1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1 Mais, alors, je ne sais quel démon du malheur me paralysa. Je venais d’entrevoir l’image d’un couple heureux et banal, votre so
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2 la gorge. Dehors, nous ne parlons pas : le froid paralyse la mâchoire. 6. Doutes sur la nature du Sujet Je crois qu’il faut q
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3 la gorge. Dehors, nous ne parlons pas : le froid paralyse la mâchoire. vi Doutes sur la nature du sujet Je crois qu’il faut
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4in en maugréant. La misère de tous ces regards me paralyse. Comment répondre à leur hostilité, comment accueillir avec un cœur v
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
5e. Il alourdit, il entrave, finalement il [p. 66] paralyse brutalement, par le moyen de la dictature étatiste, l’élan créateur,
6 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
6c’est la formule du conformisme insaisissable qui paralyse l’esprit contemporain, le destitue de sa primauté nécessaire, et prol
7 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
7ins de l’État, il faut l’appui d’une mystique qui paralyse les éléments d’opposition. C’est la mystique de « l’union sacrée », a
8 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
8u’on juge très vulgaire.) Partout la même crainte paralyse en germe tout essai de résister : si ce n’étaient pas les bruns qui a
9raphies de sœurs d’hôpital, je pense. L’insolence paralyse un fonctionnaire allemand. Il se met à suer à grosses gouttes. Il che
9 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
10r l’économie, il faut l’appui d’une mystique, qui paralyse les éléments d’opposition. Tout « étatisme » (au sens atténué du xixe
10 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). « Le matin vient, et la nuit aussi » (7 juin 1939)
11 que l’on en fait. Le même poison, selon la dose, paralyse, ou tonifie. Dans l’atmosphère de catastrophes où nous vivons, une pr
11 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
12issance à « sortir du plan des vieux partis » qui paralyse l’action de ce groupe, après quelques séances d’études et de mises au
12 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
13 l’esprit créateur sur l’esprit fataliste. Ce qui paralysait les intellectuels qui sentaient le besoin d’agir sur les destinées de
13 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
14e morale, puis d’intolérance sourde et larvée qui paralyse chez nous les esprits « trop » entreprenants. Pour prévenir cette mal
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
15n que toute notre politique est alourdie et comme paralysée par des soucis budgétaires de cet ordre, traduisant cette échelle de
15 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
16 l’esprit créateur sur l’esprit fataliste. Ce qui paralysait les intellectuels qui sentaient le besoin d’agir sur les destins de l
16 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
17yen de nous guérir des fausses angoisses qui nous paralysaient, ou de l’angoisse de [p. 16] faux périls. On n’est jamais plus en dan
17 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
18 que l’on en fait. Le même poison, selon la dose, paralyse ou tonifie. Dans l’atmosphère de catastrophes où nous vivons, une pro
18 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
19ou de nouveau, sur un court de tennis — qui va me paralyser pendant quinze jours encore. Notons ici ce que la Nacion n’aura pas d
19 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
20 balaye les préjugés qui nous encombraient l’âme, paralysaient le cœur, faussaient l’intelligence. Je crains qu’il n’en soit rien, v
20 1947, Combat, articles (1946–1950). « La tâche française c’est d’inventer la paix » (26 décembre 1947)
21ue nous avons. L’intelligence française est comme paralysée, neutralisée par une double négation. Elle se refuse également à chac
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
22orte d’hémiplégie, soit que la gauche réussisse à paralyser la droite, ou l’inverse, l’Europe est pratiquement indéfendable. Je m
22 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
23orte d’hémiplégie, soit que la gauche réussisse à paralyser la droite ou l’inverse, l’Europe est pratiquement indéfendable. Je m’
23 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
24; qu’elle distingue mal les forces colossales qui paralysent jusqu’à votre éloquence et vous empêchent d’articuler des intentions
24 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
25rmi nous, mais dispersés. La division de l’Europe paralyse notre culture aussi, puisqu’il n’est pas de culture sans libre échang
25 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
26: qu’elle distingue mal les forces colossales qui paralysent jusqu’à votre éloquence et vous empêchent d’articuler des intentions
26 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
27trop réduits (pour le film et le livre), échanges paralysés, fiscalité excessive, manque d’air et de circulation vivifiante, moye
27 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
28 partir de l’automne dernier. Le scepticisme, qui paralysait les réactions à cet effort d’union, se mue en opposition déclarée, et
28 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
29mps. Quelles sont donc les causes intérieures qui paralysent nos efforts vers l’union ? L’examen de notre crise spirituelle et par
29 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
30mps. Quelles sont donc les causes intérieures qui paralysent nos efforts vers l’union ? L’examen de notre crise spirituelle et par
30 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
31elle est affaiblie par ses propres barrières, qui paralysent non seulement sa défense, mais son essor social et culturel. C’est qu
31 1956, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Oserons-nous encore… » (6 novembre 1956)
