1 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
1 dégager les contenus implicites, intellectuel et passionnel. Je tenterai de le faire de deux façons : 1° En soulignant l’oppositi
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
2s… On [p. 200] ne peut guère imaginer d’imbroglio passionnel plus idéalement favorable à l’apparition de délires subits de la pens
3 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
3 ce vertige de confusions la raison des violences passionnelles qu’a déchaînées le conflit espagnol ? Combats, sinon d’aveugles, du m
4 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
4turelle, littéraire, artistique — c’est la morale passionnelle ou romanesque. Tous les adolescents de la bourgeoisie occidentale son
5mi les étudiants, le sérieux accordé aux conflits passionnels « à trois » ou « à quatre » — renouvelés de la Lucinde de Schlegel —
6tualité de la guerre, c’est-à-dire d’une décharge passionnelle au niveau collectif et national, paraît aujourd’hui plus probable. En
5 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
7’Europe par l’importance qu’elle donne aux forces passionnelles. Ils y voient l’héritage du christianisme et le secret de notre dynam
8rmes et conventions décriées, extension du délire passionnel aux domaines où il peut entraîner la destruction de notre civilisatio
9 crise de sa sécurité, c’est-à-dire dans le drame passionnel. Mais au-delà de la passion vécue jusqu’à l’impasse mortelle, que pou
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10se que le support physiologique de la dialectique passionnelle. Il faut bien que la passion se serve des corps, et qu’elle utilise l
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
11prévoir que cet amour s’exprimera dans le langage passionnel, c’est-à-dire dans le langage de l’hérésie cathare « profanisé » par
12 dont relèverait cette préférence pour le langage passionnel, elle a été interprétée généralement selon la superstition matérialis
13 reculer encore la question, et dire : le langage passionnel vient d’une littérature courtoise née dans l’ambiance d’une certaine
14core une fois, pour plus de clarté. Notre langage passionnel nous vient de la rhétorique des troubadours. Rhétorique ambiguë par e
15e de raisons. J’en marquerai trois. 1° Le langage passionnel me paraît s’expliquer à partir de l’esprit, en ceci qu’il exprime non
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
16out et en tous temps à l’origine du grand lyrisme passionnel ? Quant au « matérialisme » de Milton, il s’oppose moins qu’on pourra
17 conscience occidentale, c’est, éternelle hérésie passionnelle, la transgression rêvée de toutes limites, et le suprême désir qui ni
18, et par une sorte d’ironie, donner sa rhétorique passionnelle au mysticisme des plus grands saints. Lorsque les mythes perdent leur
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
19accompagna la Révolution, phénomène beaucoup plus passionnel que politique, au sens strict du terme. 182 Longtemps contenue dans
20r on observe qu’une nation dans son premier essor passionnel recule rarement devant une guerre même sans espoir. Elle manifeste ai
21Napoléon fut le premier à tenir compte du facteur passionnel dans la conduite des batailles. D’où ce cri d’un des généraux qu’il v
22le cœur collectif, si l’on ose dire, la puissance passionnelle de la Nation. Les poètes romantiques jouèrent un rôle notable dans le
23se contre Napoléon. Et les philosophies d’essence passionnelle d’un Fichte et d’un Hegel, par exemple, furent les premiers appuis du
24 les autres non plus par des mouvements de délire passionnel, mais bien par des intelligences calculatrices d’ingénieurs. Désormai
25s la nouveauté de notre temps, c’est que l’action passionnelle sur les masses, telle que la définit Hitler, se double désormais d’un
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
26turelle, littéraire, artistique — c’est la morale passionnelle ou romanesque. Tous les adolescents de la bourgeoisie occidentale son
27mi les étudiants, le sérieux accordé aux conflits passionnels « à trois » ou « à quatre » — renouvelés de la Lucinde de Schlegel —
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
28’Europe par l’importance qu’elle donne aux forces passionnelles. Ils y voient l’héritage du christianisme et le secret de notre dynam
29rmes et conventions décriées, extension du délire passionnel aux domaines où il peut entraîner la destruction de notre civilisatio
30 crise de sa sécurité, c’est-à-dire dans le drame passionnel 209 . Mais au-delà de la passion vécue jusqu’à [p. 348] l’impasse mor
12 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
31, naguère, avaient coutume d’acquitter les crimes passionnels. Aux grandes époques on eût doublé la peine. Bornons-nous à le noter
13 1947, Combat, articles (1946–1950). « La tâche française c’est d’inventer la paix » (26 décembre 1947)
32 mêmes, s’ils n’étaient pas exploités sur le plan passionnel, définiraient une affirmation ? J’en suis convaincu. La tâche françai
14 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
33 ou la passion socialisée Quand le catastrophisme passionnel se répand dans le corps social, il prend le nom de Révolution. L’idée
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
