1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1ser une école, mais qui révèlent tout de même une orientation générale vers une sorte de classicisme moderne dont les frères Barrau
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
2iles qu’il ne doit qu’à un sens exceptionnel de l’orientation dans le monde de l’esprit la sécurité de sa marche vers le centre d’u
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
3blige à en sortir, mais en même temps décide de l’orientation de sa vie : Il avait vu mourir Sanuki au logement ouvrier, et il ne
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4tteint les régions de haute tension où la seule « orientation » qu’il adopte suffit à déterminer une suite d’actes. Dilemme, en son
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
5anciens. Mais le fait qu’on y insiste indique une orientation nouvelle du marxisme. De tous côtés la préoccupation dite culturelle
6iser sur le matérialisme plus ou moins pur. Cette orientation peut encore s’expliquer par un troisième fait. Tant que le marxisme s
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
7on qui est toujours et tout d’abord enseignement, orientation — prise de conscience. C’est là, dit-on, l’aspect primaire de toute d
7 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
8le monde des objets ; l’aspect de l’âme est notre orientation, l’originalité essentielle de l’homme au sein du monde des objets, c’
8 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
9s ; mais c’est, au-delà de ces formules et dans l’orientation où elles nous placent, remonter à cette origine permanente de l’Églis
9 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
10Löwith sur Hegel, Marx et Kierkegaard fournit à l’orientation actuelle des Recherches une sorte de justification historique de gran
10 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
11plus compétents que moi diront si ce changement d’orientation [le stalinisme par rapport au marxisme] n’est peut-être qu’apparent,
11 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
12 Toute une carrière de poète et de philosophe « à orientation religieuse » avait en effet préparé le climat et la juste portée de c
13toute espèce de sens réel, — par quoi j’entends d’orientation intime, de fidélité essentielle, en un mot, de finalité. D’où résulte
12 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
14voirs, le Conseil d’État manque de toute espèce d’orientation politique (au bon sens du mot). Cette carence le subordonne finalemen
13 1944, Les Personnes du drame. Introduction
15entir, dans une œuvre qu’ils jalonnent, [p. 16] l’orientation secrète, la cohérence intime, l’identité dans les contradictions qui
14 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
16tteint les régions de haute tension où la seule « orientation » qu’il adopte suffit à déterminer une suite d’actes. Dilemme, en son
15 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
17r le troisième document, le point qui détermine l’orientation réelle du système. On a beaucoup écrit sur l’œuvre de Ramuz. Mais pre
16 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
18le christianisme et probablement [p. 19] avec les orientations suivantes : science, (scientisme), eudémonisme païen, culte de ces va
17 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
19 [p. 9] Orientation Les mythes racontent le réel comme un événement permanent. Et leurs f
18 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
20’espoir d’une vision renouvelée. Voilà le sens, l’orientation de ma démarche, et c’est pourquoi je vous disais qu’on ne peut la com
21le en paraboles, je n’ai souci que d’une certaine orientation. C’est à partir du terme, encore une fois, que les contradictions s’é
22’agit donc de disposer l’esprit dans une certaine orientation au moyen de mots et de phrases qui puissent, comme par une ironie, êt
19 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
23 vie meilleures pour ses enfants. Je signale deux orientations du conformisme occidental, certain qu’on en retrouvera sans peine les
20 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
24ction — dont les Documents de La Haye indiquent l’orientation présente. Tel est le progrès de ce petit ouvrage. S’il est rapide, c’
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
25ue — aux fins d’harmoniser les terminologies et l’orientation générale des rapports préparés pour le Congrès. [p. 148] On trouvera
22 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
26ctif de la conversion chrétienne, du changement d’orientation fondamental et brusque, traduite en termes romains d’institutions, de
23 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
27nos contemporains. Jamais pourtant la nécessité d’orientations claires et indiscutables n’a semblé plus urgente, dans les vertigineu
24 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
28ne série d’expériences empiriques dont le sens, l’orientation permanente mais presque inconsciente, n’apparaissaient pas nécessaire
25 1954, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Rejet de la CED : l’avis de Denis de Rougemont (20 septembre 1954)
29oût, les fédéralistes européens gardent une ferme orientation. L’échec de la CED n’est pas celui de l’idée fédérale, mais celui d’u
26 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
30lle est créée par l’absence de pente, le défaut d’orientation générale. On veut bien quelque union, confusément, mais on n’imagine
27 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
31réant une situation où nos vrais vœux, nos vraies orientations, nos vraies options se manifesteront d’une manière transparente et se
