1 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
1 lutte qui met aux prises l’Europe et le monde du Pacifique. On retrouvera ici beaucoup des idées que la Tentation de l’Occident
2 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
2gne, que votre goût du décor guerrier est un goût pacifique, somme toute, sportif, artistique si j’ose dire ! Lui. — Eh bien, et
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
3tatique pour les conquêtes futures, militaires ou pacifiques. Dans le système de l’État-nation, tout referendum doit nécessairemen
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
4 peut encore rassembler les hommes en communautés pacifiques ? Vendredi Saint (avril 1935) Pour vivre de peu. — (Avoir peu.) At
5 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
5gne, que votre goût du décor guerrier est un goût pacifique somme toute, sportif, artistique si j’ose dire ! Lui. — Eh bien, et
6 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
6tatique pour les conquêtes futures, militaires ou pacifiques. Dans le système de l’État-nation, tout referendum doit nécessairemen
7 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
7sûrs que le réarmement massif profite aux nations pacifiques ? Sommes-nous même sûrs qu’il soit un avantage certain pour les natio
8 qui incarne le seul avenir possible d’une Europe pacifique. Si nous restons cela, si nous prenons conscience tout à nouveau de l
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
9 souffrante. C’était sans doute une hérésie, mais pacifique, et par certains de ses aspects, très favorable à l’équilibre civilis
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
10C’est sur cette Italie heureuse, immorale et très pacifique 176 qu’allaient se jeter les troupes françaises de [p. 277] Charles
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
11au mariage — cette vraie « coexistence » durable, pacifique, et mutuellement éducative. On pourrait exiger des tests ou des épreu
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
12ent, que le prix devait couronner. Et le chimiste pacifique verra retomber sur sa tête, sous la forme d’une [p. 64] bombe de 1000
12 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
13ent, que le prix devait couronner. Et le chimiste pacifique verra retomber sur sa tête, sous la forme d’une bombe de 1000 kg son
13 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
14, jusqu’à ce qu’ils eussent rejoint les terres du Pacifique. On ne pouvait plus rien ajouter aux plus hauts gratte-ciel de New Yo
14 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
15e part au monde la vie n’apparaît si discrète, si pacifique et séculaire. Ce pays-là n’est qu’amitié des tons et des lignes humai
15 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
16fils, officiers de marine, se sont battus dans le Pacifique. Les disputes politiques, à la table des T…, semblent passées depuis
16 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
17place dans un taxi. Trois militaires, rentrant du Pacifique, s’y racontaient le détail de leurs campagnes. Aucun d’eux ne donnait
17 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
18muses, que tu as du fun », écrit l’ami du fond du Pacifique. Je pense aussi à celle qui s’était remariée croyant son mari tué en
18 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
19xe siècle, presque à l’étroit entre les rives du Pacifique et de l’Atlantique, mais encore débordants d’énergies qui soudain ne
20 paquebot de luxe ramène vers son pays du fond du Pacifique ou de l’Europe, dont il n’a guère connu que les ruines et les amertum
19 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
21e part au monde la vie n’apparaît si discrète, si pacifique et séculaire. Ce pays-là n’est qu’amitié des tons et des lignes humai
20 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
22et les Indiens, et même les Jaunes sur la côte du Pacifique. Seule l’Argentine fait exception, n’ayant de nègres que les boxeurs
21 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
23e, que la situation se redresse lentement dans le Pacifique : car cela signifie pratiquement un peu plus de bateaux vers l’Europe
22 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
24 Cependant mes chances de faire la guerre dans le Pacifique ou en Europe me semblent minces. Je devrais passer un an dans un camp
23 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
25, lieutenants de vaisseau, se sont battus dans le Pacifique. Les disputes politiques, à la table des T…, semblent passées depuis
24 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
26 heures de Lisbonne à New York, ou de New York au Pacifique. Un très long voyage aujourd’hui nous ramènerait nécessairement au po
25 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
27place dans un taxi. Trois militaires, rentrant du Pacifique, s’y racontaient le détail de leurs campagnes. [p. 55] Aucun d’eux ne
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
28 cargos alliés n’avaient été trop occupés dans le Pacifique. Les Anglais eussent peut-être voté différemment. La solidarité prati
27 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
29 baie de Bikini, petite île à peu près déserte du Pacifique. Parmi tous les détails publiés dans la presse sur les préparatifs de
28 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
30, jusqu’à ce qu’ils eussent rejoint les terres du Pacifique. On ne pouvait plus rien ajouter aux plus hauts gratte-ciels de New Y
29 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