32 non je n’oserai pas demander pardon d’être resté paralysé devant leur appel, tant que je n’aurai pas fait tout ce que peut un h
32 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
33s’amorce !) La crainte de « créer des complexes » paralyse le maître et ruine la discipline. La crainte d’imposer un effort inte
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
34sive à l’Histoire, est en train d’appauvrir ou de paralyser des milliers de jeunes peintres, poètes et musiciens. « Que peut-on f
34 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
35e les manœuvrer sans bouger ces rois impossibles, paralysés par leur puissance. Et voilà Suez et Budapest. Et voilà, dans ce jeu
35 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
36a tactique du financement, si bien que la seconde paralyse la première au lieu de s’en inspirer pour trouver ce qu’il faut. Les
36 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
377] deux cannes dans ses énormes mains d’infirme — paralysé des jambes dès le berceau — mais sa maîtrise n’exerçait d’autres sanc
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
38it deux cannes dans ses énormes mains d’infirme — paralysé des jambes dès le berceau — mais sa maîtrise n’exerçait d’autres sanc
38 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
39 film. 30 La crainte de « créer des complexes » paralyse le maître et ruine la discipline. La crainte d’imposer un effort inte
39 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
40pable de marcher. Trois jours plus tard, il était paralysé des jambes et des mains. Le médecin diagnostiqua une polynévrite — pr
41dait alors sa photo et recherchait « un homme âgé paralysé des jambes »… Après deux journées de nouveaux déplacements très pénib
40 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
42ré (ou faut-il dire traditionnel ?) qui tendait à paralyser non seulement toute initiative de la Suisse, mais aussi l’imagination
41 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
43 et les villes protestantes de Zurich et de Berne paralyse l’extension normale des Ligues et produit même leur régression territ
42 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
44mps de crise, et ne pouvait presque rien décider, paralysée par le veto d’un « grand » canton ou par l’opposition des petits coal
43 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
45avec sérieux, il faut que des motifs inconscients paralysent l’esprit critique chez les hommes. Mais la puissance de ces motifs ap
44 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
46ré (ou faut-il dire traditionnel ?) qui tendait à paralyser non seulement toute initiative de la Suisse, mais aussi l’imagination
45 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
47es. Très probablement notre action en serait vite paralysée dans l’immédiat et c’est l’immédiat qui compte, non seulement parce q
48is nous ne réussirons pas non plus, et on se sera paralysé mutuellement. » Brugmans propose donc de ratifier l’accord préparé le
46 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
49point de vue économique, mais très efficaces pour paralyser la vie culturelle. L’édition européenne souffre gravement du régime d
50u’elles enferment. Marchés trop réduits, échanges paralysés, fiscalité excessive, manque d’air et de circulation vivifiante, moye
47 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
51t les mass media, contre nos divisions enfin, qui paralysent les échanges vitaux. Nous avons à rappeler [p. 60] aux élites, à révé
48 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
52a tactique du financement, si bien que la seconde paralyse la première au lieu de s’en inspirer pour trouver ce qu’il faut. Les
49 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
53nificative. La crainte de « créer des complexes » paralyse le maître et ruine la discipline. La crainte d’imposer un effort inte
50 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
54 qui bloque tous les efforts d’union, parce qu’il paralyse la pensée politique, non seulement des nationalistes et des jacobins
51 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
55eçois plusieurs lettres de Joë Bousquet, le poète paralysé de Carcassonne, dont le prestige investit profondément le groupe des
52 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
56utres lettres d’instituteurs qui souffrent d’être paralysés dans le système actuel, et qui me disent : « Merci, vous nous vengez.
57e pédagogie mais pourront permettre à des talents paralysés par les structures actuelles de s’exprimer. On ne peut pas forcer les
53 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). Genève, exemple européen ? (10-11 novembre 1973)
58leur nature et leur contenu, sans plus se laisser paralyser par la fiction, décidément indéfendable à tous points de vue, des fro
54 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
59tomobiles du monde entier : « Détroit est presque paralysée par la crise de l’automobile et l’essentiel des ressources de la vill
55 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
60 cas de guerre. La fermeture de ses frontières le paralyse ! La vulnérabilité sera toujours en raison directe de la centralisati
56 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
61les centres de production d’énergie suffiraient à paralyser un de nos pays européens, alors que toutes les bombes produites par c
57 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
62ffrontement de géants imbéciles et plus qu’à demi paralysés déprime tout sens simplement prospectif. — « Si Staline persévère dan
58 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
63ster de bonne foi, quel est l’obstacle majeur qui paralyse encore les deux réformes seules capables, à l’évidence, d’ouvrir un n
59 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
64la volonté de vivre dans notre Europe aujourd’hui paralysée par le sentiment de son impuissance, et par le défaitisme fataliste q