1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
1nche ne se sentirait-elle pas attirée par la Rome papale, qui la console de la Rome de son mari et la venge de l’Angleterre de
2 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
2s qu’un Mazarin, un Concini ou un Ubaldini (nonce papal) introduisent en France au début du xviie siècle, c’est le virus de
3 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
3 et la correspondance du sinistre Ubaldini, nonce papal, les seize attentats perpétrés contre Henri IV à l’instigation des Jé
4 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
4re la conception « évangélique » et la conception papale ; entre la foi à la Révélation parfaite et suffisante, et le recours
5 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
5e et la transforment (non sans supprimer la tiare papale) en une vision de la Trinité. Les historiens ne sont guère d’accord,
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
6 âmes, c’est-à-dire au concret : d’une chrétienté papale. Au lieu de l’Europe unie de Charlemagne, règne sacerdotal et impéria
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
7rdre des préoccupations qui dictèrent le prononcé papal de 1298, ainsi que les actes de la diplomatie royale en 1300. Cet ouv
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
8ein d’une unité beaucoup plus vaste, impériale ou papale, réformée ou romaine, germanique ou latine, — européenne. Paracelse q
9 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
9ein d’une unité beaucoup plus vaste, impériale ou papale, réformée ou romaine, germanique ou latine, — européenne. Paracelse q
10 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
10ie, joachimites en Italie (et jusque sur le trône papal pour peu de temps), Amis de Dieu disciples de Suso : ils traversent l
11 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
11nt. À ce jeu, l’Université perdra son immédiateté papale ou impériale selon les pays ; perdra ses privilèges extraterritoriaux