1 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
1t, et me fixant avec un léger sourire : — Jouez ! ordonna-t-il. La surprise vainquit ma timidité, je pris les dés et les jetai sa
2 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
2 au jeu des sentiments. Elle perd son mordant à n’ordonner que des idées, trop soumises par leur nature et dépourvues de coquett
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
3rfs de bronze. La piste se fait plane, la forêt s’ordonne. Échappée sur des étangs couverts de mousse jaune. (Tout à fait révei
4figurent ni la revanche ni l’évasion : mais ils s’ordonnent tranquillement dans une activité qui tire son unité foncière de la na
4 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
5 pour soi-même, prouver la foi par l’acte qu’elle ordonne. Nous ne sommes pas des guérisseurs, mais des malades Doctrine dése
5 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
6oir de pousser, de renverser, de bouleverser pour ordonner à nouveau. C’est, sous sa forme la plus immédiate, la plus concrète,
6 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
7t vers des idées que la logique n’est pas seule à ordonner. Le mieux était de conserver à ces écrits leur possible valeur de tém
7 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
8vangile seul nous le désigne, bien plus : il nous ordonne de l’être. Et voilà la réalité décisive. Tous, nous avons reçu de Die
9 la personne, mais aussi ce que Jésus-Christ nous ordonne d’être : le prochain. Lorsque les docteurs de la loi voulurent éprou
8 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
10ien c’est de sortir de sa vie individuelle pour s’ordonner au transcendant dès ici-bas. C’est la mort à soi-même de celui qui pr
9 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
11ra au dernier rang de l’ordre spirituel, que Dieu ordonne. Et encore : le plus grand est celui qui s’abaisse à servir les plus
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
12 rassemble une armée, qui la paye ? Qui excite et ordonne la révolte des masses ? C’est toujours un pouvoir personnel, c’est to
11 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
13vangile seul nous le désigne, bien plus : il nous ordonne de l’être. Et voilà la réalité décisive. Tous, nous avons reçu de Die
14 la personne, mais aussi ce que Jésus-Christ nous ordonne d’être : le prochain. Lorsque les docteurs de la loi voulurent éprouv
12 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
15re l’obéissance à quelqu’un dont ils disent qu’il ordonne cette soumission : ils l’appellent Dieu). Ce qu’il y a d’inoffensif c
13 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
16valable — et son influence efficace — que si elle ordonne ses œuvres à une commune mesure [p. 29] humaine. Mais notre siècle es
17fins de leurs activités. C’est, pour un écrivain, ordonner les moyens de son art à ces fins. Il y faut bien autant de talent qu’
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
18iquer. Mais qu’il paraisse, aussitôt les objets s’ordonnent à sa décision, et deviennent saisissables pour l’entendement. 5. L’
19uvegarde de ces réalités prochaines que doivent s’ordonner les relations plus générales. Cette thèse simple constitue à mes yeux
20et se réalisent : la charité de la personne est d’ordonner ce corps-à-corps. 10. Le spirituel Descartes a détruit la personne,
15 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
21rochain. Le voisin, que la loi bien comprise nous ordonne d’aider dans sa peine, reste un voisin, ne devient pas prochain. [p. 
16 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
22r plus vrai que sa vie, et à quoi tout le reste s’ordonne, y compris cette justice dont nous pensions, non sans ingénuité, déte
23gence alors ? L’intelligence est justement ce qui ordonne « le reste » — à peu près tout — à cet acte de foi décisif. Il est un
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
24s réalisations. Les idées fermentent. Les plans s’ordonnent. Les volontés se tendent. Les chantiers s’ouvrent. Une fois de plus,
18 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
25ait normal, salutaire et logique que les choses s’ordonnent à l’homme, et que l’homme s’ordonne à son Dieu. Tel était donc mon rê
26es choses s’ordonnent à l’homme, et que l’homme s’ordonne à son Dieu. Tel était donc mon rêve, mon imagination de l’homme chrét
27 moyenâgeuse me paraissaient se correspondre et s’ordonner si simplement, me semblèrent soudain, dans la réalité des villes mode
28tre Paul, idée centrale de la doctrine de Calvin. Ordonner toutes choses, et d’abord la cité, à l’exercice libre et fidèle des v
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
29p. 45] elle est légitime dans la mesure où elle s’ordonne à un idéal plus « humain », j’entends plus favorable au développement