32effets presque immédiats. Ce sont ces vœux et ces orientations que l’on peut essayer d’induire de notre état d’esprit actuel. Libéré
28 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
33. [p. 41] Où l’Europe devient une patrie Cette orientation générale et cette intégration locale, on ne peut les attendre de l’Éc
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
34e forme de l’âme, une pente de l’âme, voire une « orientation » de la psyché occidentale. Mais, du prestige de cet Orient qui n’est
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
35réant une situation où nos vrais vœux, nos vraies orientations, nos vraies options se manifesteront d’une manière transparente et se
36effets presque immédiats. Ce sont ces vœux et ces orientations que l’on peut essayer d’induire de notre état d’esprit actuel. Libéré
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
37nt dégradés à mesure qu’on perdait conscience des orientations spirituelles qu’ils signifiaient à l’origine. Rappelons donc ces term
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
38ordonne à l’esprit. (Cette action d’ordonnance, d’orientation de soi dans l’axe d’efficacité majeure, est la prière. Prier n’est pa
33 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
39s sages qui voudraient intégrer sa vertu dans une orientation qu’indique l’esprit : mais ceux-là ne cherchent plus de recettes mora
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
40rendront d’améliorer ce premier essai téméraire d’orientation dans un sujet illimité, puiseront sans doute à d’autres sources que j
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
41 paraît s’imposer tout d’abord par des raisons… d’orientation ! Ainsi l’historien roumain Nicolas Jorga écrivait en 1932 : Pour le
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
42e forme de l’âme, une pente de l’âme, voire une « orientation » de la psyché occidentale 42 . [p. 45] Ajoutons à tout cela l’infl
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
43ens l’Europe, en tant qu’ensemble, doit changer d’orientation et en quoi elle doit voir sa tâche véritable pour continuer d’être un
38 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
44rxisme, libéralisme, syndicalisme, planification, orientation et formation professionnelle… Adaptation pénible mais féconde, marqué
39 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
45avers le prochain, l’amour au sens chrétien est l’orientation de tout être, et de tout mon être vers Dieu, source et sujet de tout
40 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
46issance, de l’intensité de leurs échanges et de l’orientation des flux de biens et de services tant culturels qu’économiques et tec
41 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
47 thème central, je voudrais indiquer dans quelles orientations il ne cesse d’évoluer. 1. Interrogé sur les raisons d’être d’une fédé
42 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
48ndu. Exposition, biographie d’une époque, essai d’orientation parmi tant de recherches, d’égarements et de trouvailles, elle veut m
43 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
49 doute notre pouvoir de rêve, son imagerie et ses orientations — qui sont celles de nos découvertes. Je voudrais résumer, ramasser e
44 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
50oles Normales. Aussi longtemps qu’un changement d’orientation antinationaliste et pro-européen ne s’y sera pas produit et qu’il n’a
45 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
51re marche — la finalité de notre action. Et cette orientation, une fois déterminée, va se traduire par des décisions très précises.
46 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
52ions fondamentales, de doctrines, de pratiques, d’orientations, constitue sa modernité. L’idée de révolution se manifeste par la vol
53la liberté des personnes. Telles sont les grandes orientations qui me paraissent propres à guider une relance, qu’il faut souhaiter,
47 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
54ès mesurable, il faudrait qu’il y ait d’abord une orientation générale, et surtout des fins déclarées : il s’agirait alors de démon
48 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
55l’opposition de l’État-nation à tout changement d’orientation, à toute conversion opérée avant qu’elle devienne impossible. Mes ana
49 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
56 populaires, exerçant une autorité analogue sur l’orientation de la recherche organisée, et définissant de facto les nouveaux stand
50 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
57armi nous du fond de l’espace. D’où la fonction d’orientation — et non pas de répression ni de conditionnement — des institutions q
58de servir les habitants de la Cité. Gouverner par orientation évoque l’art du pilote au gouvernail. Il dispose et compose dans le s
51 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
59es que se donnera toute tentative communautaire d’orientation personnaliste, ajoutons en contrepartie qu’une vraie communauté ne se
52 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
60la première à prendre conscience de ses erreurs d’orientation. Il semblerait donc naturel qu’elle soit aussi la première capable de
53 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
61 de l’offre et de la demande d’emplois, moduler l’orientation vers des emplois diversifiés, selon les coutumes et les relations de
54 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
62roposé dans ces pages ? Rappelons les principales orientations et suggestions parfois précises formulées dans les six chapitres qui