1 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Saisir (juin 1929)
1 silence. Il faut s’en approcher avec une douceur patiente, et le laisser créer en nous son silence particulier avant d’entendre
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2n jour décrire ma Souabe : comme un état de l’âme patiente. Une pensée sensuelle et lente, et qui jouit parfois de son objet…
3ades sous la pluie, à la tombée du jour. L’esprit patient et fort trouve son repos dans les figures qu’il engendre. Il arrive a
3 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
4si brave et aussi passionné, aussi modeste, aussi patient et aussi endurant que le malheur. Et rien ne fonde une communauté com
4 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
5nvers elles, il est plein d’une espèce de charité patiente et ingénieuse. D’où son amour des travaux manuels. Comme tout cela es
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
6la sollicitude [p. 212] va seulement à ménager le patient — et c’est leur cruauté. Ceux qui concèdent : « On a trop séparé le p
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7et anarchiques dont peu résisteraient à une pesée patiente et ferme. Les adorateurs de la Vie m’ont souvent donné l’impression d
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
8rient du tout au nul. C’est dire qu’une réflexion patiente — mais urgente — s’impose à nous sur ce point comme sur tant d’autres
8 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
9t qui n’est pas un héroïsme, ni un défi, mais une patiente et tendre application. Le contraire absolu de toute littérature, de t
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
10t qui n’est pas un héroïsme, ni un défi, mais une patiente et tendre application. ⁂ Cependant, tout n’est pas encore clair. Tris
10 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
11. Comment louer assez les mérites de l’auteur, sa patiente intrépidité, la « volubilité infinie » de l’esprit que suppose son en
11 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
12édecin parfois souffle doucement sur le visage du patient. Ce n’est peut-être que d’un souffle de l’Esprit, passant sur le visa
12 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
13souffrir si consciemment et détailler avec une si patiente férocité les éléments d’incertitude qui signalent chez d’autres la fo
13 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
14ée à l’OWI. — André Breton, superbement courtois, patient comme un lion bien décidé à ignorer les barreaux de sa cage, apparaît
14 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
15ale, je dirai même exemplaire 9 … Vie sexuelle du patient normale, sauf quelques périodes d’abstinence prolongée, coïncidant av
16 il nous arrive parfois de le constater, c’est le patient lui- même qui a fini par me donner la clé de son mystère. Lors d’une
15 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
17eux saisi par un compte rendu décousu que par une patiente analyse. Au désir latin de comprendre afin de juger, répond l’essai.
16 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
18blème est là. Problème d’éducation, d’information patiente, de culture. Et le reste viendra par surcroît. Appel aux Intéressés
17 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
19 par suite de le vérifier ; mais bien par l’étude patiente des choses particulières, discipline ordonnant l’intellect aux lois d
18 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
20 ses coups ; et l’Orient, que l’ascèse infiniment patiente 16 . Il est curieux, mais non contradictoire, au fond, que le Grec ra
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
21salut : temps de l’attente active, de l’espérance patiente, et de la foi dans un retour unique du Christ glorieux. Et dans ce te
20 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
22salut : temps de l’attente active, de l’espérance patiente et de la foi dans un retour unique du Christ glorieux. Et, dans ce te
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
23êmes, pleins d’abandon, très reconnaissants, très patients, très accueillants. Avec tout cela nous n’avons peut-être pas beaucou
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
24 plus guère qu’un état léthargique ; le principal patient, l’Europe, est en proie à un mal soudain et grave contre lequel sa ro
23 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
25tient l’Europe dans le monde. J’en conclus que le patient nommé Europe, si l’on ausculte ses organes l’un après l’autre, et si
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
26ue dans la patrie de l’horlogerie et de l’utilité patiente. Il y eut, au xviiie siècle, les fameux automates de Jaquet-Droz, qu
25 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
27 der Befreiung der Waldstät te (1867) soumet à un patient examen critique et comparatif les thèses anciennes et modernes sur le
26 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
28ée à l’OWI. — André Breton, superbement courtois, patient comme un lion bien décidé à ignorer les barreaux de sa cage, apparaît
27 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
29s pas à pas, de créations quotidiennes, d’efforts patients d’infiltration de l’Idée, qui caractérise l’œuvre des fédéralistes de
28 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
30ransfuser le sang d’un autre dans les veines d’un patient provoque à court terme la mort ou au moins la folie. » En 1926, le pr