1 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Naville, La Révolution et les intellectuels (novembre 1928)
1n état de choses justement détesté, mais dont ils participent plus qu’ils ne le croient. Certes il était urgent de faire la critiqu
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
2nt avec ceux de leur enfance et les font indûment participer de la même grâce. Voyez Péguy, quand il essaye de nous faire croire q
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
3mes agneaux. C’est justement dans la mesure où je participais de l’écoeurant optimisme bourgeois que je m’accommodais d’un régime n
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
4ns de le voir, son unique moyen de parvenir. Elle participe donc sur une vaste échelle à cette « Trahison des clercs » décrite pa
5 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
5ueur au moins égale d’une pensée qui par ailleurs participe de la liberté : j’entends la pensée mystique. L’expérience mystique a
6es faits physiques élaborés par la science. Mais, participant de notre volonté et de la grâce, ils échappent à cette fatalité qui e
7nd lui-même qu’en tant qu’il « passe l’homme » et participe, en esprit, d’un ordre transcendental. Un seul fut parfaitement Homme
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
8tte morale — tendance nietzschéenne. Tout ceci ne participant que très indirectement d’une atmosphère proprement chrétienne. Or voi
7 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
9urraient-ils, s’ils prennent au sérieux leur foi, participer à un effort politique quelconque ? Ayons le courage de l’affirmer ; i
8 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
10mains, pourrait-il, s’il prend au sérieux sa foi, participer à un effort politique quelconque ? Ayons le courage de l’affirmer ; i
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
11te conception totale, à cette vie, que je ne puis participer, même en imagination, d’une manière efficace, ou mieux : d’une manièr
10 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
12oué de sens critique, se devrait en tout temps de participer à la chose civique ; mais on sent aussi que la politique, telle qu’el
13la vie actuelle, nous les invitons cordialement à participer à notre prochaine expérience de service civil : remplacer un manœuvre
11 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
14e dans la transformation effective du monde. Elle participe encore de la dégradation. « Une objection vraiment méchante s’arcbout
12 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
15, de garder la tête haute pour l’Allemagne, et de participer au destin qui lui était échu pour un temps. Ce destin qui obligeait l
13 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
16 respectueux ? « Deux ou trois jeunes députés ont participé aux séances (de préparation du plan) ; l’un d’eux [p. 20] très réguli
14 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
17he décèle l’idolâtrie de notre temps, même s’il y participe pour [p. 252] son compte. Il est très vrai que nos contemporains ont
15 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
18d, de garder la tête haute pour l’Allemagne et de participer au destin qui lui était échu pour un temps. » Pour un temps… Il y a d
16 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
19semble, qui contemplent le jeu de la vie et qui y participent, tantôt ici, tantôt [p  . 16] là, mais sans se laisser emporter par t
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
20a signa » ne sont ainsi mesure actuelle que s’ils participent réellement à la vie de la culture, en leur qualité « secondaire » d’i
18 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
21dans l’instant où je les dénonce — : tous ceux-là participent de la démission permanente de la pensée, de son inactualité, de sa sé
19 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
22l a cette lenteur qu’impose la nature du pays. Il participe de cette lourdeur originelle et unanime d’un peuple en communion avec
23 papier ou dans la terre qu’ils travaillent. Tous participent de l’incarnation du mythe. ⁂ Voyez Les Signes parmi nous. Dans la sim
20 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
24oué de sens critique, se devrait en tout temps de participer à la chose civique ; mais on sent aussi que la politique, telle qu’el
25la vie actuelle, nous les invitons cordialement à participer à notre prochaine expérience de service civil : remplacer un manœuvre
21 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
26ement, en vérité, que si je me sens et me connais participant de ce monde « mal compassé ». (Je puis le connaître par le moyen de m
22 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
27ement, en vérité, que si je me sens et me connais participant de ce monde « mal compassé ».   16 avril La poule noire couve depuis
23 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
28n ? On ne décrit pas une forme d’existence sans y participer, fût-ce même par une révolte contre la décision dont elle est née. Et
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
29ets qui voudraient s’enquérir des mystères sans y participer de toute leur foi. À l’interrogation d’un impatient : « Qu’est-ce que
30e la Femme, de la Mère, [p. 136] de la Vierge. Il participe de cette épiphanie de l’Anima, qui figure à mes yeux, dans l’homme oc
