1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1liés imaginaires, des jeux en cachette, odeurs de peaux, comme dans un rêve, des matins de dimanche sonores et tout propres,
2 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
2’entends. [p. 11] III Fais rentrer dans leur peau d’ombre ces mots qui voudraient fleurir tourne le dos ferme les poing
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3vais signe. J’ai pourtant dans la tête et dans la peau toute cette matinée d’air, l’odeur de l’ombre sous les feuilles, et c
4 mes mains, je dois faire le ménage ces jours, la peau devient toute sèche et je n’ai même pas pu me faire les ongles… » Ell
4 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
5 l’époque, il faut d’abord avoir l’époque dans la peau ; c’est aujourd’hui en disant vite et sans calcul ce qui nous presse
5 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
6oient pouvoir nous traiter de révolutionnaires en peau de lapin, sous le pauvre prétexte qu’ils sont eux-mêmes des requins à
6 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
7ais écrit : « De même que le squelette naît de la peau, la dogmatique naît des contacts actifs que nous entretenons avec le
7 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
8ts en français.) Je ne puis pas me mettre dans la peau d’un électeur allemand qui écoute ce langage. Il se peut qu’il soit u
8 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
9aduits en français.) Je ne puis me mettre dans la peau d’un électeur allemand qui écoute ce langage. Il se peut qu’il soit u
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10 Jésus ; et ce dernier quart, il le mange avec la peau, parce que les petits garçons ne pèlent pas leurs pommes. Après Noël,
10 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
11t « possibles ». Dès qu’il s’agit de sauver notre peau, dès qu’il s’agit de défense nationale, nous acceptons des mesures qu
11 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
12isé en mouton et deux moutons vêtus de leur vraie peau. Mais rien n’empêche le Waldorf Astoria d’annoncer que sa nuit de Nou
12 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
13ique. Grande maison blanche, aux halls jonchés de peaux de vache noire et blanche, et dont les salons cuir et bois sont fleur
13 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
14isé en mouton et deux moutons vêtus de leur vraie peau. Mais rien n’empêche le Waldorf-Astoria d’annoncer que sa nuit de l’A
14 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
15 en mouton et de deux moutons vêtus de leur vraie peau. C’est donc au nom du Petit Père, et du Brave Garçon, et de l’Esprit
15 1946, Lettres sur la bombe atomique. i. Les cochons en uniforme ou. Le nouveau déluge
16militaire. Voici. L’on a [p. 121] remarqué que la peau des cochons est fort semblable à celle de l’homme. La sensibilité de
16 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
17 en mouton et de deux moutons vêtus de leur vraie peau. C’est donc au nom du Petit Père, et du Brave Garçon, et de l’Esprit
17 1946, Combat, articles (1946–1950). Les cochons en uniforme ou le nouveau Déluge (23 mai 1946)
18re, à propos des cochons : l’on a remarqué que la peau des cochons est fort semblable à celle de l’homme. La sensibilité de
18 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
19isé en mouton et deux moutons vêtus de leur vraie peau. Mais rien n’empêche le Waldorf-Astoria d’annoncer que sa nuit de l’A
19 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
20f et joyeux, le corps qui se sent « plein dans sa peau » partagent les richesses du désir. Et l’homme a retrouvé son ombre.
20 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
21s in-quarto relié. Homme encore jeune, massif, de peau très noire, aux gros yeux blancs, sérieux et lent. Raja Rao lui deman
22. L’Indien du peuple, avec ses membres grêles, sa peau grise, ses yeux fixes et brillants, nous apparaît plus près que nous
21 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
23ment blonds, souvent noirs de cheveux et bruns de peau. Dans la vie courante, grands bourgeois ou paysans, ils parlent leurs
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
24c’est que ce dieu, selon la légende sacrée, avait peau blanche et barbe blonde, venait de l’Est porteur d’une bonne nouvelle
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
25le à nos petits-enfants de venir au monde avec la peau du dos fort épaisse. 197 Cette curieuse prophétie se rattache à to
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
26me doit essayer de sortir, pour un instant, de sa peau d’Occidental et considérer la lutte entre le monde et l’Occident avec
27lus établir notre supériorité en arguant de notre peau blanche ou de notre glorieux passé, des cathédrales gothiques ou de l
25 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
28 ignorer) a cessé de le soutenir. « Il veut votre peau », lui dit Philippe Berthelot. Mais sûr de lui et de son bon droit, R
29ns de l’Armée secrète, vêtus de longs manteaux en peaux de mouton. Retinger et un autre Polonais de Londres, le jeune lieuten
26 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
30dra la réflexion, la décision. Je me mets dans la peau du Parisien, du Viennois ou du Bruxellois, candidats naturels ou déjà
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
31lexion, la décision. [p. 306] Je me mets dans la peau du Parisien, du Viennois ou du Bruxellois, candidats naturels ou déjà
28 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
32e l’Île anglaise, de la Botte italienne, ou de la Peau de taureau ibérique. p. 31 bu. « La région n’est pas un mini-Ét
29 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
33 hexagonale ou insulaire, en forme de botte ou de peau de taureau, est finalement la moins sociable de toutes celles qui pré
30 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
34de l’Île anglaise, de la Botte italienne ou de la Peau de taureau ibérique. 56. Passage de l’Europe des mythes nationaux à
31 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
35derne, l’hépatite infectieuse, les maladies de la peau… Les 100 tonnes de DDT déversées annuellement dans les océans nous re
32 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
36u’est-ce que les habitants de l’Hexagone ou de la Peau de Vache ibérique auraient à perdre si la France et l’Espagne se voya
33 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
37 à partir du cuivre ou de l’uranium, du bois, des peaux de phoque, ou même de la main-d’œuvre à bon marché, qui permet aux mu