1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 Neckar, sous les marronniers. À quatre heures, l’orchestre s’est mis à jouer des ringues charmantes, jazz et clarinette, chanson
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
2t l’impression qu’ils battent la mesure devant un orchestre qui, sans eux, jouerait aussi bien, aussi mal. Quant aux meneurs de l
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
3ule leur prêtait quelque intention. Quand enfin l’orchestre s’arrêta, je me trouvais tout près de vous. Mon ami me fit un signe d
4jusqu’à l’âme.)   Convulsions d’oriflammes sur l’orchestre pensif. Ton re gard est plus grand que le chant des violons. Aube dur
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
5 roule dans les marguerites, il en sort un chef d’orchestre dont la baguette éteint tous les personnages et lui-même. ⁂ Le tout n
5 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
6’ennui règne-t-il bruyamment dans ces lieux : cet orchestre triomphant suffit à peine à toucher leurs sens fatigués et épaissis.
6 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
7és débordants de crème, avec une apathie qu’aucun orchestre ne vient troubler, aucune voix haute, aucune couleur vive. Les journa
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
8’ennui règne-t-il bruyamment dans ces lieux : cet orchestre triomphant suffit à peine à toucher leurs sens fatigués et épaissis.
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
9 en salon ; et, plus loin que la rumeur des voix, orchestre du grand monde qui accorde, s’égarent parfois dans un silence qui s’a
10bar installé dans une petite salle où trépigne un orchestre russe, et y boire des liqueurs transfigurantes, — il faudrait un mira
11i je suis dans les buis, près des basses du petit orchestre, avec des écharpes et du sentiment. (Vu de près, le sourire éperdu de
12aule, je brise des pailles sur une perle verte, l’orchestre russe emmêle des arabesques de danseurs et déjà quelques-uns de ces h
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
13 Neckar, sous les marronniers. À quatre heures, l’orchestre s’est mis à jouer des ringues charmantes, jazz et clarinette, chanson
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
14ermez les yeux et aussitôt le drame s’éclaire ! L’orchestre décrit largement les dimensions d’une tragédie tout intérieure. La mo
11 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
15s mains du chef, dirigera pour la dernière fois l’orchestre ou la fanfare d’un grand meeting. Sur le coup de minuit, le 31 décemb
12 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
16 cherchant aucune excuse. À cette même heure où l’orchestre du pont joue la Samba pour des messieurs en smoking blanc et des femm
13 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
17dait immensément du dôme perdu dans l’ombre, deux orchestres alternaient des marches nostalgiques, et des centaines de soldats ten
14 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
18es mains du chef dirigera pour la dernière fois l’orchestre ou la fanfare d’un grand meeting. Sur le coup de minuit, le 31 décemb
15 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
19es mains du chef dirigera pour la dernière fois l’orchestre ou la fanfare d’un grand meeting. Sur le coup de minuit, le 31 décemb
16 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
20s de leurs prédécesseurs immédiats. Exécutants et orchestres hésitent à présenter des œuvres de jeunes compositeurs étrangers, si
21poraine. 2. Enrichir le répertoire international (orchestres, opéras et solistes) de nouveaux noms et nouvelles œuvres. 3. Créer u
22omposé d’amis du Centre, de compositeurs, chefs d’orchestre, critiques musicaux et musicologues, dressera des listes, d’après les
17 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
23leurs décors, ainsi que sur les artistes, chefs d’orchestres, etc., seront mises à la disposition des membres de l’Association. En
18 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
24ux façades. Tout au fond de la Place désertée, un orchestre attaque l’ouverture du « Guillaume Tell » de Rossini. Les rois déchus
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
25irent les convives qui entraient, et tandis que l’orchestre attaquait la musique du ballet de Don Juan, ils se sentirent transfig
26a fête tragique commence, l’excitation grandit, l’orchestre multiplie les appels au plaisir. (Nous sommes maintenant dans le pala
20 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
27irent les convives qui entraient, et tandis que l’orchestre attaquait la musique du ballet de Don Juan, ils se sentirent transfig
21 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
28a fête tragique commence, l’excitation grandit, l’orchestre multiplie les appels au plaisir. (Nous sommes maintenant dans le pala
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
29s allemands, tous très barbus sauf Wagner, chef d’orchestre à Zurich, et Liszt, professeur au conservatoire de Genève. Aujourd’hu
30ce entretiennent un théâtre lyrique et un ou deux orchestres parfois très réputés, comme ceux que dirigent Ernest Ansermet à Genèv
31la Chaux-de-Fonds une fanfare réputée (en guise d’orchestre) et un grand [p. 221] chœur, le reste du canton les 400 figurants, et
32st Ansermet qui venait de se révéler comme chef d’orchestre des ballets de Diaghilev, les moyens de fortune rassemblés pour une e
23 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
33rmonie et le contrepoint, les tons, les genres, l’orchestre, le concert, etc., sont des créations typiques des Européens.) Cette
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
34rmonie et le contrepoint, les tons, les genres, l’orchestre, le concert, etc., sont des créations typiques des Européens.) Cette
25 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
35anière générale, le rayonnement des opéras et des orchestres demeure municipal, n’atteint pas les dimensions régionales. 5. Les li
26 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
36 plus tard le chef du célèbre groupe clandestin L’Orchestre rouge. Les nazis l’ont décapité à la hache, lui et sa femme, pendant