1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ait au mystère de l’amour… Trois petites fenêtres ornées de cactus miséreux, une pipe qui traîne sur l’appui ; le jardinet ave
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
2lait cristallisation une fièvre d’imagination qui orne de beautés illusoires l’objet de l’amour. Mais les jeunes gens de ce
3 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
3onnaissait entre trente pareilles, aux cactus qui ornaient les fenêtres, dans une chambre peinte en bleu vif et ornée de surpren
4 fenêtres, dans une chambre peinte en bleu vif et ornée de surprenants batiks, il s’est livré pendant quelques années à des r
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
5ait au mystère de l’amour. Trois petites fenêtres ornées de cactus miséreux, une pipe qui traîne sur l’appui ; le jardinet ave
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6 Wurtemberg, et de ces gâteaux compliqués qu’elle orne d’un quatrain de bienvenue. Elle me confie qu’il lui arrive de rêver
6 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
7tin et de l’italien dont ce livre est abondamment orné permettra de goûter dans le détail ce que l’on vient de louer dans l’
7 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
8ir, et malgré l’épithète de totalitaire dont il s’orne, le fascisme n’a pas une conception totale et cohérente de la vie hum
8 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
9’une vivacité presque baroque dans les Scandales, orné et pompeux dans l’Épître, sobre et grave dans le Traité de la Cène, c
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
10 [p. 74] latiniste de l’époque n’aboutissent qu’à orner un discours dont l’ornement paraît enfin tout le sujet. Mais de la ré
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
11grippe. Elle est réellement affreuse : elle est « ornée ». Le fabricant a voulu faire bourgeois. Une salamandre, n’est-ce pas
12herbue. Une maison de maîtres d’assez beau style, ornée d’un perron à double escalier, forme l’extrémité nord d’un bâtiment c
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
13 énorme bombe une chemise verte à petits carreaux ornée d’un nœud papillon mauve. Son pied pèse toujours et insiste. Je retir
12 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
14 herbue. Une maison de maître d’assez beau style, ornée d’un perron à double escalier, forme l’extrémité nord d’un bâtiment c
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15lus d’épée nue, mais la houlette dorée de Céladon ornée d’une faveur de la bergère. Voici un trait qui symbolise tout le rest
14 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
16dats. À dix heures, les chapeaux commencèrent à s’orner de bandes de papier portant : « Je vous l’avais bien dit ! » Une neig
15 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
17r. C’est ainsi que la formidable moustache dont s’orne ce visage révèle exactement autant de choses qu’elle en cache. Et peu
16 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
18tholiques et protestants. » Les rives, les îles s’ornent de monuments souvent couverts de noms français : morts de Montcalm et
17 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
19urés. — Une campagne atomique, disait l’un d’eux, orné d’une paire d’énormes sourcils blancs, laisserait environ 2 % de la p
18 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
20s quartiers nègres dont chaque maison de brique s’orne de quatre marches de bois blanc, couvertes de bébés luisants et d’enf
21t dorés, de ces vignettes, de ces rubans dont les orne la moindre boutique. Santa Claus se promène de porte en porte, et jam
19 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
22e droit. Hors série, modèle de grand luxe, elle s’orne d’arbres, de silence et de grands portiers galonnés. Une buée bleue,
20 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
23sidence de style colonial en brique sang de bœuf, ornée de hautes colonnes blanches et d’un fronton triangulaire. Que dire de
24s écuries. Celles-ci se déploient en demi-cercle, ornées d’une colonnade et d’un clocheton de brique portant l’œil blanc d’un
21 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
25tholiques et protestants. » Les rives, les îles s’ornent de monuments souvent couverts de noms français : morts de Montcalm et
26 devant une maison de bois peinte en jaune clair, ornée de géraniums aux fenêtres. C’est là qu’habite la mère de Robert, une
27bliques. Seule la Banque est en pierres blanches, ornée de colonnes et d’un fronton de temple grec. Je compte beaucoup de bar
22 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
28tourés. Une campagne atomique, disait l’un d’eux, orné d’une paire d’énormes sourcils blancs, laisserait environ 2 pour 100
23 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
29e droit. Hors série, modèle de grand luxe, elle s’orne d’arbres, de silence et de grands portiers galonnés. Une buée bleue,
30 devant une maison de bois peinte en jaune clair, ornée de géraniums aux fenêtres. C’est là qu’habite la mère de Robert, une
31liques. Seule, la Banque est en pierres blanches, ornée de colonnes et d’un fronton de temple grec. Je compte beaucoup de bar
32s écuries. Celles-ci se déploient en demi-cercle, ornées d’une colonnade et d’un clocheton de brique portant l’œil blanc d’un
24 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
33e droit. Hors-série, modèle de grand luxe, elle s’orne d’arbres, de silence et de grands portiers galonnés. Une buée bleue,
25 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
34s écuries. Celles-ci se déploient en demi-cercle, ornées d’une colonnade et d’un clocheton de brique portant l’œil blanc d’un
26 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
35ieur, mais la nef et le chœur, fort classiques, s’ornent d’une rosace bleue et de sculptures précieuses. Sur les pages d’un gr
36re. L’autel est dominé par des boiseries sombres, ornées de branches de sapin de Noël. Et partout, dans tous ces sanctuaires,
27 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
37idats. À 10 heures, les chapeaux commencèrent à s’orner de bandes de papier portant : I told you so ! (Je vous l’avais dit !)