31us allons en dix heures de Lisbonne à New York au Pacifique. Un très long voyage aujourd’hui nous ramènerait nécessairement au po
30 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
32e, décrivant les Îles enchantées d’un archipel du Pacifique, disait qu’elles « évoquent assez bien l’image que ce monde pourrait
31 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
33âtiments de guerre réunie dans la baie de Bikini, Pacifique. Parmi tous les détails publiés par la presse sur les préparatifs de
32 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
34uses, que tu as du fun », écrit l’ami, du fond du Pacifique. Je pense aussi à celle qui s’était remariée croyant son mari tué en
33 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
35 du siècle, presque à l’étroit entre les rives du Pacifique et de l’Atlantique, mais encore débordants d’énergies qui soudain ne
36 paquebot de luxe ramène vers son pays du fond du Pacifique, ou de l’Europe, dont il n’a guère connu que les ruines et les amertu
37 dans l’air, voir les récits de la guerre dans le Pacifique.) Occupons-nous de dangers plus visibles, et de quelques maux véritab
34 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
38Brooklyn. Saroyan voyage entre la côte du [p. 79] Pacifique et Broadway. Katherine Ann Porter, sudiste et new-yorkaise par accès,
35 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
39, jusqu’à ce qu’ils eussent rejoint les terres du Pacifique. On ne pouvait plus rien ajouter aux plus hauts gratte-ciel de New Yo
36 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
40 rassembler les nations et les peuples à des fins pacifiques, non partisanes, on les nomme assembleurs de nuées. On veut dire qu’i
37 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
41 puissance matérielle et en faveur d’un équilibre pacifique, qui se trouvait être « dans les vrais intérêts de la politique de l’
38 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
42a mission de gardienne d’une tradition féconde et pacifique. Elle reculerait, sans profit pour personne. Elle ne ferait que s’élo
43e : qu’elle contribue effectivement à l’équilibre pacifique, et qu’elle ne serve pas de paravent à des luttes de puissances ou de
39 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
44 fédérée, quand ils seront convaincus de ses fins pacifiques, le comment suivra facilement. Le préambule et l’idée directrice sont
40 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
45ouve la justesse de sa cause dans une compétition pacifique. Une compétition pacifique entre hommes également convaincus : si ce
46 dans une compétition pacifique. Une compétition pacifique entre hommes également convaincus : si cette offre est aussi valable
47urt plus que le risque normal d’une « compétition pacifique ». Il est temps de courir le risque de la paix ! Soyons francs : tout
41 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
48francs butors l’usage enfin « démocratique » et « pacifique » des produits de trente ans de « crimes ». Un peu de morale Lorsque
42 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
49 l’Europe, il se trompe simplement d’un océan, le Pacifique. Trouvant la Jamaïque, il se croit au Cathay. Il se trompe également
43 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
50e servir une Europe capable d’assurer leur avenir pacifique, mais aussi de leur offrir le grand risque commun de l’indépendance r
44 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
51tés sont possibles : celle d’une nouvelle royauté pacifique de l’Europe sur toute la planète, si nous savons à temps nous unir, e
45 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
52’autre nos paroles secrètes de la nuit, grande et pacifique comme le nom de l’Océan d’Asie. Ce n’est pas un hasard si tu es là, a
46 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
53de faire accepter la doctrine de la « coexistence pacifique », indispensable au succès matériel des plans actuels de l’économie r
54 la politique de coexistence (ou de « compétition pacifique ») et les déclarations prophétisant le triomphe rapide du communisme,
55eures du voisin, s’en remettre à la « compétition pacifique » pour résoudre tous les conflits, c’est le libéralisme du xixe sièc
47 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
56e Kommunist (Moscou) déclare que « la compétition pacifique suppose un débat idéologique ». Et il ajoute sèchement : « Exiger une
57vue Foreign Affairs : la politique de coexistence pacifique implique un redoublement de la lutte idéologique… On nous a dit : tou
58nt par décret (anathème à l’appui) la compétition pacifique et la lutte idéologique. Si la lutte idéologique n’est plus la guerre
59 l’Occident serait compatible avec la coexistence pacifique, mais toute riposte du côté occidental serait encore un acte de guerr
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
60’autre nos paroles secrètes de la nuit, grande et pacifique comme le nom de l’Océan d’Asie. Ce n’est pas un hasard si tu es là, a
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
61 fertiles, les populations sont toujours d’humeur pacifique, tandis qu’elles sont belliqueuses et énergiques dans les contrées le
62 premières, j’entends celles qui ont le caractère pacifique, étant les plus nombreuses, la paix a fini par y prévaloir universell
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
63ste qui sera procuré à la Chrétienté par ce moyen pacifique ; la réputation du Christianisme qui a souffert du fait des guerres s
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