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
31n ? On ne décrit pas une forme d’existence sans y participer, fût-ce même par une révolte contre la décision dont elle est née. Et
26 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
32nne des conseils d’une grande sagesse pratique et participe si bien à la vie de son peuple que le simple message qu’il transmettr
27 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
33idèle aux préceptes du Frère Claus. Un grand État participant aux luttes des puissances nationales en formation — tel que le rêva M
28 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
34e genre, les éléments les plus jeunes qui avaient participé à ces rencontres fondaient entre eux un comité d’action, adoptaient l
29 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
35, connues de tous, et auxquelles tout l’auditoire participe d’une manière à la fois spontanée et réglée d’avance. Or nos cultes s
36érités de la foi, [p. 339] j’éprouve le besoin de participer, par le chant ou la récitation, à ce témoignage collectif, dans la co
30 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
37rable : un nombre croissant de citoyens qualifiés participent à la vie publique. Celle-ci n’est plus l’affaire exclusive des clique
38i. Les plus hauts fonctionnaires n’hésitent pas à participer à des débats publics, ou à commenter l’activité de leur département d
31 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
39 en détail les services de communion auxquels ont participé les deux candidats, ce même jour. Wallace, le vice-président, surnomm
32 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
40 sont invisibles ; des intelligences sans fraude, participant à l’omniscience du Créateur, et c’est pourquoi nous les comprenons ma
33 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
41 niveau de l’ennemi. Sa condamnation de la morale participe de la légèreté, de l’arbitraire et de l’insignifiance qui signalaient
42able, donc plus coupable, et devenir du même coup participant de la puissance divinisée de l’Anonyme. Or l’Anonyme a bien des chanc
43en plus, dans un monde de transe collective. Nous participons tous, de plus en plus, à des formes de vie étrangères à notre sort pa
44ntale ou spirituelle du dernier des individus qui participe à cet ensemble. Or tout ce que l’on vient de dire de la passion suffi
45n ses propres utopies. C’est donc en tant qu’elle participe de notre libre créativité, comme le langage et les activités de l’esp
34 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
46e terre qui le détourne. Je dis que nous pouvons participer à cette victoire réellement totale en devenant chacun pour notre comp
35 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
47n ses propres utopies. C’est donc en tant qu’elle participe de notre libre créativité, comme le langage et les activités de l’esp
36 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
48able, donc plus coupable, et devenir du même coup participant de la puissance divinisée de l’Anonyme. Or l’Anonyme a bien des chanc
49en plus, dans un monde de transe collective. Nous participons tous, de plus en plus, à des formes de vie étrangères à notre sort pa
37 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
50 n’a d’existence proprement humaine que lorsqu’il participe à la transformation du monde. Autrement, il est animal, et soumis à l
51e dans la transformation effective du monde. Elle participe encore de la dégradation. « Une objection vraiment méchante s’arcbout
38 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
52 lenteur qu’impose la nature physique du pays. Il participe de cette lourdeur originelle d’un peuple en communion et en conflit v
53 papier ou dans la terre qu’ils travaillent. Tous participent de l’incarnation du mythe. ⁂ Voyez les Signes parmi nous. Dans la sim
54e n’a de sens et d’authenticité qu’autant qu’elle participe, c’est-à-dire initie au tout. Ainsi dans un autre domaine, faut-il co
39 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
55 de femmes — près de la moitié de la population — participent à l’effort de guerre. La production d’avions de tous les types attein
40 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
56rable : un nombre croissant de citoyens qualifiés participe à la vie publique. Celle-ci n’est plus l’affaire exclusive des clique
57i. Les plus hauts fonctionnaires n’hésitent pas à participer à des débats publics, ou à commenter l’activité de leur département d
41 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
58 en détail les services de communion auxquels ont participé les deux candidats, ce même jour. Wallace, le vice-président, surnomm
42 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
59son aventure. Dans ce débat auquel chacun de nous participe plus ou moins consciemment, réside le secret du dynamisme occidental,
43 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
60é et justice… Dans ce débat auquel chacun de nous participe plus ou moins consciemment, réside le secret du dynamisme occidental
61que les femmes et les éducateurs soient appelés à participer largement à tous les travaux de toutes les assemblées et centres de c
44 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