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
30acerdotal du peuple. Idole, tout ce qui n’est pas ordonné à la fin que les prophètes annoncent sans relâche. Que devient alors
31er fidèle à la Loi. D’ailleurs son langage même s’ordonne dès l’origine à cette vocation supérieure ; dénué de termes abstraits
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
32que prétend dominer le sens même des discours qui ordonnent l’action : dictature des instruments, qui se traduit en politique par
22 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
33des lieux communs spirituels et affectifs ne nous ordonnent qu’à des fins provisoires ou dégradantes : l’état totalitaire et la r
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
34r. Elle [p. 93] ne peut être réalisée que si l’on ordonne les deux tâches, lutte des classes et configuration de la vie, sous l
35vie, — qui requiert surtout la pensée — doivent s’ordonner à une mesure commune en vue de réaliser cette fin commune qu’est l’un
36an 41 . J’insiste : la mesure effective à quoi s’ordonne toute la construction russe n’est plus la doctrine orthodoxe dont les
37ducteurs, en vue d’une fin à laquelle tout doit s’ordonner. Je ne sais si dans l’histoire universelle, on trouverait une mesure
24 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
38ctions futures, désirées, seront contraintes de s’ordonner. Règne des films de propagande, de chœurs parlés, des Schlagworte écr
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
39ures communes ordonnées à ces grands desseins, et ordonnant toutes choses à leur service, c’est l’histoire des objets, des langag
26 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
40critique devrait retrouver dans tel ouvrage qui s’ordonnerait à la mesure que nous cherchons. [p. 203] Première vertu : le réalis
41, utilisant le vocabulaire des esprits purs, et s’ordonnant ainsi à leurs erreurs. Ceux-là veulent qu’on bouleverse « les faits »
42a prise et son tranchant, sa vertu, son pouvoir d’ordonner et de toucher. La révolution nécessaire, et non seulement dans le dom
43osera à l’évasion dans l’abstrait la volonté de s’ordonner à un but, et d’y soumettre ses moyens. Le style qu’il faut à une pens
44et le désigne par son allure même. Que le style s’ordonne à sa fin, et non plus à de bons modèles. Et qu’il rappelle à la situa
27 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
45dans cette mesure, il est exact de dire qu’elle s’ordonne par avance à sa fin. On n’imagine pas d’aborder l’œuvre et la personn
28 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
46t vouloir. Elle ne peut être réalisée que si l’on ordonne les deux tâches, lutte des classes et configuration de la vie, sous l
47a vie, qui requiert surtout la pensée — doivent s’ordonner à une [p. 254] mesure commune en vue de réaliser cette fin commune qu
48lan 55 . Ainsi donc, la mesure effective à quoi s’ordonne toute la construction russe n’est plus la doctrine orthodoxe, dont le
49nducteurs en vue d’une fin à laquelle tout doit s’ordonner. L’assimilation de la culture (et donc de sa mesure) au Plan est même
50sures communes ordonnées à ces grands desseins et ordonnant toutes choses à leur service, c’est l’histoire des objets, des langag
29 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
51prouve qu’elle sait le secret de Jésus-Christ, en ordonnant de faire tout le contraire de ce qu’il a dit ? — Exactement, et c’est
30 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
52ntact avec les résistances concrètes qu’il devait ordonner et commander, la réalité lui devient effrayante. (On a toujours beauc
31 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
53e, si le seul espoir vrai réside dans la foi, qui ordonne de parler quand même ? On ne persécute plus le christianisme en Franc
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
54ques vernies striées de bandes blanches des HBM s’ordonnent à gauche et à droite, majestueuses et populeuses. Pour la première fo
33 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
55e, si le seul espoir vrai réside dans la foi, qui ordonne de parler quand même ?   Janvier (à T…) Ce séjour, par ailleurs plein
34 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
56gitimer la faute en soi, puisqu’au contraire elle ordonnait la chasteté. Mais nous avons montré que le symbole courtois de l’amou
57tres temps, ce fut la fonction du mythe 85 que d’ordonner cette anarchie latente et de la composer symboliquement dans nos caté
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
58on vive. Le succès du Roman de Tristan fut donc d’ordonner la passion dans un cadre où elle pût s’exprimer en satisfactions symb
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
59sent. Car aimer Dieu, c’est obéir à Dieu qui nous ordonne de nous aimer les uns les autres. Que signifie : Aimez vos ennemis ?
