1 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
1tant d’Argos. N’ayant pu débrouiller le sens de l’Oracle qui lui avait dit d’aller bâtir une ville là où il trouverait la plui
2 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
2paroles d’une vérité nouvelle. Ce ne sont pas des oracles que fait entendre la foule, nouvelle pythonisse, mais seulement le br
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
3es : cette fontaine ne sera désenchantée, selon l’oracle, que par la mort du plus fidèle amant et de la plus fidèle amante. (T
4 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). « Le matin vient, et la nuit aussi » (7 juin 1939)
4hètes. Isaïe réveillait son peuple par le sublime oracle de Séir : « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? — Le matin vient, et
5 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
5ance à nous sentir irresponsables, par le moyen d’oracles prononcés au nom d’un destin sans appel. L’angoisse de l’homme modern
6 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
6hètes. Isaïe réveillait son peuple par le sublime oracle de Séir : « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? — Le matin vient, et
7 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
7. 45] Le Nœud gordien renoué (avril 1946) i Un oracle avait annoncé que serait roi celui qui, debout sur son char, pénétrer
8rdius. Mais le nœud qu’il noua devint célèbre. Un oracle nouveau ne tarda pas à le consacrer chez les Grecs : quiconque parvie
8 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
9tant d’Argos. N’ayant pu débrouiller le sens de l’Oracle qui lui avait dit d’aller bâtir une ville là où il trouverait la plui
9 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
10 [p. 93] Le nœud gordien renoué Un oracle avait annoncé que serait roi celui qui, debout sur son char, pénétrer
11rdius. Mais le nœud qu’il noua devint célèbre. Un oracle nouveau ne tarda pas à le consacrer chez les Grecs : quiconque parvie
10 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
12ge aux Jeux Séculaires, dont la fonction, selon l’oracle sibyllin, devait être de restaurer ou de maintenir la Cité dans sa gl
11 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
13tant d’Argos, n’ayant pu débrouiller le sens de l’Oracle, qui lui avait dit d’aller bâtir une ville là où il trouverait la plu
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
14uis en Thrace et de là, à Delphes. Il interroge l’oracle pour savoir où il trouvera Europe. La Pythie lui conseille d’abandonn
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
15cte, parfois ses Jugements et ses Exécutions, ses Oracles, sa Voix, pareille au tonnerre, la grande voix de Dieu. Autant il se
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
16matiquement et tout ce que peut faire pour nous l’oracle gréco-romain c’est de nous révéler, parmi beaucoup d’autres, un des d
15 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
17rives maternelles de l’Asie, il alla demander à l’oracle de Delphes : Où est Europe ? — « Tu ne [p. 15] la trouveras pas, répo
16 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
18ais on songe à ces Jeux dont la fonction, selon l’oracle sibyllin, devait être de restaurer ou de maintenir la Cité dans sa gl
17 1977, L’Avenir est notre affaire. Conclusion. « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? »
19 pourquoi cette génération ne recevra pas d’autre oracle que celui d’Ésaïe à Séir, c’est de lui qu’elle devra tirer son espoir
18 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
20 pourquoi cette génération ne recevra pas d’autre oracle que celui d’Ésaïe à Séir, c’est de lui qu’elle devra tirer son espoir
19 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
21t social, fait pour tous et « par tous » (selon l’oracle de Lautréamont). En tant qu’elles ambitionnent de faire la mode, d’au