62rieux de tout, connaissant bien les écrivains qui participèrent au congrès, mais esquivant doucement mes tentatives pour entrer dans
45 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
63) de différents pays d’Europe et d’Amérique, pour participer pendant 8-10 jours à un cycle de conférences, discussions, forums et
64iteurs de renommée mondiale. Ont déjà accepté d’y participer MM. Igor Stravinsky, Samuel Barber, Benjamin Britten, Carlos Chavez,
65okov. Des « paying guests » seront admis, mais ne participeront pas aux discussions. Les étudiants en musique obtiendront des conditi
66icipants seront invités à rédiger des rapports, à participer aux discussions publiques, aux groupes de travail, et aux différents
46 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
67, littéralement. La Confédération ne pouvait plus participer aux luttes des Puissances puisqu’elle était neutre ; mais le sang gue
68ndres, en 1920, lui reconnut le droit de ne point participer aux sanctions militaires prévues par le Pacte, c’est-à-dire de rester
47 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
69llumination des villes. Les campagnes elles-mêmes participent largement à la distribution : 98 % des maisons suisses sont éclairées
48 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
70 si elles doivent voter un dimanche sur trois, et participer aux débats préparatoires pour se former une opinion ? L’argument vaut
49 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
71cun prétexte de sa vigilance, et donc de ne point participer aux actions qui viendraient à se dérouler dans son voisinage immédiat
72s vainqueurs, de même qu’elle refusa plus tard de participer aux sanctions économiques contre tel ou tel État. En 1938, elle repri
50 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
73rait soutenue même par ceux qui ne désirent pas y participer (les Anglais) ; et qu’enfin son heure a sonné, si jamais signal clair
51 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
74ominer la Nature ? Il est baigné par elle et il y participe. Comment pourrait-elle menacer « le libre développement de sa personn
52 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
75e la terre où reposent les morts effrayants. Tout participe de tout, dans la magie, rien ne se détache vraiment de rien, ni le no
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
76ominer la Nature ? Il est baigné par elle et il y participe. Comment pourrait-elle menacer « le libre développement de sa personn
54 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
77 Suisse, prétextant de sa neutralité, refusait de participer non plus aux luttes, mais à l’union de ses voisins ; si elle décidait
55 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
78n autre : seuls peuvent et doivent juger ceux qui participent, à l’Est et à l’Ouest, au mouvement du Socialisme ». Traduisons : le
56 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
79s qui avez tout fait pour empêcher les masses d’y participer ! répond Spaak. Tandis qu’André Philip ajoute qu’on qualifie d’antidé
57 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
80sé, ne perdent jamais de vue que, ce faisant, ils participent à un ensemble, ils donnent leur note dans un accord plus vaste, ils t
58 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
81 Le Conseil de l’Europe et la CECA ont accepté de participer à l’élaboration de cette première série. M. Kormoss, chef du service
59 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
82allocentrique : « N’avoir plus de centre du tout, participer au monde sans réserve, sans rien garder pour soi, au sommet, [p. 23]
60 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
83allocentrique : « N’avoir plus de centre du tout, participer au monde sans réserve, sans rien garder pour soi, au sommet, cesser s
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
84 tardivement emprunté par Wagner à Schopenhauer — participe du climat spirituel « iranien » et trouve en lui ses origines archéty
85les attachements du moi phénoménal, tandis qu’ils participent du même Soi véritable, qui seul importe. « Surmonte le mal par le bie
86es, mais à se transformer lui-même, en tant qu’il participe au mystère du créé. Il a choisi cette voie, qu’il aille jusqu’au bout
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
87e en découverte, et mon espoir est que le lecteur participe au plaisir que j’y ai pris. Il me reste à remercier ceux qui m’ont co
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
88européens : On appelle Grecs plutôt les gens qui participent à notre éducation que ceux qui ont une même origine que nous. 34 R
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
89pour résister au Turc. Podiebrad comptait y faire participer d’entrée de jeu les rois de Pologne et de Hongrie, ainsi que les ducs
90fiée à « notre patrie, notre maison », car tout y participe d’un même destin menacé : Maintenant, c’est en Europe même, c’est-à-
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
91outes, « tous les hommes sont reliés entre eux et participent merveilleusement à la République universelle ». Mais cette universali
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
92une fibre humaine dans tout l’univers qui n’y ait participé [p. 241] par le bien, par le mal, par la joie, par la terreur, par la
