1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
1 ne veux pas me poser ici en défenseur des vertus patriarcales. Mais je m’adresse aux démocrates convaincus, partisans des « lumière
2 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
2Dieu paternel dérive de la notion « de la famille patriarcale ». Comme si l’on ne pouvait pas soutenir l’inverse ! et avec beaucoup
3 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
3du Vinci, que d’autres, simplement, qualifient de patriarcal. Tel est donc Nicodème, et tel est son aspect vénérable. Pour ses qua
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
4ulpabilité qui en résulte. Le poids de l’autorité patriarcale réduit le fils au conformisme social et moral ; le poids de l’interdi
5France à un relâchement notable du lien féodal et patriarcal (partage égal des domaines entre tous les fils, ou « pariage », d’où
5 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
6ans son canton natal pour y exercer les fonctions patriarcales de juge de paix, tout en cultivant son domaine. Un beau jour, certain
7ent le prix de l’or, c’en sera fait de leur union patriarcale. Mais la tentation est trop forte. Les Suisses passent outre aux avis
6 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
8lles. La vie de ce district est restée communale, patriarcale et paroissiale, dans la vraie tradition républicaine que « ces gens »
7 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
9lles. La vie de ce district est restée communale, patriarcale et paroissiale, dans la vraie tradition républicaine que « ces gens »
8 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
10strie. Avec moins de pittoresque et de politesse patriarcale, c’est dans une atmosphère assez semblable que se déroulent les débat
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
11s mêmes et l’histoire de ces familles — à la fois patriarcales et cosmopolites — révèlent une convergence rare d’influences italienn
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
12strie. Avec moins de pittoresque et de politesse patriarcale, c’est dans une atmosphère assez semblable que se déroulent les débat
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
13ur la licence de leurs mœurs que pour l’austérité patriarcale de leurs principes. Les chroniques illustrées d’Urs Graf, les descrip
14conque « relâchement moral » (comparé à la Suisse patriarcale), mais au contraire, dirais-je, d’une exigence accrue à l’égard du ma
15es dans les pâturages à 1000 m. d’altitude. C’est patriarcal et abstrait, très nu, très prosaïque, non dépourvu d’un sombre charme
12 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
16ur la licence de leurs mœurs que pour l’austérité patriarcale de leurs principes. Les chroniques illustrées d’Urs Graf, les descrip
17conque « relâchement moral » (comparé à la Suisse patriarcale), mais au contraire, dirais-je, d’une exigence accrue à l’égard du ma
13 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
18 et lacunaire, à l’usage de propriétaires du type patriarcal, et qui met notamment sur le même plan d’objets (dont il faut préserv