60he de la mort) ; comment il se voit de la sorte « ordonné » dans l’Esprit de Lumière ; comment, au moment de sa mort, la forme
61am contestait que l’homme pût aimer Dieu (comme l’ordonne le sommaire évangélique de la Loi). Une créature finie ne peut aimer
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
62 sans éprouver l’émoi sexuel, et à qui l’on avait ordonné en conséquence, de ne plus communier qu’une fois l’an, saint Jean de
38 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
63 la Mort, si la Mort est la libération d’un monde ordonné par le mal. Mais l’audace de cette œuvre est de celles qui ne peuvent
64au xiie siècle, avait eu pour fonction sociale d’ordonner et de purifier les puissances anarchiques de la passion. Une mystique
65mes devenus incapables de faire la part du feu, d’ordonner nos désirs, de distinguer leur nature et leur fin, d’imposer une mesu
39 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
66fait voir que la morale sexuelle des Spartiates s’ordonnait au rendement militaire de ce peuple. L’eugénisme de Lycurgue, et ses
67émonies d’honneur très loable » vient justement d’ordonner que les chevaliers en reconnaissance abandonnent la cotte d’armes afi
68e d’une civilisation dont tout l’effort tendait à ordonner la Nature, la matière, et leurs fatalités, aux lois de la raison huma
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
69itimer la faute en soi, puisque au contraire elle ordonnait la chasteté. Mais nous avons montré que le symbole courtois de l’amou
70d’autres temps, ce fut la fonction du mythe que d’ordonner cette anarchie latente et de la composer symboliquement dans nos caté
71l faut l’approuver, dans la mesure où elle tend à ordonner le destin collectif ou natif à la décision personnelle. ⁂ Il est clai
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
72e si l’on constate que le Dieu de l’Écriture nous ordonne d’aimer. Le premier commandant du Décalogue : « Tu aimeras le Seigneu
42 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
73a qui compte, mais l’œuvre à faire et Celui qui l’ordonne. Alors le moi coupable et détesté ne cherche plus de vaine échappatoi
43 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
74 son âme, s’acquérir la sainteté par les voies qu’ordonnait l’Église ; mais loin d’y trouver l’apaisement, il sentait croître en
44 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
75État. Chez les Juifs, c’était la Loi de Moïse qui ordonnait toute l’existence dans ses plus minutieux détails. Au Moyen âge, la t
45 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
76État. Chez les Juifs, c’était la Loi de Moïse qui ordonnait toute l’existence dans ses plus minutieux détails. Au Moyen Âge, la t
46 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
77as s’emparer de l’Évangile, mais au contraire s’y ordonner. « Orthodoxie protestante — écrit Gide —, ces mots n’ont pour [p. 31]
47 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
78’homme pour capter ses puissances obscures et les ordonner à des fins tantôt pratiques, tantôt transcendantes. Canaux exutoires
48 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
79e carrière prévisible et convenable dans un monde ordonné comme un tout. L’homme antique remplit une fonction, et son destin es
49 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
80as s’emparer de l’Évangile, mais au contraire s’y ordonner. « Orthodoxie protestante — écrit Gide — ces mots n’ont pour moi aucu
81Toute l’esthétique de Gide, — son style écrit — s’ordonne au choix le plus classique : concision, raccourci, sacrifice de l’inc
50 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
82Dans cette mesure, il est exact de dire qu’elle s’ordonne par avance à sa fin. On n’imagine pas d’aborder l’œuvre et la personn
51 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
83a qui compte, mais l’œuvre à faire et Celui qui l’ordonne. Alors le moi coupable et détesté ne cherche plus de vaine échappatoi
52 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
84itecte ou négociateur, à quelle passion maîtresse ordonna-t-il sa vie ? Peut-être à la recréation d’une unité de rythme et de vis
53 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
85Aux étages des Américains, tout est calme et bien ordonné, quitte à mettre la jambe sur le bras du fauteuil. Leurs images sont
54 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
86que, nous la désigne au-delà d’elle-même, et nous ordonne à sa Réalité. Et s’il n’en était pas ainsi, serions-nous véritablemen
55 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
87de grouper pour qu’elles parlent clairement, et d’ordonner pour qu’un mot d’ordre s’en dégage. Quelques faits La fédération de l
56 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
88me individu créateur, et l’Oriental, qui tend à s’ordonner au monde des dieux, nous ayons à choisir. Je dis que nous avons chois
57 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
89, doit rendre à son seigneur. Et nous statuons et ordonnons d’un accord unanime que nous ne reconnaîtrons dans les susdites vallé
90tres ni par ambassades, ils ont pourvu à cela, et ordonné par exprès qu’en un tel cas, et lorsqu’il sera besoin d’avoir [p. 30]
58 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
91 actuel, qui n’est donc qu’un usurpateur, le père ordonne au fils de le venger. Hamlet revient vers ses compagnons, qui assista
92e qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai… » Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. » Il est rarement possi
59 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
93 nous y aider peut-être. Soit un Chef absolu qui ordonne à ses sujets de se peindre le visage en rouge. Cela dure des années,
94rer aux mêmes sujets : « À partir de demain, je l’ordonne, soyez libres ! Peignez-vous comme il vous plaira et cessez d’obéir c
60 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe s’inscrit dans les faits [Introduction] (novembre 1956)
95mistes. Nous nous sommes proposés de résumer et d’ordonner les arguments militant pour l’union ; de discuter les objections cour
61 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
96ude patiente des choses particulières, discipline ordonnant l’intellect aux lois du réel observé, et le corps à l’action efficace
62 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
97pas même un seul », dit le même Évangile qui nous ordonne : « Soyez parfaits comme votre Père est parfait. » Et c’est pourquoi
63 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
98nse automatiquement que l’Europe de demain doit s’ordonner autour d’un centre prestigieux, c’est d’abord qu’on transpose le phén
64 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
99périphériques, voire hérétiques) pour cultiver et ordonner, à des buts spirituels, l’érotisme, même dans les limites du mariage.
