1 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
1, demain, nous pouvons édifier avec les peuples d’outre-mer associés à nos destinées, [p. 168] la plus grande formation politique
2 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
2, demain, nous pouvons édifier avec les peuples d’outre-mer associés à nos destinées, la plus grande formation politique et le pl
3 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
3gramme d’une enquête « scientifiquement établie » outre-mer. Comment sortir de cette broussaille de malentendus ? La bonne volont
4 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
4gramme d’une enquête « scientifiquement établie » outre-mer. Comment sortir de cette broussaille de malentendus ? La bonne volont
5 1956, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Oserons-nous encore… » (6 novembre 1956)
5 dépende plus des élections locales d’un peuple d’outre-mer, mais de nos seules consciences, advienne que pourra. Nous devons me
6 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
6d’articulation ou d’intégration des territoires d’outre-mer et de la métropole : il peut être considéré soit comme interne, soit
7 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
7Liens avec l’Europe », pour les émigrés européens outre-mer. — Premières démarches en vue de l’établissement de Dialogues intercu
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
8découvre elle-même, en se comparant aux peuples d’outre-mer. Au début et au terme de cette vaste enquête, plaçons en épigraphes q
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
9, demain, nous pouvons édifier avec les peuples d’outre-mer associés à nos destinées, la plus grande formation politique et le pl
10 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
10 forces ; au moment où les jeunes nationalismes d’outre-mer s’affirment bruyamment et tendent à se grouper contre elle ; doubleme
11 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
11s été dominée jusqu’ici par une seule puissance d’outre-mer. 3. L’Europe a produit une civilisation que le monde entier est en tr
12 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
12retagne de toutes leurs coûteuses « dépendances d’outre-mer », ainsi que l’on nommait alors les colonies. Ce plan, faut-il le dir
13 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
13les États colonialistes de s’ouvrir des débouchés outre-mer — un espace vital, dira Hitler — a joué un rôle important à l’origine
14 a renoncé, bon gré, mal gré, à ses possessions d’outre-mer. Décolonisation, union, prospérité — simultanées. Ce premier fait, dé
15des vraies valeurs européennes, que nous envoyons outre-mer, mais des agents de nos États et de nos [p. 72] firmes, qui transport
14 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
16 pays où ils vont aller. De même, les étudiants d’outre-mer qui viennent dans nos universités ont grand-peine à se faire une idée
17 Occident et consacrées à un groupe de cultures d’outre-mer, du type France-Asie (Paris) publiée par des Français, ou du type Pré
18lus ou moins pittoresque ou polémique d’un pays d’outre-mer, d’un continent, d’une religion, ou d’une situation politico-sociale.
19ssistants techniques et l’accueil aux étudiants d’outre-mer. La Société européenne de culture (Venise) a organisé un congrès Euro
20ondre aux demandes de chercheurs et d’instituts d’outre-mer, qui ne disposaient jusqu’ici que de sources d’informations nationale
15 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
21, des historiens, des spécialistes des cultures d’outre-mer, etc. La première chaire européenne est créée en 1957 par l’universit
22 qu’elle est bénéficiaire (de 51 millions) avec l’outre-mer. Mais il faut avouer que ces chiffres ne suffisent pas à justifier no
16 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
23e la jeunesse européenne, mais aussi des hommes d’outre-mer qui viennent chez nous en pèlerinage aux sources vives de la nouvelle
24nne. Mais c’est par l’Université que les hommes d’outre-mer viennent au contact de la culture européenne, et c’est là qu’ils se p
17 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
25e la jeunesse européenne, mais aussi des hommes d’outre-mer qui viennent chez nous en pèlerinage aux sources vives de la nouvelle
26nne. Mais c’est par l’Université que les hommes d’outre-mer viennent au contact de la culture européenne, et c’est là qu’ils se p
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
27, des historiens, des spécialistes des cultures d’outre-mer, etc. La première chaire européenne est créée en 1957 par l’universit
28’elle était bénéficitaire (de 51 millions) avec l’outre-mer. Mais il faut avouer que de tels [p. 291] chiffres ne suffisent pas à
19 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
29s grands pays d’Europe, alors que les magazines d’outre-mer publient des éditions spéciales et circulent sans difficulté dans tou
20 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
30e la jeunesse européenne, mais aussi des hommes d’outre-mer qui viennent chez nous en pèlerinage aux sources vives de la nouvelle
31nne. Mais c’est par l’Université que les hommes d’outre-mer viennent au contact de la culture européenne, et c’est là qu’ils se p
21 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
32 pays où ils vont aller. De même, les étudiants d’outre-mer qui viennent dans nos universités ont grand-peine à se faire une idée
22 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
33qui nous mine à l’intérieur. Ce que les peuples d’outre-mer nous opposent, c’est ce que nous opposons nous-mêmes à notre vocation
23 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
34, demain, nous pouvons édifier avec les peuples d’outre-mer associés à nos destinées, la plus grande formation politique et le pl