64es Indes où l’on s’adonne surtout aux occupations pacifiques ; Persans et Turcs enfin ont mêlé à la mollesse de l’Asie qu’ils ont
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
65i, comme dit Rousseau, que cette fédération à but pacifique ne saurait être réalisée parce que les dirigeants des États qui devra
66 importants dans l’élaboration d’une constitution pacifique de droit international. Le pas le plus important de tous était sans c
67t en droit de l’espérer. Un ordre des choses plus pacifique, fondé sur de meilleurs principes, s’établirait alors de façon tout à
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
68e abstrait, niveleur et fermé, d’une part l’union pacifique des peuples, d’autre part la renaissance des réalités locales, écrasé
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
69irection, sous forme de développements politiques pacifiques et légaux. Quand sera-ce ou quand ne sera-ce pas ? Patience, il vient
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
70’être libre. Elle sera illustre, riche, pensante, pacifique, cordiale au reste de l’humanité. Elle aura la gravité douce d’une aî
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
71doue — le bouddhisme — accomplissait une conquête pacifique en partant de l’Afghanistan et en se dirigeant au nord-est, pour atte
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
72ation est indispensable au maintien des relations pacifiques ; Conscients que l’Europe ne se construira que par des réalisations
58 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
73s traités indispensables, garantirait l’évolution pacifique du peuple allemand, à laquelle ses voisins de l’Est sont vitalement i
59 1961, La Vie protestante, articles (1938–1978). Bilan simple (29 décembre 1961)
74perdu la face en tant que champion de l’arbitrage pacifique et du droit des petits États. Quant à l’Allemagne de l’Est, c’est à l
75e. En offrant au monde l’exemple d’une Fédération pacifique — que la Suisse a toutes les raisons de ne plus bouder — les Européen
60 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
76era capable de négocier et d’imposer une solution pacifique du conflit, sauvegardant les droits du Mexique. Les voies diplomatiqu
77suis convaincu que votre accord va mettre une fin pacifique [p. 38] et amicale à la querelle qui a duré trois cents ans entre les
61 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
78’être libre. Elle sera illustre, riche, pensante, pacifique, cordiale au reste de [p. 57] l’humanité. Elle aura la gravité douce
62 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
79re de la plus vieille démocratie, ce petit peuple pacifique, ce petit peuple égalitaire où la femme n’a pas le droit de vote mais
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
80t voici la Suisse fédérale, égalitaire, neutre et pacifique, toute prête à s’agréger d’autres cantons jusqu’à ce qu’elle rempliss
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
81 [p. 53] Ce « petit peuple pacifique… » S’il est juste d’attribuer après coup la naissance de la Suisse à
82 croit à tort qu’ils ont toujours été : le peuple pacifique par excellence. [p. 63] En fait, ils n’ont plus combattu dans une se
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
83ouhaitait une confédération solidement unifiée et pacifique ; les cantons intérieurs, demeurés catholiques, et formant le noyau d
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
84re de la plus vieille démocratie, ce petit peuple pacifique, ce petit peuple égalitaire où la femme n’a pas le droit de vote mais
67 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
85re à la jeunesse à estimer et à aimer les peuples pacifiques, notamment ceux des deux rives de l’Atlantique… » [p. 17] À l’invers
68 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
86éril rouge, déguisé par les Russes en coexistence pacifique — nom qui aurait fait frémir Lénine ! — on reparle d’un péril jaune,
87edans cette union fédérale qui ferait notre force pacifique, décuplant au-dehors la force belliqueuse de ceux dont il fait nos en
69 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
88ngton n’entend pas renoncer à sa présence dans le Pacifique. » « VIe Plan : enrichir la France sans que les Français en souffrent
70 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
89de garanties tatillonnes, des moyens d’extinction pacifiques — c’est promis — et au surplus rentables, de notre espèce. Le princip
71 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
90ente d’armes, de centrales nucléaires déclarées « pacifiques », et de sous-marins déclarés « défensifs » 189 , procès politiques,
72 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
91e communauté réelle. Mouvement de base, spontané, pacifique, et qui permet pour la première fois, depuis des siècles qu’est appar
73 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
92tauration ou création de communautés efficaces et pacifiques, là où le centralisme napoléonien a manifestement échoué. Il faut inv
74 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
93est la condition d’un développement harmonieux et pacifique des peuples européens. 2. Selon les termes mêmes de la déclaration fa
75 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
94est la condition d’un développement harmonieux et pacifique des peuples européens. 2. Selon les termes mêmes de la déclaration fa
76 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
95lic assuré par une majorité incontestée Pluralité pacifique des communautés et des vocations. Accroissement du prestige nationa