65 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — h. Pour une mythanalyse de la culture
100des retours aux disciplines d’antan. Mais comment ordonner tout d’abord la recherche et la réflexion ? Je me suis proposé deux m
101tant de l’amour ; et voir comment ces attitudes s’ordonnent ou non à certaines conceptions fondamentales de l’homme définies par
102 avec notre moi distinct ? Ou bien faut-il plutôt ordonner ces relations au But suprême, qui suscite en nous la personne ? Nous
66 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
103 actuel, qui n’est donc qu’un usurpateur, le père ordonne au fils de le venger. Hamlet revient vers ses compagnons, qui assista
104e qui je t’enverrai, et tu diras tout ce que je t’ordonnerai… Voici, je mets mes paroles dans ta bouche. » Il est rarement possibl
67 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
105ssance des fins auxquelles chacun de ses termes s’ordonne et nous incline, selon sa loi. Mais il se peut aussi qu’une fois ces
68 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
106survie, sans purifier d’avance son jîva, — sans s’ordonner d’avance, dirions-nous, aux exigences du vrai moi, qui est notre répo
107est d’abord sacrifier son moi à son vrai moi, — l’ordonner à sa vocation. Ou c’est encore : se sacrifier tel que l’on est, à soi
108gélique, quand l’esprit lui demandait seulement d’ordonner tout le moi terrestre et temporel à la vocation de l’amour Mais celui
69 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
109 transcende l’ancien parce qu’il le totalise et l’ordonne à l’esprit. (Cette action d’ordonnance, d’orientation de soi dans l’a
110Dans la mesure où, sans perdre l’instinct, elle s’ordonne à des fins nouvelles qui ne sont plus celles de l’espèce mais de la p
70 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
111nt les « hommes de mœurs impures » que saint Paul ordonne à ses disciples non seulement de « ne pas fréquenter », mais de « liv
71 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
112es deux cas, on essaie d’évaluer, d’interpréter d’ordonner les moyens à la fin spirituelle. André Gide, connaissant les Écriture
113 un moyen de maîtriser l’instinct [p. 280] pour l’ordonner à certaines fins plus « idéales », — nous dirions : pour le sublimer,
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
114 saurait mener qu’au chaos. Une monarchie unique, ordonnant (mais sans l’uniformiser) une Société universelle des États 55 , est
115le-même ou la majorité de celle-ci juge devoir en ordonner et disposer autrement, l’Assemblée elle-même ait un seul conseil prop
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
116ement des confessions chrétiennes vers l’unité qu’ordonnait l’Évangile. Tous les quatre, enfin, ayant passé pour ainsi dire inape
117ions et hautes propositions que le Roi vous avait ordonné de lui faire, mais seulement comme de vous-même, vous lui répondîtes
118vite dans ce célèbre passage, Matth. 23, 8-10, en ordonnant de ne pas établir parmi les hommes le gouvernement d’un seul chef, la
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
119utait dans Rinnovamento : Tout peuple divisé qui ordonne une levée massive des citoyens veut agir au nom de la nation dont il
120ide, non sans quelque droit, elle l’exigera, nous ordonnant de la lui accorder ; elle nous dira que nous faisons partie d’elle-mê
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
121y les juge ainsi : L’Europe avait en soi de quoi ordonner à des fins européennes le reste du monde. Elle avait des moyens invin
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
122e s’y laisse voir non seulement en ce qu’il y est ordonné de rechercher à l’exclusion de tout autre bien « le royaume et la jus
77 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
123ssance des fins auxquelles chacun de ses termes s’ordonne et nous incline, selon sa loi. Mais il se peut aussi qu’une fois ces
78 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
124e survie, sans purifier d’avance le jiva — sans s’ordonner d’avance, dirions-nous, aux exigences du vrai moi, qui est notre répo
125est d’abord sacrifier son moi à son vrai moi, — l’ordonner à sa vocation. Ou c’est encore se sacrifier tel que l’on est, à soi-m
126gélique, quand l’esprit lui demandait seulement d’ordonner tout le moi terrestre et temporel à la vocation de l’amour. Mais celu
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
127ux préparés à braver les hasards à venir ; et ils ordonnent que chacun emporte de la farine pour trois mois. César les poursuit
