1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1ns culture qui se chargent de gaver les masses du pain quotidien de la bêtise de tous les partis, on comprendra ce que je ve
2rs » — tant qu’il y a des gens pour vous faire du pain ; et c’est très beau, Aragon, de ne plus rien attendre du monde, mais
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
3ent. Cela commence à se savoir. Ils promettent du pain, et croient ainsi triompher à la fois des bourgeois, et de la vérité
4ines anti-bourgeoises. Mais ils ne donnent pas de pain. Ceux qui ne promettent que du pain, finalement n’en donnent jamais.
5onnent pas de pain. Ceux qui ne promettent que du pain, finalement n’en donnent jamais. Nous avons en commun avec eux certai
3 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
6, c’était l’écho des bombardements, les cartes de pain, des menaces de violences sociales. Que devenaient, dans tout cela, l
4 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
7ont jouée, t’ont dominée, ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges — et tu n’as pas su t’en apercevoir ! — Toi q
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
8lité. Commençons par le commencement : donnons du pain à tout le monde. Nous parlerons ensuite de ce spirituel auquel vous n
6 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
9ont jouée, t’ont dominée, ceux qui mangeaient ton pain t’ont dressé des pièges — et tu n’as pas su t’en apercevoir ! — Toi q
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
1052 . Cela commence à se savoir. Ils promettent du pain, et croient ainsi triompher à la fois des bourgeois, et de la vérité
11rines antibourgeoises. Mais ils ne donnent pas de pain. Ceux qui ne promettent que du pain, finalement n’en donnent jamais.
12onnent pas de pain. Ceux qui ne promettent que du pain, finalement n’en donnent jamais. Nous avons en commun avec eux certai
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
13nt de manquer de travail et de ne pas gagner leur pain, mais c’est surtout de constater que l’Allemagne, pour laquelle ils s
9 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
14n de ce que dans la communion, et non pas dans le pain et le vin, il y a la présence réelle du Seigneur mort pour nous, impi
10 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
15t comme si les chrétiens ne vivaient pas aussi de pain. Le grand danger du socialisme n’est pas dans son matérialisme, mais
16combattre la misère, car un homme qui n’a pas son pain ne peut pas être une personne ni exercer sa vocation ; combattre auss
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
17 des nourritures de luxe, et nous avons besoin de pain de ménage. Elle nous offre des spécialités pharmaceutiques et nous av
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
18incipe de communion aussi pauvre. Car une fois le pain assuré, quand les poètes se virent enfin libres de chanter l’homme to
19de la pensée et de l’action : « Donnez d’abord le pain à tous, et le reste viendra par-dessus. » Telle fut la grande maxime
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
20e « désintéressée ». Il fallait d’abord donner le pain, d’abord rendre sa « liberté » à la nation. La culture viendrait aprè
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
21issance pratique à l’heure où il faudra donner du pain, si l’on veut prendre ou garder le pouvoir. Qui sait même si cette cr
15 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
22incipe de communion aussi pauvre. Car une fois le pain assuré, quand les poètes se virent enfin libres de chanter l’homme to
23de la pensée et de l’action : « Donnez d’abord le pain à tous, et le reste viendra par-dessus. » Telle fut la grande maxime
24issance pratique à l’heure où il faudra donner du pain si l’on veut prendre ou garder le pouvoir. Qui sait même si cette cra
16 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
25ctature tue la liberté pour assurer l’ordre et le pain du corps (c’est le principe !). La liberté condamne la dictature, mai
17 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
26it se battre sur deux fronts : il doit gagner son pain, et il doit triompher des conformismes et des « cabales ». Certains p
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
27quand il ne s’agit plus de rien que de trouver le pain du lendemain, et c’est le cas du très grand nombre. D’autre part, ceu
28poration boulanger, minotier et consommateurs. Le pain, la tombe. Deux réalités fondamentales. Voilà qui est bien dans l’har
29 Pour la vie, l’homme debout et actif, il faut le pain. Pour la mort, l’homme qui se recouche, il faut la tombe. Il y a touj
30. Mais avec le produit de nos pêches, les bons de pain, le reste du tonneau de vin blanc, nous pourrions subsister sans arge
19 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
31oi, certifié et scellé par les signes visibles du pain et du vin, je dois croire identiquement que c’est là le centre vivant
20 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
32ration boulangers, minotiers et consommateurs. Le pain, la tombe. Deux réalités fondamentales. Voilà qui est bien dans l’har
33 Pour la vie, l’homme debout et actif, il faut le pain. Pour la mort, l’homme qui se recouche, il faut la tombe. Il y a touj
21 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
34dre les problèmes de la paix, de la liberté et du pain des hommes. » Autant dire qu’il ne fait plus confiance à Marx. Autant
22 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
35dre les problèmes de la paix, de la liberté et du pain des hommes » ad . À vrai dire, nous n’espérions pas un triomphe si ra
23 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
36vec le [p. 84] produit de nos pêches, les bons de pain, le reste du tonneau de vin blanc, nous pourrions subsister sans arge
24 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
37ir vivra la vie ordinaire des hommes, gagnant son pain par un métier quelconque. » C’est le contraire qui m’est arrivé : j’a
25 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
38ande plus sa part au festin de l’impérialisme. Le pain, les jeux, l’abolition des classes, tels sont désormais ses mots d’or
26 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
