1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1odique : « Il confondait la rose et la pivoine, l’orange et l’ananas… »). Une telle œuvre, dense, sans obscurité, riche et déc
2 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
2e, mais on m’assure qu’il se nourrit de noix et d’oranges. Il administre une feuille religieuse. Il déniche à Paris des tableau
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
3is, d’un des burgraves zu D. qui fut gouverneur d’Orange, et eut pour précepteur Pierre Bayle en personne, dont il se moque un
4 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
4s de l’écorce terrestre, comme si vous peliez une orange. Les dames étaient ravies, les hommes pensifs. On eût dit qu’ils réfl
5 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
5s de l’écorce terrestre, comme si vous peliez une orange. Les dames étaient ravies, les hommes pensifs. On eût dit qu’ils réfl
6 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
6ocratie.) Et que je m’amuse à jeter des pelures d’orange sous les pas solennels des Lieux Communs ? Oui, chère amie. N’oubliez
7 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
7, des États généraux de Hollande et des princes d’Orange, du royaume de Naples et des Deux-Siciles, des empereurs d’Autriche.
8 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
8ré Rudel, prince de Blaye, et à Raimbaut, comte d’Orange, en passant par les quatre sires d’Ussel, qui sont peut-être d’une br
9 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
9ntage sur notre globe qu’une seule goutte sur une orange… Il n’y a d’« impératifs » que de la Nature J’appellerai maintenant