34ce égarée et obscurcie par les liens matériels et passionnels, le lieu d’exil. Cette unanimité dans l’interprétation, uniquement fa
16 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
35 ou la passion socialisée Quand le catastrophisme passionnel se répand dans le corps social, il prend le nom de Révolution. L’idée
17 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
36e est l’unique justification de mon essai ? Mythe passionnel à part, tout distingue les trois œuvres que je considère dans ces pag
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — b. Naissance de l’érotisme occidental
37xistence ? Toute conception de l’amour (sexuel ou passionnel, [p. 21] libertin ou matrimonial), toute attitude de l’homme devant l
38pirituelles de l’âme. Par l’expérience de l’amour passionnel, l’Isolde de Wagner atteint la « joie suprême ». Par l’expérience de
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
39 est remis en question — tout l’amour : sexuel ou passionnel, normal ou aberrant, matrimonial ou spirituel. « L’amour est à réinve
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
40e est l’unique justification de mon essai ? Mythe passionnel à part, tout distingue les trois œuvres que je considère dans ces pag
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
41ment homologues, tous les deux irrigués d’énergie passionnelle, tandis que « l’éthique », le stade intermédiaire, paraît exsangue, s
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
42ce égarée et obscurcie par les liens matériels et passionnels, le lieu d’exil. Cette unanimité dans l’interprétation, uniquement fa
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
43u moins en France et cela s’explique. L’explosion passionnelle a jeté ses acteurs de l’utopie du « genre humain » à l’idéal national
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
44n’a pas été amené à l’idée européenne par un élan passionnel ni par la logique idéale d’une construction à la Hegel. Nous assiston
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
45si nous ne sauvons pas, au contraire, les valeurs passionnelles, dit l’autre — si nous ne restaurons pas des disciplines rigoureuses
26 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
46ment homologues, tous les deux irrigués d’énergie passionnelle, tandis que « l’éthique », le stade intermédiaire, paraît exsangue, s
27 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
47it tout à la fois changer la vie par une sédition passionnelle (« La beauté sera convulsive ou ne sera pas ») et la régler jusqu’au
28 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
48it tout à la fois changer la vie par une sédition passionnelle (« la beauté sera convulsive ou ne sera pas ») et la régler jusqu’au
29 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
49us rien : ils réagissent aux mouvements affectifs passionnels, aux névroses et aux psychoses de l’époque, ils sont les ludions de l
30 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
50z-vous donc balkaniser l’Europe ? » (Ces réflexes passionnels, étourderies et boutades ne sont guère passibles d’une réfutation.)
31 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
51us rien : ils réagissent aux mouvements affectifs passionnels, aux névroses et aux psychoses de [p. 79] l’époque, ils sont les ludi
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
52t. Dès qu’on y touche, on provoque une opposition passionnelle qui met fin à tout dialogue. La seconde raison, c’est que les souvera
33 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
53ez-vous donc balkaniser l’Europe ? » Ces réflexes passionnels, boutades ou étourderies, ne sont guère passibles d’une réfutation.
34 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
54ienne se mêler de cette immense et sombre affaire passionnelle — fût-ce en fervent ami de la cause occitane —, je doute qu’il soit b
55t vers l’extase dans la mort, terme de l’entropie passionnelle, chute voluptueuse dans l’indifférencié, qui est le néant. Il n’a vou
56ut le monde. À l’incitation du désir, la réaction passionnelle, tout d’un coup, déborde immensément. Et que le désir soit ou non sat
57nt de faire l’amour, ou de s’éloigner, la réponse passionnelle (allergique) est de se rendre la proie d’une fièvre quasi mortelle da
58 coutumes : vouloir fonder le mariage sur l’amour passionnel, c’est-à-dire sur ce qui le nie dès l’origine. Une erreur à peine moi
35 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Merveilleux Lavaux (23-24-25 décembre 1972)
59ent revêt une importance rapidement fabuleuse, et passionnelle. Il est difficile d’en parler, fût-ce à sa louange éperdue, sans prov
36 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
60nt de facteurs non-quantitatifs, non-calculables, passionnels. Et, par exemple, la prévision de nouvelles techniques, dont Clarke e
37 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
61nt de facteurs non quantitatifs, non calculables, passionnels. Et, par exemple, la prévision de nouvelles techniques, dont Clarke e
38 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
62évolution française, la communauté idéologique et passionnelle des républicains). Cela commence en 1789 avec le discours de Sieyès p