39urnir aux pauvres des vêtements, du charbon et du pain. Selon d’autres, une bonne part de l’argent extorqué aux passants cra
40 et liberté dans le monde. Communauté, égalité et pain pour le Peuple. N’oublions pas, dans nos démocraties, que la grande
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
41us convertissons en lui de la même manière que le pain dans le sacrement se change en corps du Christ : je suis ainsi changé
28 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
42 il le répétera souvent : « L’homme ne vit pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de mon Père »…
43e plan religieux. Nicolas pauvre et se privant de pain à l’époque même où les Suisses sont tentés par les richesses étrangèr
29 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
44que chose comme une friandise. Elle n’est plus un pain quotidien. Et après tout, cela est juste, si l’on commence par admett
30 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
45que chose comme une friandise. Elle n’est plus un pain quotidien. Quand on dit de quelqu’un : c’est un intellectuel ! cela s
31 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
46 pas du « partage » spirituel, qui devait être le pain quotidien de ces communautés souvent persécutées. Certes, il ne faudr
32 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
47 des langues, le Sel et l’Huile. Je lui oppose le Pain et le Vin. Je lui oppose aussi les œuvres d’hommes où sa part a été c
33 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
48te, ce grand maître du vrai réalisme. « Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras ; donnes-en
34 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
49us vendre : café, liqueurs, savon, beurre, sucre, pain blanc et vin rouge… Le pain et le vin, symboles de la terre de France
50savon, beurre, sucre, pain blanc et vin rouge… Le pain et le vin, symboles de la terre de France, marques sacrées d’une civi
35 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
51. Les soldats mériteront du repos, les peuples du pain et des jeux. Il n’y a pas de probabilité que la guerre suscite les no
36 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
52isme. Nous voulons que les trains roulent, que le pain soit vendu, que la jeunesse retrouve l’espoir, et non pas que tel par
53ise de pouvoir, en se moquant bien des trains, du pain, de la jeunesse, et du sens de la vie des hommes dans la cité. Or, no
37 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
54building, comme une hostie est moins grosse qu’un pain ; ils ne sont pas si enfantins que leurs critiques. On ne m’avait pas
38 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
55s, contez-leur une histoire. « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent des brioches ! » Le siècle est en révolution, l’Europ
39 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
56s, contez-leur une histoire. « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent des brioches. » Le siècle est en révolution, l’Europe
57building, comme une hostie est moins grosse qu’un pain ; ils ne sont pas si enfantins que leurs critiques. On ne m’avait pas
40 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
58t des mitraillettes [p. 95] à ceux qui veulent du pain, une discipline aveugle à ceux qui cherchent un ordre, et le camp de
41 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
59 l’ordre, et plus qu’à la richesse, et plus qu’au pain qu’il mange à une notion de l’homme, qu’il ne sait pas toujours formu
42 1951, Preuves, articles (1951–1968). Culture et famine (novembre 1951)
60ine Marie-Antoinette conseillait à un peuple sans pain. Culture n’est pas consommation, mais production. C’est ce que l’époq
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
61tout Ordre qui n’a su qu’encadrer l’anarchie ? Du pain ? L’État l’assure à ses clients dociles. « Clarissimes » oisifs sur l
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
62ie ou de religion à ceux qui demandent d’abord du pain. Ventre affamé n’a point d’oreilles. » Il peut sembler pourtant que l
45 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
63e ne pas se faire massacrer quand elle demande du pain, la paix, la liberté, et si possible un peu de vérité. p. 68 y.
46 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
64apper l’esprit des foules, « car on ne vit pas de pain seulement »… Chacun récolte donc ce qu’il a semé, et qui n’était pas
65 qu’on jugeait vital pour chaque régime : ici, le pain quotidien ; là, le rêve compensateur. De quoi faudrait-il s’étonner ?
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
66l le tente par la faim (transforme ces pierres en pains), par la magie (jette-toi dans le vide du haut du Temple et les Anges
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
67ns à Londres du temps de César ; ils mangeront du pain d’avoine, et s’égorgeront à coups de couteau pour un poisson séché au
49 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
68mme tout le monde, d’ici huit jours, ira jeter du pain aux cygnes », me disait le chef de la police municipale à la veille d
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
69e, ce grand maître du vrai réalisme : « Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras : donnes-en
51 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
70omme tout le monde, d’ici huit jours ira jeter du pain aux cygnes », me disait le chef de la police municipale à la veille d
52 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
71 facilement. Le boulanger continuerait à faire du pain, parce que c’est son plaisir et qu’il faut s’occuper. On prendrait ch
72uper. On prendrait chez lui sans payer un ou deux pains par jour, on ne peut pas en manger davantage, et il serait inutile d’
53 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
73notre Homme de l’An 2000 : sans eau potable, sans pain, sans vin, et privé même du comprimé d’algues marines en guise de ste
74: l’homme se voit condamné désormais à gagner son pain à la sueur de son front, la femme à enfanter dans la douleur, tous le
54 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
75e à quinze jours de forteresse dans le Valais, au pain, à [p. 12] l’eau, sans visites ni courrier. Vous avez bien compris ?