28 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
38 fragments diversement intervertis, recombinés et ornés de sous-titres. De mon introduction ne subsiste qu’une phrase, placée
39ieur, mais la nef et le chœur, fort classiques, s’ornent d’une rosace bleue et de sculptures précieuses. Sur les pages d’un gr
40re. L’autel est dominé par des boiseries sombres, ornées de branches de sapin à Noël. Et partout, dans tous ces sanctuaires, l
29 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
41e — son ménage simplifié lui en laisse le temps — ornée de quelques gros bijoux de quatre sous, mais bien brillants, précédan
42sont pris dans la petite cuisine blanche, parfois ornée d’un bar, toujours d’un frigidaire. Mais alors le mari perd en autori
30 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
43t n’y répond que par la bande, la bande rouge qui orne le livre : « C’est une grande folie de croire qu’on peut être sage to
31 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe s’inscrit dans les faits [Introduction] (novembre 1956)
44ant notre porte et voyant les plaques dont elle s’orne, portant toutes l’adjectif « européen » en lettres d’or sur un fond v
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
45uleurs de l’amour (Schéma philosophique abstrait, orné d’une illustration.) L’amour étant l’initiateur de tout ce qui existe
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
46, et cela va du métope de Sélinonte au bas-relief ornant une gare moderne — celle de Genève —, d’Ovide à Victor Hugo et de l’a
47erbe présent à sa fille non mariée. L’objet était orné de beaucoup d’ouvrages d’orfèvrerie brillant d’un vif éclat. Il y ava
48rmès ; près de lui gisait tout de son long Argos, orné d’yeux rebelles au sommeil ; du sang rouge d’Argos, surgissait un ois
49let ; car sur le sol foisonnaient les pétales qui ornent les prairies au printemps. Elles coupaient ensuite, luttant à qui en
50 presse : que tardes-tu à mourir ? Tu peux, à cet orne, avec ta ceinture qui t’a heureusement suivie, suspendre et briser to
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
51rbres fruitiers. En sus, c’est un beau pays, bien orné de villes, châteaux, villages, et a un peuple viril, qu’elle surpasse
52sprit humain. Cette région, que la nature n’avait ornée que de forêts immenses, s’est peuplée de nations puissantes, s’est co
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
53ient des palais réguliers ; ces colonnes abattues ornaient la majesté des temples ; ces galeries écroulées dessinaient les place
36 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
54sprit humain : cette région que la nature n’avait ornée que de forêts immenses, s’est peuplée de nations puissantes, s’est co
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
55’y a répondu que par la bande, la bande rouge qui ornait le livre : « C’est une grande folie de croire qu’on peut être sage to
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
56, au xe siècle, puis des comtes dont les statues ornent encore un cénotaphe, dans la très fine et haute église collégiale. Le
57bres, lourdes ferrures, lits à colonnes, plafonds ornés de stucs bleus et blancs. Hauteur, ampleur, simplicité robuste, et qu
58, où toutes les grandes maisons à toits de fermes ornés de pignons baroques sont à coup sûr celles des comtes de Reding, dyna
39 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
59ien des premières sinon qu’un morceau de dentelle ornait le haut de leurs sièges de velours rouge, pour quelque usage ignoré d
60 Stampa (altitude 1026 m) pour admirer une façade ornée de sgraffiti baroques, nous lûmes sur une maison voisine : « Ici est
61euses années, est commune aux deux cultes. Elle s’orne de deux tours jumelles, qui portent chacune une horloge : c’est super
40 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
62venait de recopier d’une belle écriture sage et d’orner de fleurs au crayon de couleur. Fourier était alors son nouvel Interc
41 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
63venait de recopier d’une belle écriture sage et d’orner de fleurs au crayon de couleur. Fourier était alors son nouvel interc
42 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
64t de dormir nos hommes d’État. Certes, ils savent orner leurs discours de phrases sur les glorieuses libertés de l’Europe et
43 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
650 m d’altitude, des maisons blanches aux fenêtres ornées, des chalets bruns, une énorme église baroque, dans des pâturages d’u