80 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
128, doit rendre à son Seigneur. Et nous statuons et ordonnons, d’un accord unanime, que nous ne reconnaîtrons dans les susdites val
129tres ni par ambassades, ils ont pourvu à cela, et ordonné par exprès qu’en tel cas, et lorsqu’il sera besoin d’avoir prompt sec
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
130t funeste à la liberté ; l’Assemblée générale lui ordonna d’apporter une déclaration de ses biens ; on les divisa en deux parti
82 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
131itecte ou négociateur, à quelle passion maîtresse ordonna-t-il sa vie ? Peut-être à la recréation d’une unité de rythme et de vis
83 1965, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Que signifie pour vous la formule célèbre ‟Ecclesia reformata semper reformanda” ? » (29 octobre 1965)
132otre question m’atteint tandis que je m’efforce d’ordonner un chaos de notes d’âges très divers en vue d’un livre sur le protest
84 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
133ans débat, sans le moindre doute, on fait ce qu’a ordonné le médecin, au lieu de se débattre interminablement avec la voix de s
85 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
134 de la patrie étatisée, seul Absolu auquel tout s’ordonne, et au nom duquel les maîtres de l’État peuvent mettre à mort leurs h
86 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
135me individu créateur, et l’Oriental, qui tend à s’ordonner au monde des dieux, nous ayons à choisir : je dis que nous avons choi
136pu, et surtout, elle n’a jamais voulu, se laisser ordonner à une seule doctrine qui eût régi à la fois ses institutions, sa reli
87 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
137 de la patrie étatisée, seul Absolu auquel tout s’ordonne, et au nom duquel les maîtres de l’État peuvent mettre à mort leurs h
88 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
138e, parfaite image du pouvoir étatique qui ne sait ordonner que par alignement dans des avenues faciles à « balayer », mais un gr
89 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
139pu, et surtout, elle n’a jamais voulu, se laisser ordonner à une seule doctrine qui eût régi à la fois ses instructions, sa reli
90 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
140 me semble-t-il, s’y prêtera mieux qu’un discours ordonné.   1. L’État-nation totalitaire du xxe siècle accomplit les vœux du
91 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
141sion qu’elle impliquait et les catégories qui s’y ordonnent. Ce qui importe, c’est qu’on s’occupe de cela qui auparavant n’était
92 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
142e de foi. Le choix politique désormais consiste à ordonner, dans tous les cas de conflit, la Puissance de l’État à la Liberté de
93 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
143 l’homme, et qu’elle servira l’homme quand elle s’ordonnera non plus au seul profit individuel ni à la seule croissance du PNB, m
94 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
144autour d’un chef, fanatiquement obéi, et qui peut ordonner aux membres de son groupe n’importe quoi… À l’autorité défaillante du
95 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
145ile que certains l’imaginent. Tout s’éclaire et s’ordonne en effet si l’on accepte le principe d’une organisation de la société
96 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
146et le désigne par son allure même. Que le style s’ordonne à sa fin, et non plus à de bons modèles. Et qu’il rappelle à la situa
97 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
147ilosophique. C’est ce qui nous permet de choisir, ordonne nos choix, et définit leur sens. Face à la crise mondiale, nous avons
98 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
148 la nation. Si l’on veut faire l’Europe, que tout ordonne de faire, il faut défaire et dépasser l’État-nation, dans nos mentali
99 1976, Réforme, articles (1946–1980). À propos du Concorde (21 février 1976)
149centralisateur et policier, au nom de quoi tout s’ordonne à la guerre. Concorde résume un ensemble de calculs et de rêves, de p
100 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
150 que nous voici sortis de l’ère où il convenait d’ordonner aux enfants d’éteindre avant de quitter une chambre. On fait honte au
151centralisateur et policier, au nom de quoi tout s’ordonne à la guerre. « Concorde » résume un ensemble de calculs et de rêves,