersive field » ou « su
24 Cosmos tout entier se résout en un voile tissé d’ondes animant le vide 30 . Le monde phénoménal n’est plus qu’une apparence
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
25reconnaissance de ses incompatibles : le problème onde ou corpuscule en est l’exemple le plus pur 55 . Certes, il s’agit de
26 Cette lumière qui consiste à la fois en « vraies ondes » et « vrais corpuscules », n’a-t-elle pas donné lieu à d’infinis déb
27elle sont si clairement définies par les lois des ondes, que beaucoup de choses se passent comme si elles étaient des êtres s
28l est tantôt la forme archétypique organisant les ondes créatrices de la matière, tantôt le « superdispersive field » ou « su
29 Cosmos tout entier se résout en un voile tissé d’ondes animant le Vide. 99 % de la matière cosmique consiste en hydrogène et
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
30ui s’enflait. Les Néréides surgirent du fond de l’onde, et, assises sur le dos de poissons, défilaient en cortège ; à la sur
31, traînant derrière elle, il ne fût mouillé par l’onde immense de la mer blanchissante. Aux épaules, le péplos d’Europé se g
32de te plaire, quelle nourriture trouves-tu dans l’onde salée ? Sans doute tu es un dieu ; ce que tu fais ressemble à ce que
33is je me lève, je trempe mes mains au cours d’une onde pure et, les chargeant d’offrandes, je m’approche de l’autel, pour y
21 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
34raversent sans fusion ni mélange, les longueurs d’onde étant nettement distinctes. Et s’il y a contamination, ce n’est pas d
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
35raversent sans fusion ni mélange, les longueurs d’onde étant nettement distinctes. Et s’il y a contamination, ce n’est pas d
23 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
36, faite de vrais corpuscules mais aussi de vraies ondes…) ⁂ Notre modèle de pensée fédéraliste ainsi posé à la clé de l’histo
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
37nts et les oiseaux, comme le font aujourd’hui les ondes et les avions et l’humeur vagabonde des jeunesses en blue-jeans. La d
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
38 faite de vrais corpuscules, mais aussi de vraies ondes…) 30. Solitaire et solidaire Notre modèle de pensée fédéraliste ain
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
39l’air et des fleuves, les attaques aériennes, les ondes de la propagande et les grandes contagions dites idéologiques. Elles
27 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
40de [p. 27] vrais corpuscules mais aussi de vraies ondes…) ⁂ Notre modèle de pensée fédéraliste ainsi posé à la clé de l’histo
28 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
41l’air et des fleuves, les attaques aériennes, les ondes de la propagande [p. 60] et les grandes contagions dites idéologiques
29 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
42l’air et des fleuves, les attaques aériennes, les ondes de la propagande et les grandes contagions dites idéologiques. Elles
30 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
43l’air et des fleuves, les attaques aériennes, les ondes de la propagande et les grandes contagions dites idéologiques. Elles
31 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
44 m’assurer que nous sommes sur la même longueur d’onde.) Puis, le livre paru, 25 mars 1939, nouvelle lettre : [p. 373] Mon
32 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
45ervices, mais non pas d’arrêter la pollution, les ondes, les tempêtes, la propagande ; elles bloquent les échanges qu’il faud
33 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
46e l’air et des eaux, ni celle des esprits par les ondes. Une génération éduquée en accord avec les réalités d’aujourd’hui, et
34 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
47e la pollution elle-même (des airs, des eaux, des ondes et des tempêtes) ; fiscalité prélevée dans la région, mais profitant
35 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
48 à l’oreille : certains objecteront que grâce aux ondes, tant de gens peuvent apprendre tant de choses. Oui, mais si mal ! Ta
49manderont seulement, au début, si leur metteur en ondes est de droite ou de gauche. On leur répondra ce qu’ils voudront. Il n
36 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
50et du pétrole dans nos eaux territoriales, ni les ondes des Radios et TV, ni les insinuations ni les éclats des fanatismes id
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
51187 , que les douaniers sont sans pouvoir sur les ondes, les avions et les vents, les formes les plus variées de la pollution