93uvre de la société. VIII Tout peuple qui voudrait participer aux droits et aux devoirs de la fraternité établie entre les trois pe
94il conviendrait que ce pays se fasse un devoir de participer activement au rétablissement de cette communauté et de se consacrer à
95ssance extérieure presque purement mécanique, qui participe très peu à leurs joies et douleurs, à leur esprit et à leurs hautes a
96avaient [p. 307] empêché les peuples dispersés de participer à une communauté culturelle. Mais ces avantages pèsent moins lourd qu
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
97cherchent encore leur forme définitive. Elle doit participer à la liberté supérieure qui déjà, a été regagnée sur l’espace et sur
68 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
98 tardivement emprunté par Wagner à Schopenhauer — participe du climat spirituel « iranien » et trouve en lui ses origines archéty
99les attachements du moi phénoménal, tandis qu’ils participent du même Soi véritable, qui seul importe. « Surmonte le mal par le bie
100es, mais à se transformer lui-même, en tant qu’il participe au mystère du créé. Il a choisi cette voie, qu’il aille jusqu’au bout
69 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
101s politiques originales. Il propose à Retinger de participer à des négociations secrètes en vue d’une paix séparée avec l’Autriche
102it toujours à gagner les USA. Il souhaitait aussi participer à la lutte qui opposait alors la Pologne libérée aux Bolcheviks. N’ay
103 États baltes. Parmi les autres hommes d’État qui participèrent aux délibérations londoniennes : le comte Raczynski, Jan Masaryk, Hub
104mbre d’hôtel, suivant de près les travaux, sans y participer.) Le Congrès de l’Europe, qui s’ouvrit à La Haye le 7 mai 1948 fut l’
70 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
105 comment se fait-il que les Chinois n’aient guère participé à l’histoire du monde que par leur faculté de se laisser conquérir, e
71 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Fédéralisme et culture (3-4 mars 1962)
106r la culture en mendiante, de refuser de la faire participer à une prospérité économique sans précédent. Nos raisons d’être et de
72 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
107arché commun doit englober toutes les nations qui participent à l’unité de culture nommée Europe. 2. Cette organisation économique
73 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
108uver assez d’hommes qui aient encore le temps d’y participer. En admettant que ces activités soient suffisantes dans leur domaine
74 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
109tions et d’anecdotes. En 1933, Denis de Rougemont participe, aux côtés d’Emmanuel Mounier, à la fondation de deux revues personna
75 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’éloge, l’élan, l’amour, le monde ouvert à ceux qui s’ouvrent, cela existe… (2-3 février 1963)
110ment fédéraliste et pluraliste, qui lui permet de participer à tout un jeu de dimensions spirituelles et physiques, les unes très
76 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
111e en partie factice. La Suisse doit donc tendre à participer « sans réserve et de plein droit » à l’édification de l’Europe unie.
112ffres ne suffisent pas à justifier notre refus de participer au Marché commun, ni d’ailleurs notre participation à l’AELE. La Suis
113la Suisse si elle persiste en son double refus de participer et d’initier, et ne se prépare pas pour un tiers terme. Examinons d’u
114uisse n’est plus à l’écart de l’Europe et qu’elle participe sans arrière-pensées à ses destins, mais qu’elle reste en même temps
77 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
115oir étudier et discuter, si j’étais jugé digne de participer aux activités de la Commune. 1. Les options fondamentales des grandes
78 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
116oir étudier et discuter, si j’étais jugé digne de participer aux activités de la commune. 1. Les options fondamentales des grandes
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
117un avec l’Europe entière, et leurs ancêtres y ont participé avec une ardeur créatrice dont les traces monumentales restent visibl
80 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
118serfs des vallées alpestres, nous avons vu qu’ils participent aux assemblées locales, avec les autres classes, et ont part au gouve
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
119d’égalitaire. S’il est vrai que les trois classes participent à la Landsgemeinde, chacune garde ses droits et allégeances. C’est à
82 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
120llumination des villes. Les campagnes elles-mêmes participent largement à la distribution : 98 % des maisons suisses sont éclairées
83 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
121ctivités culturelles du Suisse, très importantes, participent en une certaine manière du travail », observe encore l’enquête déjà c
122 nous », sur-le-champ, sans demi-mesure : il faut participer aux guerres. Il eût fallu se battre contre Hitler, ou voler au secour
84 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
123e en partie factice. La Suisse doit donc tendre à participer « sans réserves et de plein droit » à l’édification de l’Europe unie.
