1 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
1e, faire appel à toute la rigueur d’un « esprit » par essence impondérable et volatil ? Dirait-on pas qu’ils s’imaginent exercer su
2 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
2ultivé » de ce qu’il est toujours sous-entendu et par essence insaisissable. C’est une espèce de Providence des clercs laïques. Ell
3 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
3 passé par là ». Or la passion et le mariage sont par essence incompatibles. Leurs origines et leurs finalités s’excluent. De leur
4 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
4l (août 1938) am Si l’on songe que le conte est par essence un récit cocasse et en quelque manière libérateur, on conçoit que les
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
5ureuse spontanée, couronnée et non combattue, est par essence peu durable. C’est une flambée qui ne peut pas survivre à l’éclat de
6dont la conscience n’a pas la clé. Langage ambigu par essence, car il « trahit » au double sens du terme ce qu’il veut dire sans le
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7ndait de la « Dame de ses pensées », inaccessible par essence, toujours placée « en trop haut lieu » pour lui 46 , le troubadour so
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
8 passé par là ». Or la passion et le mariage sont par essence incompatibles. Leurs origines et leurs finalités s’excluent. De leur
8 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
9t système, fût-il nommé fédéraliste, est unitaire par essence, et donc anti-fédéraliste. Il l’est dans son esprit, il le sera donc
9 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
10onstrueuse création du mensonge, car le mensonge, par essence, n’est pas ! C’est une espèce de décréation. C’est le trompe-l’œil et
10 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
11partie dans le procès de sa définition. Paradoxal par essence, il existe, bien sûr, mais il est dans tout être ce qui n’est pas, ce
11 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
12les vrais tourments de la passion sont indicibles par essence, ou ne trouveraient à s’exprimer que par les paradoxes du langage mys
12 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
13onstrueuse création du mensonge, car le mensonge, par essence, n’est pas ! C’est une espèce de décréation. C’est le trompe-l’œil et
13 1944, Les Personnes du drame. Introduction
14 écrite les témoignages d’une vocation qui reste, par essence, incomparable ? ⁂ Supposons le problème résolu. Connaître la grandeur
14 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
15s la mesure exacte où elles ont douté d’une union par essence incontrôlable, qu’elles ont perdu leur communion réelle. Rappelons ic
15 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
16les La fuite devant la liberté, bien qu’elle soit par essence une attitude mentale et affective, se trouve favorisée cependant par
16 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
17te ouverte ou sournoise contre un ordre de choses par essence discutable, c’est-à-dire affecté dès l’origine, comme en chacun de se
17 1953, Preuves, articles (1951–1968). Les raisons d’être du Congrès (septembre 1953)
18uer en lui l’élan intime de la recherche, qui est par essence une aventure dans l’inconnu. Notre deuxième raison de nous tourner ve
18 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
19rance napoléonienne. L’idéologie de la nation est par essence conquérante : elle veut apporter la Liberté aux autres peuples, sous
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
20rance napoléonienne. L’idéologie de la nation est par essence conquérante : elle veut apporter la Liberté aux autres peuples, sous
20 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
21tème des castes en font une religion missionnaire par essence. D’autre part, la science née de l’Europe se veut exacte en tous lieu
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
22ntraîne » et transfigure dans la mesure où il est par essence malheureux, ce n’est pas l’Éternel Féminin mystique du Second Faust.
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
23l posé. L’exemple d’une nation « internationale » par essence permet au contraire d’imaginer ce que serait un État fédéral européen
23 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
24ntraîne » et transfigure dans la mesure où il est par essence malheureux, ce n’est pas l’Éternel Féminin mystique du Second Faust.
24 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Fédéralisme et culture (3-4 mars 1962)
25lle de l’organisation rationnelle d’activités qui par essence, ne le sont pas. Tout le secret du fédéralisme réside dans l’art de d
25 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
26ntenu : seuls sont portés au programme les sujets par essence interdisciplinaires. J’entends par là : les sujets qu’il serait le pl
26 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
27ntenu : seuls sont portés au programme les sujets par essence interdisciplinaires. J’entends par là : les sujets qu’il serait le pl
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
28e totale que mérite à coup sûr un ennemi criminel par essence et par position, collectivement et en chacun de ses citoyens, civils
28 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
29ntenu : seuls sont portés au programme les sujets par essence interdisciplinaires. J’entends par là : les sujets qu’il serait le pl
29 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
30it substitué au véritable fédéralisme, coopératif par essence. Certains préconisent l’unité romande pour faire contrepoids à la pré
30 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
31es. Forme collective de l’orgueil, antichrétienne par essence, condamnée nommément par le Pape et les chefs de toutes les Églises,
31 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
32mort, il mourrait à cet instant-là. La mort c’est par essence l’inconcevable, donc c’est par essence quelque chose dont on ne peut
33mort c’est par essence l’inconcevable, donc c’est par essence quelque chose dont on ne peut rien dire. J’ai des idées folles, comme
32 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
34rtes, si l’on voit bien que « l’amour insatisfait par essence ne peut s’exprimer que sous forme d’aspiration à la mort », on peut a
33 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
35ntenu : seuls sont portés au programme les sujets par essence interdisciplinaires. J’entends par là : les sujets qu’il serait le pl
34 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
36onstrueuse création du mensonge, car le mensonge, par essence, n’est pas ! C’est une espèce de décréation. C’est le trompe-l’œil et
35 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
37 évidentes. Comment fonder l’union sur l’obstacle par essence et par définition à toute union sérieuse, tant soit peu contraignante