124ffres ne suffisent pas à justifier notre refus de participer au Marché Commun, ni d’ailleurs notre participation à l’AELE. La Suis
125la Suisse si elle persiste en son double refus de participer et d’initier, et ne se prépare pas pour un tiers terme. Le Suisse moy
126que la Suisse n’est plus à l’écart de l’Europe et participe sans arrière-pensées à ses destins, mais qu’elle reste en même temps
85 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
127s pays, dans l’Europe unie, le double avantage de participer à un grand ensemble tout en conservant les bénéfices sociaux et cultu
128is me paraît plein d’enseignement. Celui qui veut participer de la culture européenne doit s’intégrer d’abord à une communauté, qu
129e même on ne saurait être un bon Européen, un bon participant de cette unité grandiose dans la richesse de ses diversités qu’est la
130d’intégrer dans un groupe en croissance, de faire participer à l’esprit de ce groupe, de naturaliser culturellement. Et Neuchâtel,
86 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
131ctivités culturelles du Suisse, très importantes, participent en une certaine manière du travail », observe encore l’enquête déjà c
87 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
132 communauté européenne en formation. Car le verbe participer a deux sens différents et complémentaires, l’un passif ou réceptif, l
133. Les « participants » à un stage, par exemple, y participent vraiment dans la mesure où ils ne se contentent pas d’écouter mais où
134nt pas d’écouter mais où ils prennent la parole ! Participer, ce n’est pas seulement prendre sa part, c’est aussi apporter sa part
135pation a un double sens, réceptif, puis créateur. Participer à la culture, c’est tout d’abord se cultiver. Placé devant l’ensemble
88 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’écrivain et l’événement (7-8 septembre 1968)
136haque catégorie peut se reconnaître au fait qu’il participe peu ou prou des deux autres : reprenez mes exemples. Instaurer ou re
89 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
137t y exercer normalement leurs devoirs civiques et participer effectivement à la vie de la cité ; donc trop grands pour être encore
138s supérieurs de la fédération les possibilités de participer à des tâches plus vastes (continentales, mondiales). II apparaît ains
90 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
139e culture, dont souffrent la plupart des pays qui participèrent aux hostilités : beaucoup de livres de fonds, de classiques, de manue
91 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
140 communauté européenne en formation. Car le verbe participer a deux sens différents et complémentaires, l’un passif ou réceptif, l
141pation a un double sens, réceptif, puis créateur. Participer à la culture, c’est tout d’abord se cultiver. Placé devant l’ensemble
92 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
142oir étudier et discuter, si j’étais jugé digne de participer aux activités de la Commune : 1. Les options fondamentales des grande
93 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
143uver assez d’hommes qui aient encore le temps d’y participer. En admettant que ces activités soient suffisantes dans leur domaine,
94 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
144 d’avoir une unité territoriale et figée, mais de participer à des dynamismes. Ainsi, dans des régions multinationales apparaîtron
145uvent rester eux-mêmes sans nationalisme, tout en participant pleinement aux courants d’échanges avec leurs voisins et avec toute l
95 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.12. Fécondité des études régionales
146mes concrets de la vie publique et les moyens d’y participer à tous les étages décisionnels. Arts et lettres. — Toute l’histoire
96 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
147haque catégorie peut se reconnaître au fait qu’il participe peu ou prou des deux autres : reprenez mes exemples. Finalement, ce q
97 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
148École, déterminent les modes de vie auxquels tous participent dès leur naissance, même si de rares esprits, dans chaque génération,
149té, d’y échanger des propos et des produits et de participer à son gouvernement, le désir d’être citoyen pousse à construire la vi
150d’aujourd’hui, dans l’apprentissage des moyens de participer à la vie de la cité et dans l’éveil du désir d’y tenir son rôle de ci
151 comme dignes et capables, un jour ou l’autre, de participer pleinement à l’effort civilisateur. Maintenant que c’est fait ou en t
98 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
152t y exercer normalement leurs devoirs civiques et participer effectivement à la vie de la cité ; donc trop grands pour être encore
153s supérieurs de la fédération les possibilités de participer à des tâches plus vastes (continentales, mondiales). Il apparaît ains
99 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
154 Il s’agit de l’unité d’une culture, de laquelle participent tous les Européens, qu’ils soient d’ailleurs « cultivés » ou non, con
100 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
155 comme dignes et capables, un jour ou l’autre, de participer pleinement à l’effort civilisateur. Maintenant que c’est fait ou en t